Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2018 1 23 /07 /juillet /2018 08:00
Valeria Zahiu, Le Printemps

Valeria Zahiu, Le Printemps

Les rues sont calmes le dimanche habituellement. Ma ville, c’est Paris à la campagne. Les tourterelles s’époumonent, le soleil flashe sur les branches des cerisiers,  au travers des sapinettes ou lèche les haies de thuyas. Ce sont quelques joggers épanouis et alertes, un papi promenant son chien, les crissements des roues d’une poussette. C’est la cloche de l’église qu’on entend, la queue s’allonge à la piscine, le marché s’éveille doucement. On sacrifie au brunch au café ou à la boulangerie. Plus tard  l’odeur d’un poulet aux olives qui mijote doucement chatouille l’estomac. Les réunions de familles, les gâteaux,  les fleurs, le babil des enfants animent la mi-journée. Des autos, quelques motos créent l’illusion d’un centre-ville embouteillé. Quelques velléités de ponceuses, perceuses, racleuses en tous genres gâchent un peu l’ambiance.

Aujourd'hui 22 juillet, dimanche comme le soleil est de plomb. Un chien aboie au loin, c'est  bien tout.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Belle ambiance, j'adore !
Bises Mansfield
Répondre
C
Comme je l'aime ton Paris à la campagne! C'est aussi, d'une tendre manière, un peu le mien... C'est le nôtre sans le moindre égoïsme, c'est celui de tous les rêveurs qui chantent le bonheur d'être loin des tapages du quotidien
Magnifique écrit, grosses bises
Cendrine
Répondre
S
Je t'imagine à une terrasse, ton visage rayonnant protégé d'une capeline, le stylo comme un point d'exclamation... Découverte, curiosité, observations, tes mots photographient l'instant.
Répondre
L
Interdiction de faire du bruit le Dimanche dans notre lotissement du Var.... Grand calme sous les chênes sauf sarabande d'oiseaux... Génial !
Superbe, Mansfield, comme toujours
Bisous
Répondre
M
Il est 7h21. J'entends quelqu'un au loin qui manie une tronçonneuse. Je trouve que c’est bien tôt pour tout ce bruit. Tourterelles et chardonnerets en perdent leurs notes.
Très jolie peinture d'ambiance sur ta page. J'aime
;)
Répondre
C
Ici, on ne hait point les dimanches ! C'est bien reposant !
Répondre
É
Bonsoir Mansfield. J'admire tes jolis mots. Ici, dans une station balnéaire, le dimanche matin est plus agité et les routes encombrées, surtout au (petit) centre ville. Les queues s'allongent sur les trottoirs devant les deux boulangeries. Bonne soirée
Répondre
M
J'ai reconnu mon ressenti de Paris le matin dans ton texte si bien senti et écrit. Bisous
Répondre
M
La presque immobilité des dimanches à la campagne...
Répondre

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens