Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2015 4 30 /07 /juillet /2015 08:00
REMEDES
Quand la vie s’enroule, incolore
Inodore, scélérate et tiède
Quand le jour pâlit dès l’aurore
Les bords de mer sont des remèdes
 
C’est le ressac que l’on perçoit
Avant que d’entrevoir la grève
Tel un baume, un foulard de soie
Capuchonnant le temps sans trêve
 
Les pieds nus enfouis dans le sable
Se blessent sur les coquillages
Mais la douleur est supportable
Quand les yeux fixent le rivage
 
Au large fondent les nuages
Et les navires s’évanouissent
Un mur opaque se propage
Les lignes de la côte pâlissent
 
Sur l’écran noir du soir tombant
Se projette un disque orangé
A l’heure du bain dans l’océan
Cerné de filets étoilés
 
Sous un chapiteau poudré d’or
La mer godille ensorcelée
Ses clapotis leurrent sans effort
Les âmes grises empoussiérées

 

PS:  Je demande pardon à Maryse Condé à qui j'ai emprunté sa "Vie scélérate"

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
" La mer, la mer, toujours recommencée..." Belle inspiration, Mansfield ! Et merci de vos visites chez moi.
Répondre
J
Maryse Condé est une grand écrivaine dont la notoriété est trop discrète. Cela fait longtemps que je n'ai pas lu un de ses livres tiens.
Ton poème lui est un bien bel hommage en même temps qu'à la mer Merci
Répondre
C
Oui, la mer nous lave l'âme et dépoussière nos pensées. Je ne pourrais vivre loin d'elle.
Répondre
C
Oui, la mer nous lave l'âme et dépoussière nos pensées. Je ne pourrais vivre loin d'elle.
Répondre
M
Un bel emprunt j'aime beaucoup Mansfield, merci
Très bonne journée
Répondre
É
C'est un très joli poème. J'aime beaucoup la mer qui godille ensorcelée. C'est plutôt elle qui nous ensorcelle. Bon après midi
Répondre
L
toujours en douceur et fraicheur !
suis morte Bastien est un vrai petit bonhomme ! haut comme trois pommes, il saute à nouveau depuis hier il a été bien malade sans manger... Genre gastro. Depuis hier toboggan et danse avec quelques épisodes de repos, et la mamie est morte de fatigue...
Répondre
F
la mer pour y jeter toutes ses pensées négatives, ses tourments
Répondre
M
Tout à fait, ça fait un bien fou!
L
La mer godille ensorcelée et nous entraine vers l'horizon des vacances
Gros bisous
Répondre
M
Gosses bises à toi Gégouska, à bientôt!
J
Ah je me rappelle enfant lorsqu'il fallait franchir nus pieds un banc de coquillages pillés... ouille; merci Mansfield...
Répondre
M
Je vois l'enfance offre parfois des souvenirs piquants!

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens