Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 10:00

Pour illustrer le sujet de la quinzaine chez Miletune

 

 solitude.jpg

      Tableau de Paul Delvaux.

 

Il a dit tu m’attends sur le quai, au train de vingt et une heure quarante-six.  Ne te trompe pas de jour. Il a même envoyé un texto ce matin au salon. Et la patronne m’a passé un savon parce que je consultais mon téléphone. Oui mais quand même, ça fait quinze jours que je ne l’ai pas vu, c’est long ! Elle ne sait plus elle, c’est une vieille. Comme toutes ces mémères qui vont au cours de gym du club à Djerba. Parce que je l’ai rencontré là-bas. J’ai craqué quand je l’ai vu dans son marcel. Il était trop beau ! Le bronzage, les muscles et tout. Et  la mèche de cheveux platine, super, ouais, super.  Les yeux, je ne vous raconte pas, bleu lagon, à tomber ! Il s’appelle Victor, c’est un pro de l’aquagym, de la planche à voile et du step. Ses cours c’était de la folie ! Il a dit que j’étais super belle en maillot, que je remplissais bien tous les bouts de tissu. Quand il a dit ça, j’ai trop balisé, c’était à moi qu’il parlait. J’ai failli m’évanouir.

Et le soir en boite de nuit, comme il a mis le feu ! Comme il remue les hanches, c'est trop de la balle! Vertes, elles étaient les autres quand il m’a embrassée. Je vous assure la dernière journée et la nuit aussi, je n’arrivais pas à le quitter, j'vous dis pas !

 

Elle est drôle cette gare, il n’y a personne. Des bâtiments qui filent dans la nuit, des trains aussi. Et la lune pour les éclairer dans leur course. Enfin, elle n’éclaire que d’un côté, on dirait ça cligne de l’œil autour de moi. Ou alors c’est moi, je suis éblouie. N’empêche les trains, on ne les voit pas arriver. Quand Victor va descendre dans la lumière blanche du quai,  grand et mince, avec du gel dans les cheveux, ce sera un Dieu. Peut-être qu’il arrivera par la passerelle, genre je viens du ciel. Trop top !

Tiens la blonde devant moi, qui se retourne, qu’est-ce qu’elle me veut ? Avec son manteau, on dirait un coquelicot dans le désert.

-         Pardon mademoiselle, vous n’auriez  pas l’heure ? Le train a du retard on dirait. J’attends mon fiancé. D’habitude je ne viens pas le chercher à la gare, c’est une surprise. Il est animateur dans un club de vacances et s’appelle Victor. J’espère que ça lui fera plaisir !

 

 

PS: Je demande pardon aux ados dont j'ai massacré le langage!

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Mireille 27/06/2012 04:25

Ah pauvre petite ^^ fallait bien qu'elle tombe sur un beau Victor ! j'ai adoré ton texte Mansfield... la suite !!! :)

mansfield 27/06/2012 20:40



Merci Mireille, la suite? Oh la la, moi entre ces deux filles et ce garçon, je m'éclipse... Sur la pointe des pieds. 



SklabeZ 26/06/2012 23:39

Ouaille elle est trop kiffante la meuf !
Comment c'bouffon lui a niqué sa race ! ;-)

Bravo Mansfield ! Belle histoire, j'ai bien aimé !

mansfield 27/06/2012 20:34



Je vois que tu as de la pratique! Pas mal, pas mal...



Joëlle Colomar 26/06/2012 16:12

La gare de illusions perdues, une gare connue par pas mal de monde mais heureusement pas par tous (tes) ! Bises. Joëlle

mansfield 26/06/2012 21:00



Eh oui, il faut apprendre à s'endurcir et la vie s'en charge bien. 


 



enriqueta64 25/06/2012 07:29

Ouh! Là! Terrible situation! On se demande ce qu'elle va faire...fuir...affronter l'infidèle...

mansfield 25/06/2012 12:17



En tout cas moi, je me défile!



Monica et la mer 24/06/2012 19:24

ah la belle histoire
cà à du arriver à plusieurs ce cas là
on était vraiment dans ( l' action ) bravo
bonne soirée Mansfield

mansfield 25/06/2012 12:18



Je le crois aussi, et j'avais vraiment un de ces animateurs à l'esprit, donc écrire fut facile!



Amicalement Votre Vincenzo 24/06/2012 17:58

Salut

J'adore le tableau et il est dommage de ne pas pouvoir cliquer dessus pour l'aggrandir.

Pour l'histoire, il y a deux façons de voir
- ah quel salaud !
- Ah! j'ai passé une belle soirée en boite de nuit avec lui.


Carpe Diem

Amicalement Votre

Vincenzo

mansfield 25/06/2012 12:24



Tout à fait. Il vaut mieux positiver, ça fait avancer!  Le tableau servant de thème pour broder l'histoire, je l'ai emprunté sur Miletune qui renvoie aux peintures de Paul Delvaux, si ça
t'intéresse.



Danièle CHANEAC 24/06/2012 16:09

Ah c'est moche ! Au pilori les Victor (avec ou sans marcel !!!)

mansfield 25/06/2012 12:20



Oh oui, pendons les! Symboliquement! Merci Danièle de ton passage



coucou c'est l'ami Gégouska 24/06/2012 15:34

Un coucou dominical sous le soleil gros bisous

mansfield 25/06/2012 12:20



A bientôt Gegouska



Carole 24/06/2012 14:04

Premier amour, première désillusion ?
C'était "trop bien", "trop top", Mansfield !

mansfield 24/06/2012 15:43



Merci Carole, d'avoir un peu déliré avec moi.



kranzler 24/06/2012 11:12

Le gel dans le cheveux, tout dépend comment c’est utilisé. Trop gras, c’est vilain et collant. Chez Sebastian, il y en a un très bien, à base d’argile et de résine de je ne sais pas quoi. Spécial
cheveux courts avec superbe effet mat garanti. Et merci de m’avoir rappelé l’existence de Paul Delvaux qui va certainement m’inspirer.

mansfield 24/06/2012 12:02



Merci d'avoir été au bout du "joke" avec le gel, il faut dire que j'ai poussé la caricature au maximum!



Fethi 24/06/2012 10:55

Beau texte, superbement illustré. Bon dimanche

mansfield 24/06/2012 12:03



Merci Fethi, en fait c'est à partir du tableau qu'il fallait créer un texte, alors il faut dire que je me suis un peu lachée... A bientôt chez toi.



Cendrine 24/06/2012 01:52

Fichtre! Et le beau rêve s'écroule...c'est terrible!
Un cuistre ravageur, ce Victor!!!
Les ados aimeraient sûrement beaucoup écrire comme toi...
Ton texte est très poignant, l'espoir, l'excitation, la chute... Un grand bravo!
Bisous et excellent week-end!
Cendrine

mansfield 24/06/2012 12:42



Merci Cendrine, tu as marché exactement comme je le souhaitais, tu as ressenti toute la palette des sentiments de mon héroïne, grosse bise à toi et à bientôt. 



écureuil bleu 23/06/2012 20:54

Mon fils a été animateur dans des clubs de vacances pendant quelques années et il a eu beaucoup de succès... Bonne soirée

mansfield 24/06/2012 12:38



Je n'en doute pas écureuil bleu, ils ne sont pas tous comme ça heureusement. Le succès auprès des filles oui, c'est le job qui veut ça et le cadre, mais la drague à tout va avec le style en plus,
je l'ai constaté moi-même. Il y en souvent un comme ça, qu'on remarque dans un club!



Thaddée 23/06/2012 14:02

Aïe, un beau rêve qui s'écroule... avec style ! J'adore comme "elle remplit bien tous les bouts de tissu". Je n'ai jamais lu ça nulle part ! Bon week-end Mansfield, à bientôt.

mansfield 24/06/2012 12:32



J'ai un peu déliré, mais comme mon personnage s'est imposé, je n'ai pas eu de mal à lui faire dire n'importe quoi! Merci Thaddée.



leblogdhenri.over-blog.com 23/06/2012 11:57

Bonjour Mansfield,

Mon dieu ! Si les ados s'exprimaient comme toi, quel bonheur, Bises bien amicales.

Henri.

mansfield 24/06/2012 12:31



Merci Henri, Tu as du recul et beaucoup d'humour, un bel exemple pour mon "plus tard"!



lizagrèce 23/06/2012 11:37

Disons que ce sont surtout les ados qui massacrent la langue ... Enfin ! j'exagère ! Pas tous ! N'exagérons rien !

mansfield 24/06/2012 12:29



Je suis d'accord avec toi, j'ai frappé fort, quoique parfois... Ce que j'entends dans la rue me laisse perplexe!



jill bill 23/06/2012 10:19

Aïe.... elle aussi si je ne m'abuse... eh eh ! Merci mansfield... j'aime bien ta version !

mansfield 24/06/2012 12:28



Que veux-tu, des Don Juan, il y en aura toujours et celui-là, collait bien avec le sujet, en très trés décalé, bien sûr...



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens