Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 08:00
DEFI 143: TU N'Y CROIS PAS
Evocation en poésie des médecines parallèles chez Enriqueta pour ce 143ème jeudi en poésie des  Croqueurs de mots
 
Pour ton gros rhume, Aconitum
Trop énervée, tente Gelsemium
Démangeaisons sur le sternum
Essaie apis mellificum
Ah les hormones ! C’est Lachésis
Qui calmera l’intense ignis
De ton visage, tes bras, tes cuisses
Ca ne va pas ? Nux vomica
Tes fortes nausées, calmera
Un fils casse-cou, hop Arnica
Et ce gros bleu disparaîtra
Pour les toux sèches de Titi
Pas de problème, coccus cacti
Baisse de tonus ? Cornu cervi
Te redonnera goût à la vie
Des rhumatismes, c'est vrai, ça coince?
Allez, ruta graveolens
Est l’arme qui douleur évince
Veines gonflées dans l’omnibus
C’est radical, aesculus
Tu n’auras pas besoin de plus…
 
Je te connais, tu n’y crois pas
L’homéo ne te convainc pas
Car ces granules enrobés
Qui fondent vite sous le palais,
Médication bien singulière,
Te rappellent les pièces de Molière
Où des médecins incompétents
Se prétendaient sages et savants
 
Ignis : feu en latin.
 
 
 
 
 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Haha j'ai adoré les veines gonflées dans l'omnibus ;)
Bravo pour ce petit poème très très drôle.
Bisous Mansfield.
Domi.
Répondre
C
Pas facile l'humour en poésie, alors bravo! j'ai trouvé très drôle la 1ère partie de ton poème!:)
Répondre
É
Bravo pour ce poème presque professionnel ! J'évite de prendre des médicaments, quels qu'ils soient...
Répondre
F
Un sujet que tu connais sur le bout des doigts! Je croix aux vertus des plantes pour soigner les petits bobos .Bon dimanche
Répondre
C
Poème d'apothicaire... très réussi. Je partage en tout cas ton scepticisme de pharmacienne.
Répondre
P
Bonsoir Mansfield,
Je pense que l'important c'est d'y croire. Après tout comme me dit ma fille ça ne peut pas faire de mal et contrairement à des médicaments habituels ils ne détraquent à un autre endroit.
C'est une très jolie poésie sur un sujet pas facile du tout, et je remarque qu'en pharmacie il faut vraiment avoir fait du latin pour s'y retrouver.
L'arnica a été toujours présente dans ma jeunesse, c'était le produit miracle pour tous les bobos, ma maman n'en manquait jamais.
Bonne soirée Mansfield, à bientôt
Répondre
L
très bien, je prends note ça peut toujours servir ! j'en connais quelques uns !!!
moi j'ai besoin de plus efficace, et je trouve cela bien dommage de polluer mon corps avec certains de ces médicaments. J'ai travaillé sur le Médiator, imagine....
Répondre
E
Moi j'y crois! Et que ce soit placebo ou pas je m'en fou , ça marche, c'est l'essentiel.
Répondre
J
Jusqu'à l'âge de 18 ans ...pulsatilla était ma panacée ...mon père était fervent d'homéopathie je n'ai connu d'autres remède que ceux cité ici...puis notre vieux médecin disparu il fallu trouver une autre voix plus classique...n’empêche j'ai toujours arnica en dose quand les petites sont là , je continu lachesis et pourtant je suis phobique des reptiles !
je vois que tu as une bonne réserve même si tu n'y crois pas
Répondre
M
On peut y croire, va savoir ! C'est bien documenté en tout cas Mansfield
Bises du jour
Répondre
F
l'homéopathie est en fait un peu comme un placébo
Répondre
M
Le parralèle avec Molière est tout à fait réaliste.
Répondre
L
Une ordonnance joliment écrite !
Répondre
R
C'est marrant comme vous arrivez bien tous a faire ce défi auquel je n'arrive pas à me frotter!!!!!!! Bravo
Répondre
N
Ignis. Bien sûr...
D'où agneau (pascal).
Beaucoup à dire...
Bisous !
Répondre
A
Tu es en plein dans ton domaine avec cette quinzaine !!!
Répondre
M
Souvent l'homéopathie ou les plantes fonctionnent pour les petits maux (effet placebo ou pas) mais pour les grands pas de médecine alternative.... N'oublions pas aussi qu'un petit mal peut en cacher un grand. J'ai bien aimé ton poème de pharmacienne poète. Beau jeudi
Répondre
J
Merci madame la pharmacienne, une quinzaine faite pour toi... ;-) chez nous c'est mon époux qui a fait ses latines ;-)
Répondre

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens