Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2018 1 30 /07 /juillet /2018 08:00
TRAJETS

C’est une période étrange. Les vacances sont à la fois encore un projet et déjà le passé. Les souvenirs rejoignent les attentes. On ne se croise pas en réalité, chacun suit sa ligne. Décide d’une destination, stocke des images, programme un trajet, établit sa liste de bagages et de photos.

On va raconter, rapporter des produits locaux,  ennuyer peut-être. Le vécu de l’autre, ses expériences, ses joies, ses peines, effleurent nos consciences. Il vend du rêve en parlant, en écrivant. Il poste des clichés sur les blogs,  fait circuler des clés USB pour ses amis.  Parfois il parvient à emmener loin, à entrainer l’autre sur des rivages passionnants. C’est un petit bonheur, le vrai partage.

Souvent dans la vie nous procédons comme juillettistes et aoûtiens. L’un parle à côté de l’autre, à son rythme et suit sa propre direction sans échange véritable. Les conversations suivent les trajets des vacances. Et quand ce n’est pas le cas, les contacts deviennent riches, constructeurs, positifs.

Partager cet article

Repost0

commentaires

JC 05/08/2018 16:31

Savoir vraiment écouter l'autre, dans un vrai partage, ce n'est pas toujours facile. Les vacances ont souvent quelque chose de factice surtout quand on pense à ceux qui ne peuvent jamais partir ! Bonnes vacances à toi quand même, repose toi bien. Bises. Joëlle

luciole 83 03/08/2018 14:58

Ta réflexion rejoint la mienne ! souvent j'écoute les vacanciers de retour raconter leurs vacances et c'est à celui qui rebondit sur les paroles de l'autre... pour enfin pouvoir détailler les siennes... Qqs fois un concert discordant de voix s'entremêlant, se bousculant voire se couvrant par des appartés dérangeants avec les voisins qui doivent écouter deux discours en même temps !
En fait, chacun s'écoute et l'autre n'est que miroir !
Merci Mansfield...
Bisous

marine D 02/08/2018 06:47

Dans la rue, dans le village on raconte peu ou des banalités, souvent, il faut que quelque chose de triste survienne pour que certains se dévoilent vraiment et tendent la main, rarement quand ça fait très mal te prennent dans leurs bras, les autres passent...
J'ai lu plusieurs pages Mansfield et je me suis régalée de tes instantanés
Bises

fanfan 01/08/2018 18:03

Les gens se croisent , ceux qui partent, ceux qui arrivent et c'est ainsi que vont les choses. Oui,parfois il y quand même de belles rencontres. Bonne soirée

Cendrine 30/07/2018 21:25

Tu l'écris si bien...
Cette presqu'impasse des vacances, ce télescopage des temps, présent et passé parce que tout va trop vite et que pour certains il faut se jeter en avant et dire qu'on est parti là... mais où est ce là?
Je préfère le Là du coeur et de l'instant précieux, musique à partager en prenant le temps, ensemble!
Merci pour tes écrits gorgés de saveurs qui m'emportent, un voyage!
Gros bisous
Cendrine

écureuil bleu 30/07/2018 20:23

Bonsoir Mansfield. Je me souviens des soirées films ou diapos de mon grand-père au retour de ses vacances. Elles ne nous enthousiasmaient guère car c'était trop long. Je l'ai eu fait aussi, au tout début, puis je suis passée aux livres photo. C'est plus intéressant pour échanger. Bonne soirée

Catheau 30/07/2018 15:17

Pas de vacance pour l'écoute de l'Autre.

Martine MARTIN 30/07/2018 09:32

Comme c'est vrai et profond ce que tu dis. Bisous

Martine 30/07/2018 08:03

Bonjour Mansfield
Tout à fait d'accord avec tes mots.
Cette photo, ce rivage... un coin de Bretagne?
;)

Mansfield 01/08/2018 17:36

Exactement tu as deviné! Bord de mer à Saint Malo!

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens