Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 08:00
SPIRALE
C'est un signe. Tout m'invite, tout m'attire. Les vitrines de la ville, l'été qui s'installe, les tables des troquets, les affiches de cinéma. J'ai envie de plages ensoleillées, de balades au grand air, de rencontres entre amis, d'inviter la famille, de promener le chien que je n'ai pas, d'entendre gazouiller d'hypothétiques petits enfants. De lire dans le parc, d'écouter une mélodie du bonheur sur les collines que j'aime, de comprendre enfin les jeunes filles en fleurs qui s'expriment dans des phrases interminables, du côté de chez Swan. Je ne pense qu'à avaler des tablettes de cholocat en oubliant ma ligne, à rempoter mes pétunias, déguster un verre de rosé bien frais, courir les expositions. J'y pense, parfois je renonce, parce que les masques et le gel, parce que... La barbe! 
N'empêche, la vie m'entraine dans sa spirale.
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Continuer à vivre malgré l'asphyxie du masque : une nécessité vitale !
Répondre
L
Ah tout comme toi ! Une envie qui me tient d'aller au ciné, et de dîner dans un resto !!! et je cale devant les risques à courir... Comme c'est difficile de se contraindre à notre époque ! Mais c'est une folie autour de soi, les gens ont jeté le masque et oublié le gel, s'embrassent et se parlent comme auparavant... Un monde fou sur les terrasses de mon petit village : tout le village est là ! Sidération ! Jamais vu autant de monde... sauf les jours de fêtes...
Oui, chacun veut retrouver ses marques et oublier la pandémie.... La jeter comme on a jeté les masques et les précautions préconisées...
Est-ce raisonnable ?
Merci pour cette belle méditation
Bisous
Répondre
E
Bonsoir Mansfield. Depuis le confinement, mes envies de sorties ont bien diminué. Je privilégie les sorties en plein air
Répondre
C
Quel beau texte!
Comme je te comprends!
Des envies, tellement d'envies... C'est la Vie, c'est notre Humanité, c'est l'expression même du vivant.
Envie de tant de choses et marre de tout ce qui nous arrête...
La Barbe, oui de ce que tu décris même si je m'y tiens, en ronchonnant certes, mais je m'y tiens, bon sang!
La spirale de Vie si bien symbolisée par cette spirale verte
Très bien écrit, gros bisous et merci
Cendrine
Répondre
F
En plain air, s'il n'y a pas de monde,on peut l'enlever .mais pour le reste ...prudence encore... Avec l chaleur c'est plus difficile à supporter.Bonne soirée
Répondre
L
Ici en Grèce le masque on ne le porte que dans les transports et aussi les lieux publics et cabinets médicaux ... Et ça fait un bien fou d'autant qu'il fait chaud
Répondre
M
L'envie de revivre en toute liberté sans contrainte que tu décris très bien mais hélas il faut rester prudent. Bisous
Répondre
R
Oui c'est bien barabant mais pour notre santé! .bisous serais absente jusqu'au lundi 6.....bonne semaine donc
Répondre
J
La vie, enfin ses humains, sont vite oublieux du malheur, une fois la cage rouverte vive la liberté... l'envie de tout " redévorer" mais le masque et autres nous rappellent à l'ordre du jour... ,-)
Répondre

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens