Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2018 1 22 /10 /octobre /2018 22:55
INTERMEDIAIRE

Entre chien et loup, c’est l’espace durant lequel le jour et la nuit se livrent une dernière bataille, le jour veut absolument disparaître et la nuit refuse de s’installer. Ça se conclue dans le sang d’un coucher de soleil et des ombres se forment, qui nous définissent.

Nous ne sommes plus tout à fait humains et pas vraiment des spectres. Nos contours sont familiers, nous sommes reconnaissables. Pourtant nous n’avons ni visage, ni identité.

C'est l'état intermédiaire dans lequel nous flottons juste avant un changement quel qu’il soit. A la fois grâce et paralysie, il est toujours suivi d’une sorte de vertige, comme un retour sur terre après décollage. Ensuite nous gonflons les poumons,  expirons et avançons.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Avant l'hiver j'attends
L'automne et ses feux
Et la rose tardive
Le nuage égaré
Le chemin déserté
Tout ce qui me dira
Ton absence
Mon bel ami
Ton souffle
Est encore
Sur ma peau
Et mes rêves s'enmusardent
Tandis que j’admire
Au bassin cent reflets
Tandis que j’écoute
Le chant de l'oiseau
Dans le silence du soir

Avant l'hiver j'attends
Plein de rayons radieux
Pour que l'attente de toi
Me soit plus douce


marine D
Répondre
J
Entre chien et loup ;-)
Répondre
C
Magie des mots qui frayent entre chien et loup
En terre de chamanisme très personnel...
Merci pour cet instant de poésie qui m'enveloppe!
Bises associées
Cendrine
Répondre
F
Belle photo; les couchers de soleil, on ne s'en lasse pas. J'aime bien ta manière de développer cette expression.
C'est une expression étrange d'ailleurs .
Bon week end
Répondre
É
Bonsoir Mansfield. Très jolie photo de ce moment de grâce...
Répondre

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens