Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2018 1 12 /11 /novembre /2018 08:00
Rio, carnaval

Rio, carnaval

L’autre jour à la pharmacie, elle évoquait la distance qu’il convient de maintenir entre les personnes. Ce côté respectable, tolérable qui permet la vie en société. Elle me disait qu’à son arrivée en France, elle voulait prendre les gens dans ses bras, elle parlait fort, abordait n’importe qui. Elle se montrait tactile, enjouée, rieuse. Et puis elle s’est aperçue qu’on reculait, on s’éloignait, on la fuyait. Alors elle s’est fait expliquer. Ici on ne se lance pas dans de grandes effusions, on modère ses actes, ses gestes, ses paroles. Même si on se bise, deux, trois, ou quatre contacts brefs selon la région, on ne franchit pas la distance sociale.

On ne dit pas à n’importe qui qu’on le trouve beau, qu’il a une belle voix, de beaux yeux. C’est bizarre, agressif ou entreprenant. Elle s’est fait une raison. Elle a le Brésil dans le sang. Quand elle y retourne, c’est la chaleur qu’elle retrouve, toutes les chaleurs. Ce n'est pas le nouveau parti au gouvernement qui changera ça.

Partager cet article

Repost0

commentaires

La Baladine 06/12/2018 15:38

J'aime beaucoup ces tempéraments solaires! Les gens froids me glacent.
:-)

catie 22/11/2018 16:54

oh et bien moi j'ai un côté Brésilien alors, je prends dans les bras, je complimente, je parle fort, et rigole à tout va... Enfin un peu...

Suzâme 21/11/2018 13:36

Je te rejoins sur ce témoignage. Habitant depuis peu dans une belle région à l'abri de la vie parisienne, je noue des relations amicales mais pas de fréquentations. Je n'ai toujours pas trouvé quelqu'une avec affinités pour des sorties culturelles et échanges..

Cendrine 16/11/2018 17:17

Elle est très attachante cette dame qui a du soleil dans le coeur!
Et je la comprends, je ne viens pas de son pays mais je suis très "tactile" aussi, très "hugs"... sourires!
Les "sociabilités" évoluent en fonction des pays et des peuples... mais il y a de toute façon des êtres plus tendrement démonstratifs que d'autres.
Ta conclusion
Elle a le Brésil dans le sang. Quand elle y retourne, c’est la chaleur qu’elle retrouve, toutes les chaleurs. Ce n'est pas le nouveau parti au gouvernement qui changera ça.
... est formidable!
Gros bisous
Cendrine

marine D 15/11/2018 07:42

Il faut se plier aux codes du pays, la distance est faite aussi de tact et de politesse, elle n'empêche pas la bienveillance qui peut être grande avec un sourire, une main légère sur le bras, nous sommes souvent ainsi, même dans mon sud-ouest, on ne marque pas trop d'effusions même si je suis un peu tactile pour ma part et puis à présent on se prend plus facilement dans les bras et on se tapote le dos, comment on exprime cela ?
Bises Mansfield

Martine 15/11/2018 05:38

Il est vrai que qu'il y a autant de comportements que de peuples différents sur notre bonne vieille planète.
Belle peinture Mansfield

écureuil bleu 14/11/2018 10:58

Ah oui, les peuples sont plus ou moins chaleureux et ouverts... Bonne journée

Nina Padilha 14/11/2018 10:12

Oh oui ! Je me reconnais bien là...
Bizzz

lizagrece 13/11/2018 23:19

Espérons ...

Martine MARTIN 13/11/2018 18:44

Portrait réussi et agréable à lire de cette dame brésilienne et des différences de culture. Toujours un grand plaisir de venir sur ton blog. Bises

jill bill 13/11/2018 18:31

Je viens de voir tomber la news dans ma boîte mails ;-)

jill bill 13/11/2018 00:33

Ah les gens du Nord et ceux du Sud des mentalités différentes… Nous, on garde nos distances, juste un bonjour ou signe de tête, eux… plus chaleureux sont tout dépaysés ! Comme nous on le saurait au Brésil, qui sait… ! Comme on dit un juste milieu pour se sentir bien partout, merci Mansfield ,-)

Pense à cocher la newsletter dans la nouvelle administration, je ne reçois plus rien...

luciole 83 12/11/2018 22:00

C'est vrai, elle a raison ! Nous sommes si conditionnés que nous évitons tous contacts un peu trop appuyés, toutes paroles un peu trop chaleureuses : bref, une expression courante : nous sommes des "pisse-froid" ! expression pas très orthodoxe, mais tellement parlante ! Et pourquoi donc, en fait ? Parce que le contact, la chaleur humaine engagent, responsabilisent et nous obligent à sortir de nos égos bien frileux... et que "le ridicule tue" ! C'est en fait, bien exaspérant d'être aussi moulés, conformés...
Merci pour cette page qui mérite un joli retour sur soi...
Bisous à toi ... et à tous ceux qui devraient être aimés tels qu'ils sont !

Mimi 12/11/2018 08:41

Mon amie marocaine est ainsi faite aussi. Ses bras autour de moi sont toujours emplis de chaleur, ses mains toujours pleines de petits trésors gustattifs et sa bouche pleine de mots doux et accueillants.

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens