Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 12:19

Les soirs d’été à Paris au quartier Latin sont magiques. Il y a la douceur de l’air et les odeurs de grillades des petits restaurants. Une foule jeune et bigarrée circule, des camelots ventent leurs marchandises, la musique envahit les rues et les touristes massacrent nos oreilles. Des éclats de rire, des voix haut perchées, ça c’est l’effet rosé frais dans les verres.

Mais moi qui suis une fille, plus très jeune, plus très fraîche, je regarde les filles. Je les regarde et je les admire. Je ne les envie pas car j’ai des  bonheurs et des joies qui  me conviennent et que je n’étalerai pas. Je veux simplement parler de ces magnifiques jeunes femmes qui montrent leurs jambes, leurs seins, leurs fesses, sans honte, sans gêne  et parfois sans pudeur. Certaines sont merveilleuses, on dirait des mannequins, les robes glissent sur elles. De hauts talons dévoilent des jambes galbées, bronzées, des chevilles des mollets fins. Leurs cheveux ondulent au vent, leurs yeux lancent des étoiles, on les sent aériennes, orgueilleuses, filantes, détachées. Je ne vois pas leurs hommes, ils paraissent presque inexistants à leurs côtés mais ils ont un sourire fier et possessif. Normal ! Normal.

 

D’autres ont un ventre rond, des chevilles fortes, le cheveu gras. Elles s’en foutent, elles osent le short, la ceinture ajustée, le décolleté tombant, la cellulite triomphante. Elles ont raison, elles sont jeunes, n’ont qu’une vie et le droit de vivre comme les filles de leur âge. Si je me souviens, lorsque j’avais vingt ans, dans les années 80, on osait moins, on était plus complexé, compliqué ?  Je crois qu’il faut avant tout faire ce dont on a envie et quand on le souhaite, même si ça déplaît, même si ça dérange. Les hommes qui les accompagnent sont tout aussi fiers, tout aussi heureux. Entre 16 et 25 ans, on n’a pas encore de rôle social important à jouer, de code professionnel, de challenge. Ce qui compte c’est de s’éclater, alors LES FILLES NE VOUS EN PRIVEZ PAS.

Partager cet article

Repost0

commentaires

catiechris 20/07/2009 20:16

oui tu as raison, à cet âge qu'on soit grosse, ou mince on est toutes belles et on ne le sait pas la force de la jeunesse que l'on connait quand on l'a perdue....

mansfield 20/07/2009 22:35


Eh oui, toujours des ans l'irréparable outrage....


Zip de Zoup 15/07/2009 17:50

Oui, bonne consigne à nos filles d'aujourd'hui !
Bel article bien tourné et très sympa ! Oui, à l'époque on osait beaucoup moins de choses d'ailleurs nos parents ne nos l'auraient pas permis...
Bonne soirée Mansfield
Zoupette

mansfield 15/07/2009 22:15


Je te remercie de voir les choses comme moi


Bella D. 11/07/2009 12:11

J'ai jamais dit qu'avec mes années en trop, mes 15 kilos de sur poids, mon mal de dos etmes bouffées de chaleur... je me sentais bien. Simplement, dans les années 80 j'ai bien profité de mon corps, donc pourquoi dire qu'à cette époque on était niaises, complexées, compliquées ? On a bien réussi à se reproduire, non ?
Et dire qu'entre 16 et 25 ans on a pas de rôle social important, c'est une pure ineptie.
Ma fille a eu son doit de vote à 18 ans, et je l'aidé a avoir son permis accompagné à partir de 16 ans...
Je ne veux pas rentrer dans ce moule de haine qu'on les femmes de mon âge. Aller lire le post du mois de mai, où Mansfield critique les femmes de 30 ans comme des idiotes.
C'est dure d'être une femme dès la naissance ! On est douée d'intelligence, et il faut se soutenir les coudes !

mansfield 15/07/2009 17:25


Je n'ai jamais catalogué les femmes quel que soi leur âge, je ne fais que donner mon avis sur une liberté bien plus assumée par la majorité d'entre elles aujourd'hui.  Avoir le droit de vote
ou passer son permis sont des droits acquis et non ceux que l'on se donne. Ai-je une fois prononcé le mot idiote? Je ne fais que relater une conversion entre trentenaires mais elles auraient
pu avoir 20 ou 50 ans. Ce qui m'énervait c'était l'ineptie de cette conversation en un lieu qui ne s'y prêtait pas.


fransua 11/07/2009 12:04

l'important c'est de se sentir bien dans sa peau et c'est sur c'est plus facile à 20 ans qu'à 50 mais j'aime bien me mettre parfois à une terrasse et regarder les femmes (ou les hommes qui passent) et admirer les plus belles ou les plus originales ou celles qui respirent le bonheur sont mes préférées

mansfield 15/07/2009 17:17


Tu as tout à fait raison, tu as sur les femmes un oeil suffisamment aiguisé pour percevoir qu'avant tout être belle c'est être bien dans sa peau.


Bella D. 11/07/2009 11:25

Je découvre ton blog.
J'ai une cinquantaine d'années, et j'ai vécue les années 80 à fond, et je peux t'assurer que dans nos têtes on n'était ni "compliquées, ni complexées".
Cela dépend tellement de l'éducation que chacun a reçu, et de l'affranchissement que chacun s'autorise.
J'ai fait du topless sur la plage, j'ai vécue les folles nuits du Palace en étant courte-vêtue...
De plus pour moi une jeune femme jolie n'est pas forcément "un mannequin" comme tu l'écris.
Pour ton info, voici un lien vers une des faces des années 80, où on avait rarement froid : http://paris70.free.fr/palace2.htm
Ton post fait limite voyeur

mansfield 15/07/2009 16:58



En effet les années 8O por moi c'était à fond dans les études et je me suis réveillée bien plus tard. Le Palace, je n'ai pas connu mais alors pas du tout, ça me passait par dessus la tête, et
effectivement j'étais plutôt coincée. Me libérer m'a pris beaucoup de temps, question d'édication et de caractère. Je peux te dire que certaines à mon âge, ne le sont toujours pas . Quant au
topless aujourd'hui c'est "has been" paraît-il. Me taxer de voyeurisme me fait plutôt plaisir car ça prouve que j'ai encore l'envie d'ouvrir les yeux, de regarder, de critiquer, d'admirer et de
m'extasier, même avec retard, quand certaines à mon âge ne parlent que des troubles de la ménopause et de la retraite qui arrive.



Philippe 07/07/2009 22:52

Bonne soirée

mansfield 08/07/2009 11:44


Bonne soirée à toi aussi.


miss28 07/07/2009 16:03

Coucou je te vois plus ma belle.
Comment vas tu ? bien j'espère ?
Tu as quel temps ?
Ici tout moche, gris et frais /
Passe une bonne apm et te fait de gros bisous.

mansfield 08/07/2009 11:43


Mais je suis là, j'écris, je bosse, et je prends le temps de lire mes amis bloggueurs, à mon rythme parfois un peu lent, je ne t'oublie pas...  


Nane 07/07/2009 11:12

c'est vrai, nous sommes moins complexés qu'avant, quelque soit notre âge. effet de la mondialisation des échanges, de la confrontation à d'autres qui ne nous ressemblent pas ? en tous cas, c'est très positif !

Nane 07/07/2009 11:12

c'est vrai, nous sommes moins complexés qu'avant, quelque soit notre âge. effet de la mondialisation des échanges, de la confrontation à d'autres qui ne nous ressemblent pas ? en tous cas, c'est très positif !

mansfield 08/07/2009 11:41


Après tout, le monde se dirige lentement mais sûrement vers davantage de tolérance


Dolus1 07/07/2009 02:20

Votre commentaire m'a fait énormément plaisir.Secrétaire depuis fort longtemps d'une association qui se nomme "Rondeurs En Plus" je confirme que les personnes rondes sont séduisantes ! Cette association permet à des hommes, femmes et enfants ronds ou obèses de mieux être intégrées dans la société. Elles entendent hélas peu de réflexions constructives comme la vôtre ! Merci beaucoup. Amicalement. Dolus1

mansfield 08/07/2009 11:40


Et je suis particulièrement heureuse d'insister car chacun doit pouvoir s'exprimer, se montrer sans fausse honte et sans complexe. Chacun a le droit d'exister.


Annie 06/07/2009 11:18

je confirme aussi: même âgée, je me sens le droit de faire comme je veux, y compris d'accepter joyeusement ce que je suis comme je suis!

mansfield 06/07/2009 19:42


Tout est dans le moral, tu le dis bien...


harmonie37 05/07/2009 16:45

Je confirme, il faut faire ce qu'on quand on veut et même si on a plus l'âge, il faut rester soi.
Bisous

mansfield 06/07/2009 19:41


C'est vrai, il ne faut pas tout simplement se conformer à ce qu'on attend de vous...


Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens