Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 18:10

 

Pris sur le net.

 

C’était la saison, non ? Mai, juin on se marie ces mois-là, en général. Alors on invite du monde pour le fun et pour plaire aux parents. Parfois on le fait en tout petit comité, juste quelques proches, on n’a pas de sous ou on n’aime pas les tralalas. Mais on établit des listes, on prépare la cérémonie, on envoie des faire-parts, on pense au repas, aux fleurs, à l’orchestre. On organise les noces chez Campanile ou dans un château sur les bords de Loire. Et on choisit son costume, ses chaussettes, sa robe et sa jarretière. Ca demande du temps, de la réflexion, de l’énergie et on s’y donne. A fond. Ca occupe et ne laisse aucune place à l’imprévu, à la surprise.

 

 

Mais nous les invités, recevons des mots à l’encre dorée gravés sur un bristol. On dit chouette, le 15, dans trois mois, j’ai un mariage. On bloque sa journée. Et on range le carton dans un tiroir. Et puis ça se met en place dans nos têtes, lancinant, excitant, fatigant. Je porterai quoi? Ils ont vingt, trente, ou quarante ans ? Je choisis mon style ou le leur, décontracté, collé monté. Talons hauts, bibi, gants, robe ou tailleur. Costume ou jaquette, cravate ou nœud pap. J’investis ou je fais cheap. Pour le cadeau, des sous dans une enveloppe ou  une liste sur le net. Je demande autour de moi, c’est selon, on me dit. Ils vivent  ensemble depuis un moment ou pas ? Tu sais moi, je ne m’embête pas, j’appelle les parents, ils ont bien une idée.

 

Je ne stresse pas vraiment, j’ai hâte d’y être, j’ai hâte que ce soit terminé. Parce que j’y  vais avec mon homme, que ça me rappelle des choses, des minutes solennelles, de l’émotion, des pleurs de midinette. Trop manger, trop danser, trop boire. Trop de monde, des inconnus, des sourires, des présentations à des gens qu’on ne reverra pas. Des retrouvailles avec ceux qu’on ne côtoie pas assez et d’autres, qu’on n’aimerait mieux ne pas rencontrer. Du social, de l’hypocrisie. A peine, à peine.

 

Et puis en fin de compte, on regarde les photos, on est moins crispé, d’avoir attendu sous le vent, la pluie ou un soleil de plomb. D’avoir attendu les familles, le photographe, la fin du mariage précédent et l’arrivée des mariés. On se pose devant l’écran de l’ordinateur ou celui de la télé, une semaine après.  On se dévisage. Mon homme et moi, on soupire, c’est comme un « dégoût » de nous et des autres, une victoire de la vie, une promesse pour l’avenir. C’était quand même un beau mariage ! 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Vincenzo 13/08/2011 18:37


Salut,


dans les mariages, il y a toujours des imprévus,
et il est plus sympath d'aller à ceux des autres qu'au sien.
Là il y a aucun stress et que du fun !


Amicalement Votre

Vincenzo


mansfield 19/08/2011 16:50



C'est bien vrai, juste une occasion de faire la teuf!



Renée 10/08/2011 19:19


Hou la la.....quelle justesse de propos un peu grincant parfois mais ainsi est la vie le temps qui passe avec tout ce qui va avec.........Ouf j'en était pas! Bisousssssssss


mansfield 19/08/2011 16:53



Merci pour ce petit soupir salvateur! les mariages, ouh la la!



Coucou c'est l'ami "Gégouska" 10/08/2011 07:25


Un coucou du matin pour te souhaiter une agréable journée gros bisous


bruno 08/08/2011 08:37


Je suis justement invité dans 15 jours. Chouette. C'est celui du frère de cette mariée là: http://voyage-nature.over-blog.com/article-mariage-55986183.html


mansfield 10/08/2011 08:19



Alors que la journée soit belle et emplie d'émotion!



Martine 08/08/2011 03:53


Bonjour Mansfield,

Oui, c'est un peu tout ça un mariage. Le nôtre a été très intime, la plus proche famille. robes simples réalisées à la maison, même la mienne. J'ai refusé que mes parents s'endettent pour... une
journée!Tout cet argent devrait plutôt aller dans les poches du jeune ménage, à choisir!
Il reste les photos. L'impression que l'on parle de quelqu'un d'autre! :)

Bises
Martine


mansfield 10/08/2011 08:18



Demarche que j'approuve moi aussi puisque notre mariage fut très simple. Et que nous en gardons un souvenir aussi ému que Kate et William certainement!



Nina Padilha 07/08/2011 19:26


On s'investit trop dans cette journée.
C'est pathétique parfois.
Tant d'argent dépensé en quelques heures...
Mon mariage était réduit à son strict nécessaire : la mairie.
C'est un voyage de noces, pourquoi pas ?), trois mois après, qui a englouti nos sous : nous sommes partis, en bateau, nous installer au Brésil.
Wouauouh !


mansfield 10/08/2011 08:16



J'adore et partage cet avis. La folie ne devrait pas se vivre ce jour-là mais dans la vie ensuite!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens