Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 08:00
SI C'ETAIT VRAI...

 

...On le trouverait à chaque coin… de rue. Et on ne saurait pas quoi en faire. On le dilapiderait, le gaspillerait, il n’aurait aucune valeur. Quoique je me demande s’il court afin de fuir et s’il faut essayer de le rattraper.

L’amour c’est toi et moi, à la même vitesse sur le même parcours. C’est calquer mon pas sur ton pas, m’endormir au creux de toi, dans ton désordre. C’est ma folie contre la tienne et notre trottoir à partager.

L’amour c’est nos misères qui tiennent chaud et le monde à découvrir. C’est la poussière sous nos souliers et les ennuis qu’on laisse en chemin sur les pavés. C’est la moquette et le papier peint usés dont on se débarrasse afin de peindre les murs du salon et de poser du parquet. C’est transformer la morosité en enchantement.

L’amour se vit, se voit, s’écrit. Et lorsqu’il tente de courir, il y a toujours quelqu’un pour le freiner dans sa course et l’obliger à se plaquer tout contre un mur.

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
J'adore ce texte que je trouve particulièrement doux. L'Amour s'écrit avec un grand A qu'il soit Amour , Amitié, Absolu, Ardent, Accueil, Auréole. Tout est Amour a qui sait le voir, l'apercevoir ou le deviner. Bonne journée.
Répondre
E
J'aime bien ta vision de l'amour.
Répondre
L
Très honnêtement, l'image me glace, malgré l'éloge de l'Amour écrit au feutre sur la mousse aléatoire des divagations des jours et des nuits que l'on abandonne ici et là dans la misère de la rue....
Par contre, qu'il est beau, ton texte ! J'aime tout particulièrement ta façon d'écrire....
Répondre
M
Ah l'amour!
Mine de rien, même ceux qui s'en défendent , nous fait tous courir....

J'aime ta définition. Mais la réflexion de Brigitte est pertinente également.

;)
Répondre
A
C'est si bien vu et si bien écrit, comme un cadeau à l'homme de la rue !
Répondre
É
Je me demande si le SDF qui doit dormir entre ce carton et le reste de moquette, plaqué contre le mur, croit encore en l'amour. Pour lui l'amour a dû filer... Je lui souhaite de trouver un abri plus confortable, plus chaud, et des bras qui le serrent par amour. Bonne soirée
Répondre
F
L'amour ,on le trouve lorsqu'on ne le cherche pas et il fuit lorsqu'on lui court après. Mais l'amour c'est aussi ce que tu dois ;Il est partout;Il suffit d'ouvrir les yeux.
Répondre
F
l'amour est important
Répondre
R
Une jolie forme d'amour que tu décris, celui du quotidien...Bisessss
Répondre
L
L'amour trouvé au coin de la rue ressemble davantage au coup de foudre.
Répondre
L
l'enchantement comme tu le dis si bien ! ça fait rêver et cela me rend meilleure !
Répondre
M
L'amour se vit au quotidien. J'aime beaucoup toutes tes définitions de cet amour là. Mais j'aime aussi l'idée de l'amour qui court les rues car c'est aussi le sourire qu'on adressera à tous ceux qu'on rencontrera, l'échange qu'on aura parfois avec des inconnus, l'arrêt qu'on fera pour contempler une façade, un arbre et sur cet arbre l'oiseau et plein d'autres choses encore : l'amour est partout
Répondre
J
L'amour banal, non on ne serait plus quoi en faire, qu'il reste extraordinaire Mansfield... ;-)
Répondre
M
Un bel amour quotidien et simple, fragile aussi et pourtant si important, qui tient chaud comme tu le dis, merci pour ce beau texte Mansfield, rien ne devrait l'éteindre ou le blesser cet amour...
Merci pour ta visite et ton commentaire sur Emprises de brises
Bises
Répondre

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens