Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2019 1 27 /05 /mai /2019 20:15
Maurice Rancurel, Les Cartes Postales, 1968

Maurice Rancurel, Les Cartes Postales, 1968

Il faut dire que ça se prépare. Les vacances, avec le temps, c'est de plus en plus compliqué. On souhaite partir loin, tant qu'on peut, qu'on est valide, qu'on marche sans appui, supporte la chaleur, les longues distances, accepte les interminables trajets en avion. On veut tous "tailler la zone" en même temps au bureau, parce que le conjoint. Alors on se chiffonne les neurones et le caractère. On calcule, pour le chat ou le chien, qui va les garder? Les enfants? Oui mais à condition que leurs congés à eux ne coïncident pas avec les nôtres. Sinon il faut solliciter les amis, taquiner Internet, draguer la belle-soeur. 

C'est la course aux visas, aux vaccins, aux antipaludéens. L'heure est grave, réflexions, comparaisons. Séjour, circuit, self made travelling? Ouf, je me demande, si une fois tous ces tracas résolus, on a encore envie de partir! 

Partager cet article

Repost0

commentaires

jill bill 16/06/2019 21:41

J'aime ces tourniquets à cartes postales, même si je reste au pays, là où je vais par chez moi, plat pays, je ne manque pas d'en acheter, aussi bien qu'une photo… Nous ne sommes pas des pigeons voyageurs, genre autre continent, nous avons encore à voir de notre pays, même petit, en ferons-nous le tour… !? ;-)

marine D 05/06/2019 06:02

Tout cela est juste et puis le plus difficile c'et de laisser les animaux même pour peu de jours !

luciole 83 02/06/2019 18:58

Nous nous posons plus la question, mon mari et moi... Tout devient extrêmement limité ! Même avec le camping car qui commence à se faire vraiment vieux ! Il faut donc compter sur lui aussi... alors, pas loin, dans les environs, de préférence au bord d'un lac....
Tiens, je me console, en te lisant ! Juste quelques neurones sollicités pour savoir où ! et ne pas oublier "la" chose indispensable... et nous voilà partis sans souci de papiers, vaccins ou autres...
Bisous Mansfield
Bonnes vacances quand même :-))

fanfan 02/06/2019 13:02

J'appréhende de plus en plus les longs trajets ; alors je vais moins loin ... Mais oui,il faut profiter tant qu'on peut ... Bonne journée

Martine 02/06/2019 08:55

Jeune, j'avais envi de partir à l'aventure, de découvrir le monde. Maintenant, je veux juste découvrir nos beaux coins de France. De plus, pas besoin de visas, de vaccins...
:)

suzâme 30/05/2019 14:11

Envie de partir sans rien, même à cloche-pie, ne pas dépendre des destinations "tendance", trouver un lieu unique sans besoin de GPS. Une île ou une étoile?

écureuil bleu 30/05/2019 12:44

J'ai beaucoup voyagé quand les enfants étaient petits : j'en laissais un chez ma mère et l'autre chez mes beaux-parents. Mais eux ne veulent pas se séparer de leurs enfants... Bonne journée

JC 28/05/2019 22:25

Partir c'est se dépayser, mais je me dis que certains aimeraient bien avoir ce genre de tracas là une fois dans leur vie ! Alors soyons reconnaissant envers la vie quand on peut le faire ! Bonne nuit. Bises. Joëlle

mansfield 30/05/2019 09:47

Exactement. Partir ou rester. Parfois les deux pèsent. l'enjeu peut ne pas être financier, certains détestent faire les valises!

lizagrece 28/05/2019 09:35

Personnellement j'aime aussi aller loin. Découvrir. Tant que je pourrais le faire. Mais comme je suis en éternelles vacances [ou en retrait si l'on préfère] j'ai tout mon temps pour choisir une destination, préparer mon voyage et je ne suis pas limitée par le temps.

mansfield 30/05/2019 09:48

Ah comme je t'envie car la retraite dans un pays aussi enchanteur, c'est effectivement se sentir léger tout le temps!

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens