Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 10:00

 

Marseille était l’étape obligée avant Bastia. Une journée dans la cité de Marius, le ferry, et à nous la Corse. La ville a su nous retenir comme un bonimenteur devant son échoppe. Nous ne verrions pas tout, pas même l’essentiel mais nous éprouverions le besoin de revenir. Comme si nous avions entrevu la caverne d’Ali Baba.

 08-03-2012-0440.JPG

 

Nous avons eu notre premier contact avec le port grâce à Notre Dame qui pointait le doigt sur nous au détour  de la route comme une invite. Un lieu de culte mais aussi un guide touristique très persuasif. Elle nous présentait sa ville comme une jolie fille enroulée au soleil,  l’eau clapotant sur son flanc.

 08-03-2012 0433

 

Nous avons voulu voir à quoi ressemblait la demoiselle et nous sommes posés bien des questions  à l’entrée du Vieux Panier. Des rues grimpantes et serpentant, des escaliers usés par les rigoles d’écoulement de l’eau. Le linge séchait aux fenêtres comme s’il nous saluait ou qu’il se moquait de nous, peuchère ! Des murs tagués, des façades ridées, pelées mais comment dire…

 

08-03-2012 0487

 

Remuantes, agitées comme pour signifier : nous avons été belles vous savez, regardez,  il suffirait d’un lifting, d’un ravalement… et puis zut nous ne voulons pas nous débarrasser de l’histoire, nous retenons notre pelisse de peinture écaillée comme une armure protectrice. Et  d’ailleurs ça vous plaît à vous de penser qu’en nos murs « la vie est plus belle ! ».

 

08-03-2012 0442

 

Allez admirer d’autres façades, d’autres balcons ouvragés. Accoudez-vous mesdames, dans la fraîcheur du soir, écoutez ces troubadours dont les chants parfumés au romarin racontent la Provence.

 08-03-2012 0491

 

Et vous messieurs, suivez ces autochtones. Ils avancent dans les ruelles, ils se dirigent vers le port, c’est l’odeur de l’anis, le tintement des glaçons dans les verres qui les attire. Ils se sont donné rendez-vous au café, ont le verbe haut et la langue pendue. Il y a là Escartefigue, Raimu, Mistral, Pagnol, Daudet. Avec un peu de pot, hum, vous les verrez conter fleurette à Fanny et à Mireille. A moins qu’ils ne coursent l’Arlésienne ou les cagoles!

 

08-03-2012 0490

 

Ecoutez, les « Pays » qui se traitent d’enc..lés toutes les deux secondes, en pleine rue ou le téléphone pendu à l’oreille. Ici c’est affectueux, c’est enrobé de thym et de farigoulette, ça siffle à l’oreille mais ça ne rentre pas dedans !

 

 08-03-2012 0466

 

Nous avons visité l’église Saint Laurent toute proche du bord de mer, sur le vieux port. Elle est immense, magnifique évidemment, et de style roman provençal.  Ses arcs bicolores me rappellent Cordou en Espagne.  Comme si la Provence avait du mal à être entière, comme s’il lui fallait partager avec d’autres pour se sentir unique. Cette idée me plaît. 

 

08-03-2012-0444.JPG

 

Nous avons retrouvé la jeune fille à la tombée de la nuit. Elle dansait dans la rade sous les projecteurs. Il ne manquait que les boules à facettes pour lui donner ce côté rétro si actuel ! Elle gesticulait au milieu des bateaux, s’enroulait aux mâts, emprisonnait la lumière. Elle voulut grimper vers les remparts et nous la perdîmes tandis qu’elle escaladait la roche violette.

 08-03-2012 0457

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Massilia, une très vieille courtisane, au charme toujours vivace.
Répondre
M


D'autant que j'avais des préjugés, j'étais certaine que cette ville ne me plairait pas!



S
Quand on la regarde avec des yeux d'amour, Phocée sait se faire belle...
Répondre
M


N'est-ce pas, c'est une aguicheuse!



C
Je viens te souhaiter un bon week end gros bisous
Répondre
M


Merci Gegouska, à bientôt.



P
Bonsoir Monica,
Perros, Trégastel, Guingamp...
Les Vieilles Charrues...
La météo va être bien : du soleil, de la luminosité, sans la canicule [la bonne température que, coe toi, j'apprécie].
Il est vrai que Marseille, Nice, Perpignan, Bastia et Ajaccio sont un peu éloignées du 22 [dans lequel il y a bien d'autres atouts]...
Bon we à toi.
Et bien sûr, tjrs le même plaisir à lire les "descriptifs" de Mansfield.
Répondre
M


Ah je vois que les commentaires s'entrecroisent et je trouve ça superbe, le net vraiment ça a du bon! Merci Pierre.



C
Que de souvenirs se réveillent en moi!
Tu as si bien conté les visages de cette ville, chère à mon coeur, où j'ai vécu pendant treize années...
Je t'ai suivie dans ces vieux quartiers et je me suis revue, petite fille, mon bouquet de fleurs d'oranger à la main, offrant mes navettes à la Bonne Mère...
Merci beaucoup pour ce très beau voyage.
Bon week-end, gros bisous
Cendrine
Répondre
M


Oh comme c'est agréable de te lire, tes souvenirs sont tout pleins de poésie...



L
Bonjour Mansfield,

Un reportage magnifique sur cette ville de Marseille que je connais trés mal.Un texte trés poètique et des photos qui l'illustrent bien. Merci. Bises amicales.

Henri.
Répondre
M


Merci Henri, Marseille est une ville dans laquelle je me suis rendue avec un a priori, trop de bruit, trop de faconde. Et pourtant elle m'a tout de suite séduite, comme quoi!



R
Oui mais j'aurais aimé avoir encore mes jeune années avec!!!!!!!
Répondre
M


Que dire sinon qu'à chaque âge ses bonheurs et ses soucis! Hum, je sais ça ne console pas vraiment...



M
bonjour que la CORSE EST BELLE
c4 est le pays que j 4aimerais visiter , tout me plait sauf peut etre la chaleur pour moi qui à 22 crie à la canicule loll
mais je ne me lasse pas de visionner les paysages et en plus j' adore les polyphonies corses
bonne journée pour toi
pour moi ce st bien sur la bretagne loll
bises MANFIELD
Répondre
M


merci Monica, à bientôt sur tes belles pages bretonnes!



M
OUPS ! encore moi, je venais aussi de lire ton article et j'apprécie le voyage en photos que tu nous fais faire. Une région très belle à visiter donc et très poétique au travers tes mots ^^
Répondre
M


Merci à toi, bonjour à Mimi.



M
Bonjour Mansfield, je passe te remercier pour tes superbes cartes :) un grand merci tu m'as fait bien plaisir je les mets sur blog d'ici le WE, bisous et bon vendredi.
Répondre
M


Merci Mireille, à bientôt pour te nouveaux échanges.



C
et la sardine elle bouche toujours le port ???
Répondre
M


Ca c'est une remarque qui ne pouvait venir que de toi! Bise à toi Catiechris



C
Je viens te souhaiter une agréable soirée gros bisous
Répondre
M


A bientôt Gégouska!



N
Une chouette balade et des arguments racoleurs.
Ça donne envie d'y aller...
Bisous !
Répondre
M


Comme quoi, y faire un petit tour est  très agréable! Bisou Nina.



R
elle me semble avoir bien grandit cette villedepuis 1972-73!Bisoussssss
Répondre
M


Ah ah, tes souvenirs remontent bien loin! Ca fait du bien les retours dans le passé, tu ne trouves pas?



M
Très joli.
Répondre
M


merci Malika, à bientôt.



T
Que ces beau, ces "photos de poche" où le moindre détail accroche l'oeil, et ce récit-tendresse d'une vieille ville aux mille visages. Super article, qui me donne envie d'aller là-bas ! Bonne
journée Mansfield, à bientôt.
Répondre
M


Merci thaddée, à bientôt pour un nouveau partage



J
Tu me rappelles là de bien doux souvenirs de mon enfance. Ces marches, combien des fois les ai-je montées ! Bises. Joëlle
Répondre
M


Alors je suis ta madeleine, c'est bien agréable!



L
Un beau regard sur la ville Phocéenne
Répondre
M


Merci Liza, à bientôt sur ta plage



J
Ah c'est donc vrai ! Marseille plus belle la vie... Merci mansfield !
Répondre
M


C'est ce qu'on dit, moi je ne sais même pas de quoi ça parle, oups!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens