Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 08:00
LE BONHEUR  DE MR C.
J’ai rencontré Mr C. dans l’escalier l’autre jour. Il galopait comme d’habitude, habillé en costume, un peu court le pantalon. Il revenait de chez des amis, il a souvent des invitations, des sorties, des voyages, pas étonnant, il est hyperactif. C’est un mot à la mode, hyperactif mais il lui va bien. Il est tellement sollicité qu’il lui arrive de se prendre les pieds dans le tapis, de tomber par terre, de s’ouvrir le front et de se relever comme si de rien était, tant il parcourt la ville d’un quartier à l’autre. C’est un monsieur pressé de vivre, de profiter de l’instant, de devancer les saisons. On dirait qu’il lui reste peu de temps devant lui, très peu. Ou qu’il veut gober tout ce que procure la jeunesse. Il sait que dans un avenir proche chacun pourra conserver la vitalité de ses vingt-cinq ans, ad vitam. C’est ce qu’ils disent dans MATCH. Mais aujourd’hui chaque âge a ses plaisirs et ses contraintes.
Alors Mr C. du haut de ses quatre-vingt-douze ans, m’a accostée triomphalement : « Regardez a-t-il dit, en me montrant deux pois de senteurs minuscules dans deux petits pots tout aussi riquiqui. Voilà le printemps qui arrive ! » Et, il a couru les placer dans son salon, il était heureux, guilleret. Il avait hâte de goûter à ce bonheur qui s’annonce, et comme une jeune pousse, il était droit et fier, empli de sève.
Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Quelle énergie!
Répondre
M
Pour déclencher le bonheur il faut bien peu de choses, sans doute tout simplement le voiloir !
J'aime toujours tes textes Mansfield
Bisous du jour
Répondre
M
Merci Marine, le bonheur est en soi, alors sachons le cultiver!
F
c'est magnifique de galoper partout à cet âge! Je signe tout de suite !
Répondre
M
Je m'en doute pour galoper dans tes montagnes, il te faut les bottes du célèbre Chat!
L
bonjour j'espère que tu vas mieux et que la grippe ne t'as pas trop faire souffrir.
Je te souhaite une agréable journée gros bisous
Répondre
M
Oh oui, ce n'était pas une petite grippe, il paraît que le vaccin n'était pas bien adapté cette année mais bon, c'est derrière moi, bonne semaine à toi Gégouska!
C
Beau personnage auquel ton écriture donne beaucoup de charme!
Répondre
M
Merci et bonne semaine à toi
C
Voilà un vieux monsieur qui n'a a point besoin de vos médicaments, Mansfield. Deux pois de senteur lui suffisent pour son "carpe diem".
Répondre
M
Je n'y avais pas pensé Catheau, heureusement que mes clients ne sont finalement pas tous comme ça!
A
Puisse la séve couler encore longtemps dans ses veines !
Répondre
M
Joliment dit et tellement symbolique du personnage!
J
Quelle vitalité, quelle joie de vivre ! Je ne suis pas sûre de pouvoir le suivre. Ton texte est tout guilleret ! Bonne journée à toi. Amitiés. Joëlle
Répondre
M
Merci Joëlle, guilleret comme ce monsieur qui a toujours le sourire aux lèvres!
F
un monsieur bien âgé qui a encore le goût de vivre et d'espérer les beaux jours
Répondre
M
Un monsieur chanceux donc.. Bonne semaine à toi
C
Magnifique ! Ce monsieur au moins mourra vivant, et heureux.
Répondre
M
Belle formule qui lui va comme un gant!
P
Bonsoir Mansfield,
En commençant à lire votre texte je m'attendais à tout autre chose. Mais finalement le chute me plait beaucoup. C'est si beau ce vieux monsieur qui s'émerveille toujours autant devant une fleur qui pousse et continue de rêver en pensant au printemps prochain.
Vous avez un bien charmant voisin, il mérite tout notre respect.
Bonne soirée Mansfield
Répondre
M
la nuit et je l'entends à travers les murs mais chut...
M
Mr C. fait mon admiration et j'envie sa joie de vivre, sa curiosité. Parfois il rêve la
L
quelle chance mes voisins sont tout comme lui a courir, plus énergiques que nous...Comment serons nous à nous de suivre l'exemple de garder la patate !
sortir voir des amis, s'intéresser semble un des secrets de la longévité !
Répondre
M
Etre curieux et s'obliger à regarder dehors, oui tu as raison c'est le secret!
L
C'est normal d'être pressé à cet âge ! On est conscient que l'échéance fatale s'approche ... Et quand on aime la vie, il y a tant à faire !
Répondre
M
exactement, dire que certains ont cette angoisse très tôt dans la vie et ont une vie courte!
M
Je suis une hyperactive, j'espère que j'aurais encore cette vitalité à l'âge de Monsieur C. J'ai beaucoup aimé ton texte car il m'a étonné sur la fin, je croyais que c'était un jeune homme et en fin de compte s'en était un... Belle journée
Répondre
M
C'est comme les vitamines, un booster d'énergie!
R
Voilà un Monsieur qui semble heureux de vivre on le ressent dans tes phrases et à qui ces 92 ans n'enlève ni envie ni combativité. Un Monsieur qui mérite ce bel hommage. Bises
Répondre
M
Un monsieur que j'admire bien sûr!
J
Quatre-vingt-douze.... 92 quoi, il est encore bien vert le monsieur... et une mentalité à toute épreuve ;-) merci Mansfield
Répondre
M
Il faut bien que jeunesse se vive!

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens