Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 08:00
DEFI 137: SANS ATTACHE

 

Défi 137 chez Martine pour les Croqueurs de mots  : Partir

 

Sans regret mais sans joie

Ni maître, ni Dieu, ni foi

Ma liberté pour droit

Me défaire de toi

Redéfinir ma voie

Et quitter mon emploi

Ne plus avoir de toit

Ou vivre dans la soie

Pour oublier ta voix,

Ce douloureux  émoi

Quand sur ma peau, tes doigts

Pianotaient, maladroits

 

Je n’étais qu’une proie

Un jouet que l’on broie.

Comme une biche aux abois

Qu’immobilisent l’effroi

La peur, le désarroi

Dans un sursaut, tu vois

Je m’enfuis, je perçois

Un avenir moins étroit

Loin de tes airs sournois

Je n’ai pas d’autre choix

Echapper à ta loi

A tes mots discourtois

 

Partir…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Jeanne Fadosi 01/02/2015 18:02

meilleure santé. A bientôt

Cendrine 01/02/2015 03:49

Surtout repose-toi bien et rétablis toi au mieux, je t'envoie des pensées aux huiles essentielles, aux granions de cuivre et à la propolis! Bravo pour ton poème, un souffle de liberté revendiquée... Bon dimanche et gros bisous
Cendrine

l'ami Gégouska 31/01/2015 07:15

Partir pour mieux revenir afin de te souhaiter un bon matin gros bisous

ABC 27/01/2015 09:53

Le fil est coupé, en avant vers une nouvelle liberté !

Jeanne Fadosi 26/01/2015 20:27

partir, c'est quelquefois ce qu'il faut faire, mais la décision est difficile
beau texte pour l'exprimer

Martine85 26/01/2015 10:50

Oh oui il faut partir dans ce cas... mais parfois c'est difficile et douloureux de faire ce pas.
Soignes bien ta grippe. Merci pour cette participation. Belle semaine

fanfan 26/01/2015 10:27

Une grande décision qu'il faut parfois prendre pour se retrouver ou ne pas se perdre! Bonne semaine et soigne-toi .

flipperine 22/01/2015 22:52

mieux vaut partir que d'être malheureux et mal accompagné

Pascal 22/01/2015 22:29

Bonsoir Mansfield,
La liberté n'a pas de prix. Il est des jougs insidieux, sournois, imperceptibles de l'extérieur mais qui peuvent détruire.
Le choix de vivre loin d'une cage est le rêve de tous ceux qui sont épris de cette belle liberté que nous aimons tant.
Bonne soirée Mansfield

Mansfield 03/02/2015 10:24

Oups, je vais trop vite, je vous réponds avec retard, grippe et manque de temps obligent. Mais je vous remercie de votre constance sur mon blog, à très bientôt pour d'autres échanges.

Mansfield 03/02/2015 10:22

Merci Pascal, je vous répond

lizagrèce 22/01/2015 21:21

Liberté retrouvée !

Renée 22/01/2015 16:02

Mansfield j'aime vraiment beaucoup ce texte........souvenirs peut-être. Bisessssssss

JC 22/01/2015 09:14

Superbement dite, la liberté semble être la seule solution. C'est le choix de certaines, mais sommes nous vraiment libres, souvent prisonniers de nous-même ? Belle journée; Amitiés.Joëlle

Catheau 22/01/2015 09:03

Sans toit ni loi... Merci pour cette invite. Mais chez Agnès Varda, cela finit tragiquement.

jill bill 22/01/2015 08:25

Bonjour Mansfield... c'est le bon choix ma foi, mieux vaut vivre seule que mal accompagnée.... ;-) et ne prends pas froid.... !

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens