Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 08:00
Erection de l'Obélisque de Louxor,25 octobre 1836, détails, aquarelle. Cayrac, 1837.

Erection de l'Obélisque de Louxor,25 octobre 1836, détails, aquarelle. Cayrac, 1837.

 
123ème jeudi en poésie chez jill-bill pour les Croqueurs de mots : sujet libre pour moi.
 
Offerte en récompense, elle fait un long voyage
Destinée à la France et malgré son grand âge
Elle doit  s’encombrer d’un immense coffrage
Telle une momie figée dedans son sarcophage
 
Fissurée à la base, fragile et basculée
Elle est sur un glissoir jusqu’au « Luxor »  halée
Amarrée au navire à l’avant découpé
Elle suit le cours du Nil, par le courant portée
 
Des marins égyptiens  sont engagés pour elle
Et la dysenterie leur fait un sort cruel
Le « Luxor »   alourdi par sa Noble Demoiselle
Se cale sur les vents comme sur autant d’ailes
 
Arrive sans encombre jusqu’à Alexandrie
Remorqué par le « Sphinx », son destin accomplit
De l’Egypte à Toulon,  l’Atlantique  rallie
Et de  Rouen par la Seine remonte vers Paris
 
La belle débarquée est prise dans les cordes
Les parisiens enjoués envahissent la Concorde
On lève le monolithe, et des boulons se tordent
Dire que son emplacement fut source de discorde !
 
Clin d’œil à l’exposition : Le voyage de l’Obélisque Louxor/Paris (1829-1936),  qui se tient au musée de la Marine à Paris
 
 
 
 
 
 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
je t'ai un peu délaissée comme pas mal d'entre vous ces temps...une jolie manière de parler d'elle. Bises
Répondre
É
Merci pour ce beau voyage de l'Obélisque et bonne pause !
Répondre
M
Pensent-ils à cela les visiteurs qui la contemplent à Paris ?
Quelle incroyable équipée !
Merci pour cet évènement incroyable malgré les souffrances endurées par ces hommes...
Bonne pause
Bises Mansfield
Répondre
E
je voyage immobile , c'est bien aussi !!
Répondre
M
Alors, tu fais le tour du jardin quoi!
C
Un magnifique poème où souffle la grandeur de l'épopée...
Superbe exposition que je n'ai pu voir en raison de ma santé mais c'est ainsi. Ce cadeau est une clef mystique et mystérieuse dressée vers l'infini céleste.
Bonne fête à toutes les mamans, gros bisous et bon dimanche. Cendrine
Répondre
M
Oh Cendrine , tu fais dans le mystique mais est-ce parce que tu es aussi une fantastique historienne et poétesse?
F
Une sacrée expédition , avec les moyens de l'époque : ce doit être une expo très intéressante
Répondre
M
Tout à fait, les reconstitutions par maquettes sont très bien faites!
U
Je viens te souhaiter une bonne soirée et un bon dimanche. Bisous Mansfield
Répondre
E
de toutes façons il y à toujours discorde , même place de la concorde !!
Répondre
M
Oh, bien sûr mais pour les fêtes, on fait aussi la trêve!
P
Bonsoir Mansfield,
Que de soucis et de peines en effet pour parvenir à ériger dans Paris ce superbe monument.
Votre beau récit retrace parfaitement toutes ces difficultés.
J'ai toujours un petit pincement au coeur, malgré tout, en pensant que c'est tout de même une forme de pillage.
Votre dernière phrase est édifiante.
Bonne soirée
Répondre
M
Comme vous je me dis qu'on a pillé une terre sacré. Un deuxième Obélisque avait été offert mais aucun gouvernement par la suite n'a souhaité entreprendre un tel voyage! Merci de votre passage Pascal
C
J'aime beaucoup le dernier vers ! Pas facile à célébrer, la concorde !
Répondre
M
N'Est-ce pas? Aujourd'hui, elle réconcilie tout le monde, heureusement!
L
Un p'tit coucou sous la pluie ce n'est pas un temps à soulever l'Obélisque de Luxor...!
Bon week-end gros bisous
Répondre
M
La pluie qui dure et ne veut plus s'arrêter, quelle barbe!
J
Une belle épopée pour une demoiselle dont on taira le nombre des année afin de ne pas l'offusquer ! Amitiés. Joëlle
Répondre
M
Tout à fait, chut! Elle fait si bien la belle aujourd'hui!
E
comme c'est joliment dit !
Répondre
M
Merci Edwige, bonne semaine à toi.
F
cela aura été dur de faire un tel voyage à l'époque
Répondre
M
Oh oui, cela a demandé une super équipe de marins, dessinateurs, médecins, architectes...;
M
Bonsoir Mansfield,

C'est joliment tourné. j'aime beaucoup.
un vrai roman que l'histoire de l'obélisque
;)
Répondre
M
Merci Martine, l'exposition était passionnante!
U
Merci pour toutes ces explications, un très beau voyage. Bisous bonne soirée et bonne fin de semaine Mansfield
Répondre
M
Merci à toi, bonne semaine, à bientôt.
L
Un vrai travail de Titan !
Répondre
M
Exactement Liza, heureusement qu'on n'a offert l'Acropole à la France!
H
Bonjour Mansfield.

Bravo à toi tu as choisi le poème libre et tu as parfaitement réussi. Très bon texte , joliment écrit. Un voyage extraordinaire. Merci !
Bises bien amicales.

Henri.
Répondre
M
Le sujet s'y prêtait , alors j'ai imaginé, merci Henri!
L
Joli, Mansfield, on voyage avec elle !
Répondre
M
Merci à toi, à très bientôt.
M
J'aime beaucoup ce sujet.. j'avais oublié les toutes difficultés du voyage!
Que de courage.. et de morts ont été la cause de ce monumental et long transfert..
Merci de nous en faire le récit d'une façon superbe.
Répondre
M
Une exposition qui m'a beaucoup plu et dont j'ai voulu montrer l'intérêt. Merci à toi

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens