Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 08:00
DEFI 139: LE TEMPS QUI PASSE
« Résiste » est le thème du défi 139 lancé par Enriqueta ce jeudi en poésie pour les Croqueurs de mots.
 
Si les années te font trop tôt courber l’échine
Descends les marches étroites du grand escalier
Et fixe l’horizon sans plus te retourner
Dans ta  frêle silhouette la douleur se devine
 
Peux-tu oublier que tu as été seigneur
Que de là-haut tu aimais contempler le monde
Peux-tu lâcher des mains, abandonner la ronde
Et avancer serein, en congédiant la peur
 
Le temps qui passe rétrécit ton champ de vision
Tu dominais le lac, tu y baignes les pieds
Dans l’eau tremblent tes rides, stupeur, désolation
 
Les flots moutonnent, le ciel est bleu, ne soit pas triste
Le soleil luit, cuivre ta peau, soigne tes plaies
La vie est là, ton coeur explose, bats-toi, résiste
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

É
Ah oui, le temps passe bien vite...
Répondre
C
A tout âge, il est beau de regarder la mer. Votre photo en dit beaucoup.
Répondre
L
Fort beau poème sur la fuite du Temps qui nous concerne tous.... qui peut être nous courbe, mais comme le roseau, nous résistons !
La photo donne envie de voyager vers ces lacs italiens... La Beauté nous aide bcp à résister ! Contempler est une source de Jouvence !
Merci pour ce beau poème qui vient de ton cœur et bisous
Répondre
L
Joli poème bon dimanche gros bisous
Répondre
F
Résistons au temps qui passe avec nos petits moyens et regardons toujours devant! Un beau poème
Répondre
P
Bonsoir Mansfield,
Vous avez su traiter de façon admirable les difficultés de cette vieillesse qui nous fait si peur. Mais je raisonne comme vous le dites, ne pas se retourner et tant que la vie est là, elle justifie que l'on se batte sans cultiver les regrets.
Bonne soirée Mansfield
Répondre
M
Merci Pascal, votre commentaire devrait être lu par tous pour l'apaisement qu'il procure
L
Le temps qui passe est un ami qu'il faut savoir conserver dans son bel écrin de velours....!
gros bisous
Répondre
M
Joliment dit Gegouska mais qui doutait que tu avais une âme de poète?
C
Très belles, ces rides trempées dans l'eau. Les marches nous conduisent, que nous le voulions ou non, alors sachons au moins les descendre debout.
Répondre
F
la vie un dur combat
Répondre
M
Et la vieillesse donc!
E
C'est un superbe texte sur une forme de résistance qui nous touche et nous concerne tous. Bravo et merci.
Répondre
M
Merci Enriqueta, c'était un plaisir de participer à ce défi
L
Bonsoir Mansfield. Très beau. Le corps vieillissant se portera mieux si l'esprit résiste, en effet. J'aime beaucoup le mariage de ton poème et de la photo, donnant un air et un ton de tragédie grecque à l'ensemble.
Répondre
M
Merci Lénaïg, tragédie romaine en l'occurrence puisqu'il s'agit du lac Majeur et du Palais Borroméo!
L
j'aime la façon dont sont positionnées les sculptures de haut en bas ...
Répondre
M
Ah l'Italie des lacs, une merveille!
R
Un très joli poème sur ce temps que l'on voudrais stopper souvent.......Bises
Répondre
M
Mais on y parvient parfois dans sa tête, quand le moral est au beau fixe!
L
Le temps qui passe on y peut rien. Il faut savoir l'accepter. La seule résistance possible est celle d'avoir toujours envie de vivre !
Répondre
M
Tu le dis fort bien, merci Liza, à bientôt.
M
Une façon très originale de traiter le sujet qui me plait beaucoup. La vie est faite de résistance, je dirais plutôt résilience.
Répondre
M
Et chaque étape est une victoire sur le temps, merci Martine
J
La veillesse est une descente, pas forcément aux enfers quand on l'accepte bien dans sa tête, le corps résiste... merci, jill ;-)
Répondre
M
Effectivement, vieillir ça se décide aussi!

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens