Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 13:04

Pour répondre aux "casse tête" des quinze derniers jours, chez Lajemy: Contes et légendes et histoire de coeur.

Si je racontais une histoire alliant personnages de légendes et passion amoureuse, je ferai je crois, d’une pierre deux coups. Il s’agit d’un conte haïtien extrait des « Contes et légendes des Antilles ».  

 

Le soir tombe tôt dans les îles et nous sommes installés, vous et moi, sur la véranda d’une habitation créole. Notre hôte est un antillais aux cheveux tout blancs et crépus. Il est vêtu d’une chemise et d’un pantalon blancs. Il porte un chapeau bakoua sur la tête et se balance sur une chaise à bascule. C’est l’heure  du ti punch coco et des accras. Ecoutez ses paroles, elles lui sont soufflées par des volants, ces humains qui se transforment en oiseaux et voyagent au-dessus de nos têtes.



 haitienne-peinture.jpg

 

Zilia était la fille de Ménélas. Elle faisait rêver tous les  jeunes hommes  du village. Elle ensorcelait les cœurs des humains mais les animaux et la nature étaient aussi sous emprise. Ainsi Thézin un joli poisson argenté tomba fou amoureux d’elle. En bondissant au bord de la rivière, il fit miroiter ses écailles au soleil et réussit à se faire aimer de la belle. 363-903-large.jpg

Zilia lui rendait visite en cachette de son père et se baignait à ses côtés. Mais dès qu’elle s’en allait Thézin troublait l’eau de la rivière, pour s’amuser. Et quand Jean, le frère de Zilia voulait en ramener une jarre pleine, elle était toujours boueuse. Jean se faisait gronder, alors que sa sœur, elle, ramenait toujours de l’eau claire comme du cristal. Alors il voulut accompagner Zilia qui se dérobait chaque fois. Il la suivit en cachette.

 

Il la vit chanter langoureusement au bord de l’eau :

-         Thézin, mon bel ami, me voici… Me voici…

Et à son étonnement, il aperçut un poisson nageant en direction de la pierre où sa sœur était assise, dans un petit bassin dissimulé par une branche.

Il raconta cette aventure à son père, exprimant sa surprise devant l’étrange tendresse qui liait sa sœur à un petit poisson.

Ménélas connaissait les histoires des divinités haïtiennes comme « Maîtresse d’l’eau » et leur redoutable pouvoir de séduction. Il décida de délivrer sa fille malgré elle.

 fa9003


Un jour,  Thézin prévint Zilia : « Dès que tu verras trois taches de sang sur ta robe blanche, tu sauras que je ne suis plus ».

Le coeur de Zilia battit la chamade. Un grand froid l'envahit.  Le lendemain, tandis qu’elle vendait des légumes au marché,  Jean et Ménélas se rendirent au bord de la rivière, imitant la voix chantante de la jeune fille.  Thézin, d’abord méfiant, ne se montra pas. Ménélas prononça alors les mots  magiques des dieux de Guinée. Une force surnaturelle contraignit l’amoureux à présenter ses flancs au sabre de Ménélas.

 

A la même heure, trois petites taches de sang apparurent sur la robe de Zilia qui se précipita à la rivière. Elle chanta longtemps, en vain.

Assise derrière la maison de son père, elle reprit ses chants désespérés des heures durant.  Peu à peu, elle disparut sous terre. Ménélas qui passait là, ne put que retenir une mèche de ses cheveux.

Par delà la mort, le bel amour triomphait. Zilia et Thézin, le poisson argenté prolongèrent leur idylle jusqu’aux limites du bonheur.

 

Il fait un peu froid ce soir, vous ne trouvez pas ? Si nous reprenions un tit verre de punch ?

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

harmonie37 21/02/2010 00:53


Un conte qui se finit bien tristement, mais l'amour est toujours au bout.
Belle participation.
bisous


mansfield 28/02/2010 19:58


Merci , bise, à bientôt.


La Renarde 20/02/2010 20:06


Et en plus tes illustrations sont magnifiques


mansfield 28/02/2010 19:58


Très belle remarque que j'apprécie beaucoup, merci à toi.


MONIQUE 15/02/2010 09:24


Bonjour,
merci de ton passage et bravo pour ce joli conte, passe une bonne semaine,
bisous, Monique


mansfield 28/02/2010 19:57


Bonne semaine à toi, à bientôt, je n'oublierai pas de faire un petit tour chez toi.


fransua 14/02/2010 21:19


une joli histoire d'amour un peu triste quand m^me


mansfield 28/02/2010 19:57


Mais l'amour c'est ça, du bonheur et parfois du chagrin. Ce qui compte c'est de palpiter, bise à toi.


Majorelle T. 14/02/2010 17:51


Pari réussi, une belle légende...et de l'Amouuur!


mansfield 28/02/2010 19:56


Pas vrai? Dire qu'on a toutes une âme de midinette!


catiechris 14/02/2010 13:50


c'est bon le ti-punch ! bon dimanche


mansfield 28/02/2010 19:51


On en s'en reprend un tit? Bise à bientôt.


sherry 14/02/2010 12:35


merci pour cette jolie histoire.... bon dimanche...


mansfield 28/02/2010 19:50


Bonne semaine à toi, à bientôt.


Veronik 13/02/2010 23:58


Un conte à connaître quand on habite Gwada.
Merci de l'avoir partagé avec nous!
Belle illustration du thème;
Amitiés Véro


mansfield 28/02/2010 19:50


Grosses bises à Gwada, apporte nous le soleil!


Azalaïs 12/02/2010 15:26


merci pour cette histoire colorée, oui il fait froid mais ensemble on a plus chaud
bises


mansfield 28/02/2010 19:49


Bisous à toi aussi, merci


hauteclaire 12/02/2010 00:56


Beau, très beau conte, de l'amour passion, et de ceux qui ne veulent pas y croire..

Triste et romantique
Bizz


mansfield 28/02/2010 19:49


Très mignon ton commentaire et qui me touche


Croc 11/02/2010 16:10


belle histoire, à la fin triste et belle à la fois.........;;


mansfield 28/02/2010 19:48


Merci à toi, à bientôt , bien que ma réponse soit tardive.


Dominique BAUMONT 11/02/2010 15:25


Très joli conte qui pourrait figurer dans la communauté "MYTHES ET SYMBOLES EN AFRIQUE". je vous invite à nous rejoindre.Amitiés et bonne fin de journée. Dominique


mansfield 28/02/2010 19:47


Merci de ton intérêt et si je réponds si tard c'est que j'étais en vacances, à bientôt.


Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens