Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 10:00

 

Pour commenter le tableau sujet de la quinzaine chez Miletune.

 

hollande_vermeer-the_milkmaid.jpeg

Vermeer, Musée D'Amsterdam

 

 

Ce geste-là est quotidien, immuable, solennel. Elle s’exécute naturellement, sans y penser. Elle prépare le repas des maîtres ou celui de ses enfants, peu importe, elle a le sens du devoir, elle aime  servir. Le geste est lent, mesuré, méticuleux. Elle ne veut pas perdre une goutte de lait, la nourriture ne doit pas manquer. Son visage est concentré, crispé, ses joues rougies par l’effort, le travail, le bien faire. J’imagine un feu dans la cuisine, qui rend sa peau luisante et chaude. J’imagine une ferme à la campagne, des journées vécues au grand air, que justifient ses formes avantageuses et son visage rond. J’imagine que la besogne ne manque pas, rude, harassante, comme en témoignent les poches sous ses yeux baissés. La vie n’est pas facile, le mobilier est plutôt chiche, les murs sont nus et tristes. Et la fenêtre quadrillée, ouverte sur le monde,  dont la lumière illumine cette femme, n’attire même pas son regard. Son monde est riche, intérieur. Son existence n’est pas une prison.

Car elle rayonne. Cela se voit dans son corsage qui attrape les rayons du soleil, dans son tablier bleu chatoyant comme un drap de soie, dans les plis tranquilles de sa jupe, au tomber régulier. Et cette coiffe blanche masquant les cheveux lui confère une allure autant austère que touchée par la grâce.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
La laitière devient vivante sous ta plume, belle description
Bonne année, merci de ton passage et le plaisir de lire tes textes.
Amitiés
Alice
Répondre
M


Merci Alice, à bientôt pour d'autres partages!



E
Superbe description!
Répondre
M


Merci Enriqueta à bientôt!



S
Atmosphère superbement décrite, on s'y croirait. Je crois même sentir l'odeur du pain rustique.
Répondre
M


Merci à toi, à bientôt sur ton blog pour de belles et originales histoires 



V
Ah, le beau contraste de couleurs sur la robe ...
Merci Mansfield, pour la grâce honorée de belle manière.
PS : Veermer t'a dit ses secrets, tu en as de la chance ;-)
Bizz du soir ... et merci d'être passée chez moi :-)
Répondre
M


Merci Valdy, il faut dire que des secrets d'artistes, tu en révèles de très beaux! A bientôt



M
Très belle description Mansfield, je vois qu'elle boit du bon lait bien riche, et mange beurre qu'elle confectionne et du fromage aussi et cela lui donne des formes avantageuses, son rôle est de
nourrir la famille et elle le fait bien !
Bisous et Bonne et Heureuse Année 2013 !
Répondre
M


Merci Marine, bonne fin d'après midi et à bientôt!



J
la laitière , tout un monde
Répondre
M


Et oui, tout une époque en un tableau, à bientôt chez toi!



C
Tu as bien révélé l'âme de cette laitière, anonyme dispensatrice du bonheur quotidien. Ce que je trouve beau aussi dans ce tableau, c'est qu'il "fixe", comme éternel, le flux du lait, de cette part
de douceur qui nous est donnée.
Répondre
M


C'est vrai ce flux central est celui de la vie, de son lent écoulement, merci Carole.



M
Bonsoir ma chère Mansfield
La laitière c'est un des tableaux que j'ai le plus aimé de Vermeer et tu as su si bien en tirer partie et en faire une vraie leçon de vie, oui c'était dur...
Merci pour ce magnifique texte
Me voici de retour sur la toile
Bonne nuit mon amie
Bisous
Méline
Répondre
M


Merci Mel, j'irai musarder sur ta terre!



F
c'est un beau tableau et tu l'as bien expliqué je ne l'avais jamais vu sous cet angle bravo
Répondre
M


Merci Flipperine, à bientôt avec tes mots.



M
Je l'adore. Merci.
Répondre
M


A bientôt et bonne année Malika!



J
Tu me la prêtes dis mansfield.... Je réceptionne au château, clin de jill...
Répondre
M


Oui mais je lui ai donné sa journée, il faudra attendre, oui, madame...



L
Ah ! cette laitière ! Elle ne devait pas penser être aussi célèbre et traverser les époques !
Répondre
M


N'est-ce pas, alors laissons-là nous séduire et parlons à sa place!



A
Magnifique description, bravo !
Belle journée
Répondre
M


A bientôt Albiréo, je cours sur tes pages!



J
On dirait que le temps s'est arrêté dans cette vie pourtant bien remplie de campagnarde, le temps de ta belle description. Bises. Joëlle
Répondre
M


Merci Joëlle, à bientôt pour de belles photos, chez toi, au grand air.



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens