Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 20:09

 

Lancé par Fanfan, voici le défi N°103 

 

 Deux sujets au choix : vous  prenez  celui qui vous inspirera :

 

1- Vous écrirez un petit texte (prose, poème, comme ça vous chante) en utilisant les titres des chansons de Tino Rossi. Il est permis d'utiliser des mots de liaison pour la cohérence du texte

 Pour celles et ceux qui ont un instant pensé au suicide, je propose 

Un second sujet:

2- Vous écrirez un texte dont toutes les phrases commenceront par :"Je me souviens ..."

Et, la dernière se terminera par:

"Mais qu'est- ce que je f... dans cette galère? "

 

 repas.jpg

 

Je me souviens que j’avais choisi le deuxième sujet car il convenait mieux à mon caractère.

Je me souviens que j’avais agi comme on choisit un menu au restaurant, en tenant compte de ses goûts, en se préoccupant de sa ligne et des  circonstances.

Je me souviens qu’il m’avait entraînée là pour un repas d’affaire et  j’avais cru qu’il tenterait autre chose.

Je me souviens que tout en réfléchissant aux arguments qu’il exposait, je regardais ses dents grises, écartées et bien alignées, des dents de négociateur.

Je me souviens de son discours de bonimenteur, sa cravate et son costume bleu sombre, ses cheveux gris, ses yeux perforants, tout en lui paraissait banal, c’aurait pu être n’importe qui.

Je me souviens d’y avoir cru, je m’étais projeté un film depuis le jour où j’avais su que j’allais le revoir.

Je me souviens qu’il avait prononcé mon prénom tout à trac, comme ça au bout de trente ans, puis avait ajouté, c’est bien comme ça que tu t’appelles ? Je me souviens qu’il s’était étonné de ce que je n’avais pas changé depuis tout ce temps. Je me souviens d’avoir ricané, doucement.

Je me souviens de son petit cartable de directeur, de l’imper dessus son ventre bombé. Je me souviens de sa guitare et de  l’allure baba cool de ses vingt ans.

Je me souviens de la fac, de l’amphi, du groupe de copains en bas à droite. Je me souviens qu’il me faisait la cour, alors.

Je me souviens qu’il avait commandé un coca, pas d’alcool surtout. Je me souviens d’avoir réclamé un  pétillant avec des bulles dorées.

Je me souviens d’avoir eu froid, je tremblais et ma tête tournait. Je me souviens de pauses dans sa petite leçon bien sue et récitée en y mettant le ton, comme s’il hésitait, comme s’il pensait : peut-être que…

Je me souviens d’avoir souhaité qu’il arrête ce cirque et me regarde sincèrement en disant : alors toi aujourd’hui, ça va comment ?

Je me souviens d’avoir eu ce besoin réellement,  qu’il mette  fin à cette  mascarade car nous allions bien tous les deux dans nos vies respectives, et  ne savions comment  nous l’avouer.

Je me souviens qu’en partant et en  me faisant la bise, il avait insisté : je compte sur toi, hein, pour ce contrat ?

Je me souviens de m’être exclamée une fois seule dans la rue, et alors que les badauds se retournaient sur mon passage : Mais qu’est-ce que je f… dans cette galère !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

É
Tu racontes vraiment bien ses retrouvailles un peu froides. J'ai vécu aussi ce genre de rendez-vous 20 ans après... Nous n'avions plus grand chose à nous dire. Bon dimanche
Répondre
M


La vie passe et cest tant mieux, bonne soirée à toi.



V
Tant de chemins possibles pour devenir celui(celle) que l'on est. Retrouver les amis d'antan "tentant" mais ...
PS : Je constate que l'écriture est vraiment "ton chemin" ;-)
Répondre
A
Je me souviens de Marinella, une beauté de l'ile corse que Tino fredonnait au temps ou Jane n'était pas Mansfield et Tarzan qui n'était pas Jean Bon, se réptait inlassablement :" mais qu'est-ce que
je fous dans cette galère ?"
Répondre
M


Oh oh, ça y est tu tiens un départ de nouvelle..



C
Ecole de formation de sophrologie
Répondre
C
ok les cours finissent à 12 h30 je t'attends devant l'école ??? je laisserai tomber tout le monde pour toi. Donc le 6 sur l'heure du midi, tu me reconnaitras tu m'as déjà vue en photo sur mon blog
? Sinon envoie moi une photo de toi comme tu veux !
Répondre
J
salut toi , tu vas bien ? bise
Répondre
M


Je viens de m'échapper durant deux jours, je reviens promis, merci à toi.



L
La suite ... la suite ...
A mon retour ? Bises de France
Répondre
M


Nous verrons... s'il y a une suite! A bientôt Liza.



C
Rien nulle part ni dans indésirable ?? Je ne suis pas en formation toutes les semaines mais une semaine sur deux, j'y retourne la semaine prochaine.
Répondre
M


Alors je ne comprends rien. Mais si tu  es libre jeudi 6  juin à l'heure du repas, je prends. Précise moi juste l'heure exactement, je connais la rue  à côté de la place de la
République. Tu as un parcours de réflexion sur soi qui me fascine vraiment! 



M
Peu de risques qu'il se soit agi d'un contrat...de mariage!
Répondre
M


Oh non, mais c'est amusant finalement de voir comment évoluent les autres avec le temps.



J
même à relire c'est beau ! bise
Répondre
M


Merci à toi et bonne soirée



C
as tu vu mon mail ?
Vite sortons là de cette galère m'enfin !
Répondre
M


J'ai lu ton mail et j'ai même répondu mais si tu n'as eu ma réponse je te confirme que ton aventure est passionnante mais cette semaine je ne suis pas libre le midi, et je pars sur Lens mercredi
et jeudi . Mais je te renverrai un mail plus tard pour te faire part de mes disponibilités, bon courage et bise d'une suiveuse convaincue!



J
galère et déception font bon ménage
bravo pour ce texte souvent plus vrai que virtuel !
Répondre
L
Un coucou du soir mais qu'est ce que je fais dans cette galère....!lol gros bisous
Répondre
L
Bonjour Mansfield,

Tu n'as pas choisi le sujet le plus facile mais tu as su le traiter très habilement Bravo ! Bise bien amicales.

Henri.
Répondre
M
Bnjour ma très chère Mansfield
Mais quel talent Bravo, ce n'était pas simple, j'aurais pris le premier sujet avec Tino Rossi
Bonne journée mon amie
Gros bisous
Méline
Répondre
A
Il y a parfois des rencontres que l'on aurait préféré éviter, mais qu'il a bien fallu assumer tout de même...
Répondre
F
PAS de tact cet homme ! Il aurait mérité que tu ne signes pas le contrat ! Une belle histoire avec beaucoup de nostalgie et de regrets! Ah! les hommes!

Merci ; bonne semaine
Répondre
E
...quand 2 personnes ne sont pas sur un meme projet :-) bon apres tout ce n'était qu'un repas d'affaires !bravo ...mais oubli vite tout ça ...et ecoute une chanson d'amour de Tino Rossi plutot !
Répondre
J
Surprenant de voir ce que chacun devient au bout de 30, 40 ans. Deux choses ne changent pas dans un être, sa voix et son regard. La vie nous transforme et nous éloigne les uns des autres. Amitiés.
Joëlle
Répondre
C
Je me souviens du spectacle avec Samy Frey sur cette phrase de Perec. Les amours de jeunesse sont plus belles ds le souvenir ! Très juste, ce texte !
Répondre

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens