Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 10:00

 

Le casse tête cette semaine chez Sherry est: expressions animalières

 

 

Photo-0030--2-.jpg

 

Je suppose que vous les avez toutes nommées, alors j’ai décidé de ne pas les évoquer. Mais comment relever ce casse-tête alors ? En parlant d’animaux malgré tout. J’ai choisi les biquettes qui squattent dans le jardin mitoyen de celui de mon beau-père dans l'Oise. Elles sont arrivées là un jour que les voisins parisiens avaient décidé de jouer les fermiers. Un paysan leur  avait offert une paire de biquettes « domino ». En omettant de dire que la plus claire attendait des petits. Voilà nos parisiens ravis, ils construisent un enclos dans leur jardin, et mon beau-père fouineur repère le petit ventre rond de la demoiselle. Mais il se tait car les parisiens sont un peu snobs c’est bien connus. Ils lui auraient répondu de se mêler de ses affaires. Alors motus….

Il joue l’étonné quand les petiotes arrivent et plaint ses gentils voisins  de tout cœur. Bien sûr, sans vouloir jouer les Cosette la suite est prévisible. Les biquettes,  les bêlements incessants, les galopades telles qu’il devient indispensable d’agrandir l’enclos, tout ce tintouin c’est rigolo deux minutes. L’enclos est vite tondu par la petite famille et on oublie de la nourrir ensuite. La petite chèvre noire devient jalouse de la jeune maman fiérote. Tout le monde a faim et les bêlements redoublent.

Mon beau-père se faufile en douce dans l’enclos et y dépose quelques salades de son carré, des carottes aussi. Quand il arrive, l’accueil est triomphal, tintement de clochette, sérénade, petits galops précipités, mouvements de barbiches. Joie, bonheur, félicité ! Avec les voisins c’est l’entente cordiale à présent qu’ils sont déchargés d’un fardeau. Vous vous en doutiez ? D’ici peu, allez, un mois, deux mois ?  les biquettes auront changé de propriétaire. Gratuitement, à n'en pas douter. Et puis franchement, elles sont mignonnes, et les nourrir  ne casse pas trois jambes à un humain !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Une jolie histoire ... elles seront mieux dans plus d'espace c'est sûr et puis on ne s'improvise pas chevriers ...
bises et belle fin de semaine
Répondre
C
Une très belle histoire, vraiment adorable, et qui témoigne de l'incapacité de certaines personnes à prendre leurs responsabilités. Animaux jouets, petites marionnettes qu'on apprécie sans réaliser
qu'il s'agit d'êtres vivants. Une issue fort belle, une autre histoire qui s'écrit, longue vie à ces biquettes aux jolies frimousses!
Gros bisous Mansfield
Excellent week-end
Cendrine
Répondre
M


Merci Cendrine, à bientôt dans ton Paris si riche, bien plus que le mien en tout cas.



M
Ah, j'aime la chute.
D'un côté, je préfère ménager les chèvres que le chou parisien.
Bien amicalement, maous
Répondre
M


Merci Maous, à bientôt!



V
J'ai adoré cette histoire ! Merci Mansfield :-)
Belle journée à toi
Répondre
M


De nouveau merci.



C
Contrairement à M. Seguin, votre beau-père aura sûrement du bonheur avec ses chèvres !
Répondre
M


C'est tout à fait ça et Daudet aurait peut-être aimé cette histoire aussi.



C
Bonne semaine et gros bisous
Répondre
M


A bientôt Gégouska.



S
Une belle anecdote qui épingle bien un certain profil. A nous de nous reconnaître. Qui prend des biquettes pour des doudous qui bêlent, s'expose. Elles s'intéressent, bavardent, scrutent les
passants qui s'arrêtent intrigués... Elles ricanent des amateurs et ont confiance. C'est le cas dans ton histoire. J'en ai près de chez moi. Elles sont entourées d'irrésistibles lapins. A bientôt.
Suzâme
Répondre
M


Merci Suzâme, c'est vrai, notre comportement envers les animaux nous révèle à nous-mêmes! A bientôt dans ton univers.



B
"Malin" le beau père
Répondre
M


N'est ce pas? Surtout fou des animaux! A bientôt Bruno



M
Bonsoir ma chère Mansfield
Je le plains aussi, car à coup sur, il est assuré de ne plus avoir de Gazon mais plus de fleurs, de plantes, d'arbustes et de n'importe quoi, mon fils en avait une, il a été obligé de la donner à
un ami, elle mangeait même les fruits qui étaient à sa portée
Bonne soirée mon amie
Gros bisous
Méline
Répondre
M


C'est pourquoi il faut savoir comment éléver ses animaux et ne pas s'embarquer sans expérience! A bientôt Méline. Mais ton fils avait une belle gourmande, dis-moi!



F
Bonne fin de semaine
Répondre
M


Merci Fethi, à bientôt



F
Cette anecdote ne m'étonne pas : beaucoup de gens qui n'y connaissent rien, prennent des animaux en croyant qu'ils ne faut pas s'en occuper , qu'ils se débrouillent tout seuls!
Ah! ces parisiens!!
Répondre
M


Je vois que ça te touche aussi, il faut dire que c'st banalement fréquent. Bonne semaine Fanfan.



C
Bonsoir Mansfield,

Moi qui aime les chèvres, j'aime beaucoup ton texte ! J'aime gambader parmi elles, alors vivent les biquettes et le fromage de chèvre...belle soirée, ma rose d'amitié. Corinne (Cronin).
Répondre
M


Merci Cronin, j'ai craqué aussi, alors je partage cette envie de gambader. A bientôt!



J
à chacun son métier et les vaches, oh pardon, les biquettes seront bien gardées ! J'espère que la leçon aura porté ses fruits ! Bon dimanche. Amitiés. Joëlle
Répondre
M


A bientôt Joëlle, il me semble que tout va bien se passer. Je fais confiance aux hommes! Et encore plus aux biquettes qui se sont choisies un maître.



Q
Je ris... et je trouve ce texte superbe !
Tes personnages sont bien campés, on a l'impression de bien les connaître.

Merci pour ce moment Mansfield. J'ai adoré !
Répondre
M


Merci Quichottine, il faut dire que mon beau père nous a bien fait rire avec ça! A bientôt!



É
Une belle histoire de biquettes qui devrait bien finir. J'ai un collègue qui joue à l'apprenti fermier et avait adopté un couple de paons, au grand dam de ses voisins. La ponne s'est enfuie et
malgré toutes ses recherches il ne l'a pas retrouvée et le paon est mort. Les voisins ont pu enlever leurs boules quiès. Bisosu
Répondre
M


Une histoire à raconter aussi, quand chacun s'improvise fermier, il y a de quoi sourire ou raler..



M
Bon samedi.
Répondre
M


A bientôt Malika



F
quand on s'engage à prendre un animal tel qu'il soit il faut assumer
Répondre
M


Cette pensée ne doit pas effleurer tout le monde! A bientôt Flipperine



C
Eh bien voilà encore une jolie "fable", non ? "Le voisin malin, les biquettes et les parisiens"...
Répondre
M


Je n'y avais pas pensé en ces termes mais puisque tu le dis, ma foi... Bonne soirée Carole.



P
Je souris Mansfield, parce que mes parents cultivateurs ont tellement recueilli de petits animaux que leurs acquéreurs considéraient comme des jouets ... plaisirs éphémères, contraintes rebutantes,
et oui, il faut bien réfléchir avant d'adopter ces créatures ... on ne s'improvise pas campagnard !
Bisous, Plume .
Répondre
M


Je ne fais donc que raconter un phénomène trop ordinaire hélas! Bise à toi.



L
Pauvres biquettes ! Heureusement qu'il y a des humains charitables ... Et puis c'est si bon le lait de chèvre !
Répondre
M


Ca pour sûr, je savais bien qu'une grecque d'adoption serait sensible à leur charme!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens