Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 08:00
A LA FRANCAISE
A Castres devant le Musée Goya, les jardins à la française sont une tapisserie de verdure. La nature se plie aux caprices de l’homme, s’enroule et s’entortille, se met en boule, trace des lignes et des volutes, forme des angles, suit des allées. Elle se fait dessin, tableau, broderie, canevas. Domestiquée, elle se laisse admirer, comme un mannequin habillé couture et aux dimensions parfaites suscite des murmures enchantés lors d’un défilé. Car chacun occulte travail, discipline et torture, ces vilains mots cachés derrière un long parcours au résultant bluffant. Et puis, quelle approche, quel hommage,  cette peinture végétale au taille-haies  et au ciseau  juste avant de découvrir l’autre, à la gouache et au pinceau !
 
Et de près, lorsqu’on se promène dans ce parterre de buis, on le voit qui ondule au soleil lui empruntant l’éclat de ses rayons et battant des cils quand ils se font aveuglants. Bridée, la nature ? Je la crois faussement docile et toujours résolue à surprendre, courtiser, séduire l’humain qui ne demande qu’à succomber.
 
A LA FRANCAISE
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Quel joli jardin à la française merci pour ce partage bonne journée à bientôt gros bisous
Répondre
C
Moi aussi j'admire ces jardins où le jardinier se fait à la fois architecte, dessinateur, et sculpteur. Et où la nature lui résiste toujours un peu.
Répondre
O
Je vous complimente pour votre exercice. c'est un vrai état d'écriture. Poursuivez
Répondre
F
un magnifique jardin que d'heures de passées pour avoir ce résultat
Répondre
P
Bonsoir Mansfield,
J'aime beaucoup la sinuosité des buis, ce doit être un rude travail. Les jardiniers savent parfois se faire artistes. Mais comme vous en parlez bien, votre descrption donne envie de s'y prmener.
Bonne soirée Mansfield
Répondre
N
Honnêtement, je préfère le joyeux fouillis végétal aux parterres tracés au cordeau...
Bisous !
Répondre
C
Les jardiniers sont des dentellières !
Répondre
L
succombons, sans oublier que le fouillis naturel est l'élu...de la vie !
Répondre
L
On oublie quand même trop souvent que la nature est souvent domestiquée par l'homme sinon nos jardins
ne seraient ni potagers ni floraux !
Répondre
M
Quand les jardiniers deviennent artistes, j'aime bien que personnellement je préfère les jardins à l'anglaise avec une nature moins sauvage....
Répondre
J
Je ne suis pas très sensible à tant de retenue de la nature. Je la préfère plus authentique. Mais l'est-elle vraiment dés que l'homme y met son grain de savoir ? Belle journée à toi. Amitiés. Joëlle
Répondre
J
Je succombe Mansfield... et ces plumets en deux font impression jets d'eau, merci
Répondre

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens