Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 08:00
SUR LE TROTTOIR

En l’apercevant sur le trottoir ce dimanche 9 avril, jour de plein été, je  n’ai pas su quoi penser. Il était encore bien droit à défaut d’être bien vert. Il avait encore fière allure quoique sec et dégarni. Le printemps lui avait fait croire qu’il pouvait encore plaire, alors il s’est dit pourquoi pas…

Moi,  je me demandais pourquoi il avait du temps évité l’irréparable outrage. Miséricorde ou négligence ? Pitié, amour, clémence, charité, tentative d'expérience quant à sa longévité… A-t-il été l’objet d’un pari, d’une blague ? A-t-on souhaité que j’écrive à son sujet, que je le décrive ? S’est-on rappelé que Pâques approchait, que ça faisait désordre ? Aime-t-on l’odeur des aiguilles sèches et leur dispersion sur le sol d’un appartement ? Lui avait-on promis de  passer l’hiver au chaud ? L’a-t-on chassé comme un malpropre dès la levée d’interdiction de chasser les mauvais payeurs?

Et s’il était resté tout seul pendant qu’on s’amusait ailleurs depuis tout ce temps ? Et s’il veillait stoïque la dépouille d’un inconnu dont le sort n’inquiétait personne ? Hum… Et si c’était un original, une vedette, une star, un expert dans l’art de faire parler de soi. Objectif atteint!

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Comme c'est curieux. Depuis le temps, il aurait dû se déplumer. L'avait-on oublié au fond d'une cave?
En tout cas, ta belle plume le place en lumière .
Merci Mansfield
Bon premier mai
Répondre
F
Beaucoup de questions sans réponses ! Effectivement, on peut se demander, ce qu'il faisait depuis la Noël ? Moi, je penche pour la solitude ...; Le pauvre ! Bonne soirée
Répondre
M
Réflexions et questions pertinentes, pas de réponse à obtenir mais je suis comme toi, perplexe !
Bises Mansfield
Répondre
L
Si c'était du côté de chez moi, ce serait un sapin de résidence secondaire... On l'installe à Noël, on s'en va, on revient pour Pâques, et on vire le sapin tout sec...
Grâce à toi il aura eu son quart d'heure de célébrité ;-)
Répondre
C
J'ai toujours un pincement au coeur lorsque je vois un sapin sur le trottoir, c'est pour ça que je garde mon vieux sapin artificiel qui a du plomb dans l'aile mais qui, une fois décoré, devient tout joli. Très réussi ton texte, tu as vraiment l'art et la manière de saisir ces petites choses du quotidien qui suscitent l'émotion et font réfléchir, bravo et gros bisous
Cendrine
Répondre
R
Il devait être très beau car même sec il est bien proportionner. Bisoussssss
Répondre
É
Il est devenu une star grâce à toi mais il fait désordre quelques jours avant Pâques. Bon après midi
Répondre
C
"Mon beau sapin, roi des cités, que j'aime ta parure..." Celle-ci, incongrue et dorée, vous a heureusement inspirée, Mansfield !
Répondre
L
Je me demande bien si mon fils a sorti le sien de son jardin...ils font parler d'eux longtemps les frimeurs....
Répondre
A
C'est un sapin de premier avril peut-être...?
Répondre
J
Ah yes un original ce sapin... C'est ce qui s'appelle foutre une paix royale à quelqu'un... il n'a pas les boules et le vit très bien, merci Mansfield...
Répondre

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens