Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 08:00
EN MARCHE
Un été lourd et raieux se profile en mai
Lilas, glycines, hortensias bordent les allées
Tant de parfums entêtants hantent les chemins
Ivres de joie les enfants nous lâchent la main
 
Dans leurs veines coule une sève, puissant élixir
Commande de désobéir, rugir et bondir
Et ils courent à perdre haleine, du feu dans les yeux
Un vent filou constelle de pollen leurs cheveux
 
Car la vie prend de la place, et s’enorgueillit
De combler les êtres, l’espace, les bois, les taillis
Et si les enfants s’évadent, dans nos coeurs aussi
Une vigueur toute printanière ordonne, s’épanouit
 
Il y a cependant dans l’air des chants, des murmures
Ne provenant pas des eaux claires, jardins et clôtures
Le bruissement d’une feuille, un froissement ailé
Le salut d’une âme en marche vers l’éternité
 
A Pascal, je me joins à Catiechris et à ses amis de la blogosphère pour lui rendre hommage
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

É
Merci pour ce bel hommage à Pascal...
Répondre
M
Un poème gai et plein de vie en hommage à une âme en partance vers un ailleurs de lumière et de mystère.
Superbe et émouvant
Merci pour ce beau partage Mansfield
Répondre
M
J'aime le mois de Mai. Quel beau poème émouvant hommage à ce blogueur que je ne connaissais pas. Belle semaine
Répondre
M
Un merci collectif à chacune d'entre vous qui contribuez par vos mots à lui rendre hommage.
Répondre
C
J'aime beaucoup ton vent filou. Il me semble que je connaissais un peu ce Pascal, qui commentait souvent chez toi ? Je suis désolée d'apprendre cette mauvaise nouvelle.
Répondre
F
beaucoup de blogueurs ont rendu hommage à Pascal, je ne le connaissais pas et à cette intention tu as écrit un magnifique poème
Répondre
F
Un bel hommage pour cet homme qui a laissé des amis derrière lui.
Répondre
L
j'espère qu'il te lit et qu'il voit comment il a su se rendre si attachant. Il me manque c'était un bon ami. Qui va prendre le temps comme lui de lire et de fignoler ses commentaires.
Répondre
N
Ils trépassent et nous frôlent.
On les sent, parfois.
Paix à leurs âmes
Bisous !
Répondre
J
Rien à rajouter, merci aussi...
Répondre

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens