Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 08:49






AEL 01 - Mots imposés (Claire Ogie)


Les mots à utiliser dans vos textes sont les suivants

Diane, dinosaure, appréciable,

évaluation, effeuiller, soif,
plume, palette, brûle-gueule

Les noms peuvent être utilisés au singulier ou au pluriel, le verbe peut être conjugué. Tous les mots doivent être utilisés.

 

 

Ce 10 janvier,

Ma chère Diane,

 

 

Je te remercie pour la délicieuse soirée que nous avons passée samedi dernier. Cette idée d’inviter un de tes amis autrichiens était vraiment géniale. J’ai pu ainsi réaliser une évaluation de mon niveau d’anglais, que ce monsieur pratique aussi bien que sa langue natale, et je crois que je ferais bien de retourner à l’école. Même si malgré ma soif  d’apprendre je passe pour un vieux dinosaure au milieu des gamins d’une classe de troisième.

J’ai adoré l’humour et la politesse de Mario, qui s’interrompait chaque fois qu’en bons français nous lui coupions la parole. Ce fair play est très appréciable, d’autant qu’il déployait à ton égard toute la palette de la séduction. Je ne serai pas surprise qu’un de ces jours il t’invite pour une sortie en tête à tête. D’ici que vous en arriviez à effeuiller les marguerites…

J’ai adoré son rire quand nous avons présenté le chapon décoré de plumes, il nous a demandé si c’était la « french touch », et nous avons répondu mais oui bien sûr. Avant de lui avouer que c’était notre idée à nous. Il est vraiment agréable de rencontrer des gens qui ont envie d’intégrer le pays dans lequel ils sont amenés à résider pour leur travail.

Et quand il s’est mis à réciter l’Albatros de Baudelaire, sans une faute, ni même une hésitation, ce fut un grand moment. Son accent germanique est irrésistible, la manière qu’il avait de prononcer brûleu gueuleu, pour brûle-gueule m’a particulièrement amusée.

 

Je t’avoue que s’il n’avait pas craqué pour toi dès le début, je lui aurais tourné autour. Inutile de te dire que la soirée m’a semblée trop courte. Raconte-moi comment évolue votre relation, si tu ne vois pas en moi une ennemie dorénavant…

 

Je t’embrasse aussi fort que je tiens à notre amitié.
Martine.

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
Votre lettre est drôle et vraiment bien écrite.Vous m'avez emportée avec vous.
Répondre
M

Merci et d'ailleurs j'ai inventé peu de choses car j'avais eu ce type de dîner international la veille de cette fameuse lettre. Alors il a été facile de broder.


B
j'ai beaucoup aimé ta lettre à Diane...
Je souris en pensant à ma propre participation à ce jeu, car je suis partie vers une toute autre direction... Encore bravo.
Répondre
M
Un petit passage sur la communauté !
J'ai bien ri en lisant ton petit billet.
Un grand bonjour d'Autriche MA
Répondre
M

Ce petit clin d'oeil autrichien est particulièrement agréable!


I
Très sympathique cette lettre. Bravo à toi
Répondre
M

Le récit par lettre m'a paru original et du coup cette Diane est devenue très vivante. A bientôt. 


B
défi admirablement relevé.

amitiés
Répondre
M

Merci à toi pour cette remarque.


A
Belle lettre qui m'a d'autant plus plu que j'ai l'habitude des rencontres familiales très internationales, ce dîner aurait pu être le mien et je laisse à Diane le plaisir de découvrir la richesse des relations avec l'étranger (relation d'autant plus sympathique que celui-ci a l'esprit ouvert)
Répondre
M

J'ai aussi l'occasion de participer à de tels dîners et j'avoue que cela met souvent en évidence notre côté franchouillard et oblige à découvrir d'autres manières de vivre.


Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens