Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2020 1 19 /10 /octobre /2020 08:00
SI BELLE
À la voir si belle, on a peine à croire qu'elle ne signifie plus rien. Elle est devenu cet objet qu'on dépose sur le trottoir après avoir prié les employés de la ville de débarasser, de faire table rase. Elle est ce souvenir qu'on veut oublier, la vie d'avant qu'on a dessoudé, le contreplaqué jeté au sol. Elle a le regard qui fuit, la bouche dédaigneuse, un port de tête orgueilleux. Elle était Madone, beauté subjugante, amour sublimé.
Pour le passant qui l'approche, qui s'arrête, qui l'observe, elle semble planer, irréelle et pourtant bien vivante. Ses cheveux accrochent la lumière, son pull brille, c'est du velours. Alors malgré ce vieux radiateur qui la dissimule en partie, malgré l'évier polluant le décor et les tags sur les murets dans la rue, malgré un matin triste, une rue terne et grise, et le couvre feu d'octobre, elle irradie. Elle est l'étincelle, la flamme, le petit plus dans le paysage d'une énième journée masquée. 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
C'est fou ce que les gens jettent... c'est triste quand-même...
Répondre
F
La pauvre,elle mérite un fin plus digne d'elle ;mais elle va peut-être trouver preneur avant le passage des employés de la voirie. Bon dimanche
Répondre
C
Comme c'est émouvant et magnifiquement écrit!
Quel dommage de voir ce portrait ainsi posé parmi les déchets...
Il y a quelques temps, j'ai trouvé un portrait d'amoureux jeté ainsi parmi un amas de détritus...
Des morceaux de vie qui partent ainsi...
Tu as un regard si beau, honnête, lucide, poétique sur ce qui t'entoure, merci...
Gros bisous Mansfield
Cendrine
Répondre
E
Cet amas de déchets hétéroclites t'a bien inspirée. Le portrait est assez intrigant. Bonne soirée
Répondre
N
De bouts de vie qui finiront à la benne...
Qu'est-ce qu'une vie, finalement ?
Bizzz
Répondre
L
Je dois être un peu spéciale, mais je ne l'aurais pas prise pour chez moi ! Peut être qu'elle irradie, mais je la trouve trop hautaine et triste, à me donner le cafard ! Peut être qu'avec un fond un peu moins noir m'aurait elle plus attirée ? Un sourire certainement.... :-)) ... Par les temps qui courent, mieux vaut accrocher chez soi des tableaux lumineux qui remontent le moral.... '.-))... Mais je reconnais que la laisser planter ainsi sur le trottoir est un peu cavalier.. Des petits malins ne vont pas tarder à lui dessiner des moustaches,...
J'adore tes petits textes.... Tu as l'art de croquer sur le vif .... bravo !
Bisous
Répondre
J
Merci pour le partage, passez me voir sur mon blog. https://jouet-leon.blogspot.com/
Répondre
C
Nice blog !
Répondre
R
triste de finir sur le trottoir renié par l'être autrefois amoureux......Bisous bisous c'est vrai qu'elle accroche le regard.
Répondre
M
Très beau portrait. Je crois que je l'aurais récupéré. Mes petites filles arrivent avec leurs parents et vont rester avec nous pendant ces vacances scolaires. Que du bonheur. Je fais donc une pause commentaires blogs pendant deux semaines ce qui ne m'empêchera pas de passer voir de temps en temps vos articles. Bisous
Répondre
J
Changement d'appart, on fait le tri, meubles, bibelots, tableaux... Mettre une dame à la rue, c'est mufle... et sans pitié ! Et si quelqu'un la prenait sous son bras.... De nos jours a t'on plus besoin d'un évier, d'un radiateur que d'un portrait, d'un Monopoly, si dans le besoin... !?
Répondre
L
Visiblement celui ou celle qui l'a ainsi abandonnée "ne pouvait plus la voir en peinture"...
Répondre
C
Merci, Mansfield, de démasquer ainsi la triste réalité.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens