Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2020 1 20 /01 /janvier /2020 08:00
DES ROIS

Janvier est le mois de la galette et je me suis aperçue que même si c'est toujours un moment convivial, pour certains c'est très sérieux. On la partage en famille restreinte, parents, enfants, ou élargie aux grands parents, cousins, oncles ou tantes. On se régale au bureau ou avec des amis. On en mange au moins une avant la chandeleur. 

On la coupe, on distribue, on sabre le champagne, on ouvre une bouteille de cidre.  La fève, la couronne, c'est anecdotique. Parfois même, on ne la sort pas du sac en papier, cette fameuse couronne on l'oublie. Pour d'autres, c'est sacré. La couronne doit être attribuée, il faut choisir son roi, sa reine, collectionner les fèves. On pose la galette sur la table, on la coupe, à trois, on y va. Chacun sa part, en  même temps. Ou alors le plus jeune se cache sous la table et désigne qui aura telle ou telle part.  Une fois que c'est fait, quand chacun déguste, on s'épie. Et le gagnant brandit l'objet, choisit son partenaire, on applaudit. 

Pour les enfants, c'est joyeux, c'est ludique.

Mais quand il s'agit d'adultes, que ça rouspète, que ça boude, que ça calcule pour attribuer le trophée au "vainqueur", je suis toujours surprise. Parce que j'ai déjà eu l'occasion de le vivre. Et souvent les mauvais perdants le sont aux jeux de société aussi. Les râleurs, les rouscailleurs, sont plus fréquents qu'on ne croit.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cendrine 28/01/2020 21:36

Oh oui, partager la galette peut-être synonyme de bataille, hélas!
Heureusement qu'il y a des gens gentils et partageurs qui se disent que c'est un beau moment à vivre et qui font fi des querelles.
Il est très bien vu ton billet et donne profondément à réfléchir
Merci, gros bisous
Cendrine

ABC 24/01/2020 18:55

partager la galette comme un reflet de notre société... partager, ne pas partager, choisir un roi ou pas... Se réjouir ou bouder, les adultes restent très longtemps de grands enfants...

lizagrece 21/01/2020 17:57

Celui ou celle qui rouspète ne mérite guère n royaume ... Même imaginaire !

Renée 21/01/2020 14:34

C'est déplorable si cela arrive ce qui veut bien dire que certains ne pense qu'à eux aussi...Heureusement j'ose espérer que c'est pas la majorité des gens. Bisous

JC 21/01/2020 08:48

Même pour la galette des rois, on se rend compte que certains n'ont pas tout réglé en eux et ces manques intérieurs les poursuivent jusque là ! C'est malgré tout un bien joli moment. Belle journée à toi. Bises

Martine 21/01/2020 04:21

Bonjour Mansfield,

Je t'avoue que, pour la fève, je regrette cette mode actuelle qui ne parle plus de crèche. Moi, j'aimais bien découvrir un élément inédit pour agrandir ma collection. Il y a tant d'animaux ou de métiers à représenter.
Chez nous, pas de galette mais la couronne provençale. Et c’est vrai que la gâteau a plus d'importance que la couronne en papier qui part à la poubelle direct.
Mais, étant donné que nous sommes de plus en plus déçus par la saveur médiocre de ces pâtisseries, je vais dorénavant faire la mienne. J'ai une excellente recette. C'est long à réaliser mais c'est tellement meilleur!
:)

écureuil bleu 20/01/2020 22:59

Bonsoir Mansfield. Autrefois la fève avait de l'importance, tout comme être roi ou reine... Moins maintenant...

fanfan 20/01/2020 14:22

On s'en sort l'envie pour l'année à force d'en manger en janvier. Tu as raison: certains adultes sont pires que des enfants ;ils veulent être rois ou reine! Alors que d'autres au contraire,ne veulent pas dévoiler qu'ils ont eu la fève. Bonne journée

Martine Martin 20/01/2020 10:06

Je fais ma propre galette à la frangipane : un délice. Bisous

Catheau 20/01/2020 08:31

"Le roi boit, le roi boit", et tous les regards se braquent sur vous. Les timides ont toujours peur de tomber sur la fève... Je me souviens que c'était mon cas.

jill bill 20/01/2020 08:27

Pfffffff, arrivé à l'âge adulte et être encore comme un gamin pour une queue de cerise… vais-je dire ! par tradition et parce que le boulanger aime le rappeler dans sa vitrine nous en avons acheté plus d'une, il est vrai… et donné les fèves à un fabophile tout content, lui…

Nina Padilha 20/01/2020 08:04

Zut ! Je n'ai pas du tout eu de galette, cette année.
Moi qui aime tant la frangipane...
Je boude.
Bizzz

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens