Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 14:08
DEFI 136:  SACCAGE
Décrire un vêtement qui nous est cher, tel est le défi 136 de ce jeudi en poésie chez Enriqueta pour les Croqueurs de mots
 
C’est un petit manteau que j’avais oublié
De ceux qu’on pend au clou derrière la porte d’entrée
Quand on laisse au dehors le givre et l’air glacé
Et qu’on se vautre au creux d’un canapé douillet
 
Il était bien coupé, me couvrait les épaules
Sans jamais trop peser, aussi doux qu’une étole
Limé aux emmanchures, il était le symbole
De mes jeunes années, du droit à la parole
 
Je n’aimais pas le col, tout couvert de fourrure
A l’aide d’un crayon j’ai gratté la doublure
Et j’ai redessiné une toute autre parure
Conforme à mes idées, mes choix et ma nature
 
Je croyais que chacun était libre d’exprimer
Ses idées, sa folie, ses rêves et ses regrets
Mon paletot idéal, mon costume préféré
Etait plutôt banal, je le portais sans arrêt
 
Quelqu’un un jour l’a pris et me l’a déchiré
Sos prétexte que mes goûts ont ses yeux agressé
Ce n’est pas vraiment grave, un vêtement saccagé
Ce n’est que de la rage, du dépit, un rejet
 
Ce n’est qu’une bêtise, un acte de barbarie,
Et ce n’est pas la guerre, ni l’horreur et les cris
La haine pure et brutale, l’intolérance aussi
Qui ont cloué la presse et ravagé Charlie.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Beaucoup d'émotion à la lecture de ton hommage, vibrant d'intelligence et de justesse. Gros bisous
Cendrine
Répondre
G
beavo!
Répondre
E
C'est vraiment très émouvant, les larmes me viennent aux yeux. Merci d'avoir mis ton talent au service de cette cause.
Répondre
C
Nous habitions la liberté comme un manteau familier, il retrouve son prix maintenant, mais il va falloir le conserver. Merci pour ce beau texte, Mansfield.
Répondre
M
Merci Carole pour ce manteau de liberté, j'espère qu'on va cesser de nous l'arracher sans cesse!
J
Quel bel hommage tu leurs rends ! Il faut qu'ensemble nous gardions fine cette mine de crayon pour qu'il serve encore et encore. Je suis Charlie. Amitiés. Joëlle
Répondre
M
Soyons tous attentifs à notre liberté, c'est un de nos joyaux les plus chers! Et le crayon en est un symbole fort!
F
et oui nous sommes tous ravagés par ce qui est arrivé
Répondre
M
Bonne semaine Flipperine, j'espère que tout va s'apaiser...
P
Oh Mansfield, je n'en attendais pas moins de votre part. Une fois encore, et peut être davantage que d'ordinaire, vous m'avez ébloui. Cette façon de faire la parallèle entre votre manteau et le drame de Paris est tout simplement sublime.
Je ne sais comment exprimer à quel point je suis d'accord avec tout ce que vous dites au travers de ce très beau texte.
Je me joins aux autres lecteurs pour vous dire un grand bravo.
A bientôt Mansfield, bonne soirée
Répondre
M
Merci Pascal, les événements de ces derniers jours nous ont tellement peinés que nous exprimer, chacun à notre manière, était une sorte d'exutoire!
C
Un beau texte métaphorique qui nous dit que la barbarie peut commencer par de petites choses.
Répondre
M
Exactement Catheau, je suis heureuse que vous ayez compris mon texte de cette manière
M
Bravo pour ton sens de l'à propos et ta belle écriture. Nous sommes tous Charlie
Répondre
M
merci Martine, à très bientôt pour le plaisir de te lire
J
Du vêtement à Charlie... on ne peut pas plaire à tout l'monde selon la formule consacrée, mais en arriver là déplait ce jour à des millers.... merci Mansfield !
Répondre
M
Merci Jill, à bientôt dans ton château!
R
Je ne sais que dire d'autre que BRAVO, bel hommage en ce défi. Bises
Répondre
M
Un commentaire qui me va droit au coeur, merci Renée
F
Bravo pour la transition. On ne peut jamais prendre pour acquis les droits pour lesquels nos anciens se sont battus. Il faut continuer le combat pour leur mémoire.
Répondre
M
Merci Fanfan, tu évoques très justement les anciens, ceux qu'on oublie et qui nous donné ces droits qui nous sont chers, alors oui, luttons pour eux!

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens