Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 08:02

 

 

Défi 104 chez Eglantine  pour ce jeudi en poésie: le chat

 

 

20-janvier-2013 0647

 

Depuis qu’il est parti, elle s’ennuie et s’étiole

De son vieux compagnon elle se languit et miaule

Comme il est difficile de vivre une vie de chat

Au milieu des humains quand on n’a plus que soi

Ne plus bondir à deux, se courser et griffer

Ne plus pouvoir se fuir pour mieux se retrouver

Elle se montrait câline, douce et plutôt sage

Lui savait la mâter, c'était un personnage 

Tout n’est que stratégie, il était fort, viril

Elle jouait la femelle, plus jeune et plus docile

Une hiérarchie tacite, au repas tout un rite

Se servait le premier, elle attendait, contrite

Mais sur le canapé, au soleil tous les deux

Postés l’un près de l’autre, goûtaient les matinées

Aujourd’hui l’âme en peine, elle guette sur le balcon

Les beaux gosses du quartier qui jouent les fanfarons

L’aperçoivent de la rue, et chantent la liberté

Des matous bienheureux qui hantent la cité

Mais on lui a promis un tout petit chaton

Pour combler ses journées et emplir la maison

De fracas,  de désordre et de jeux polissons

Alors, elle se prépare et se lèche le plastron

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
Ton poème me touche car il évoque la sensibilité des animaux .. il dit bien les rites, les rapports hiérarchiques, les jeux la paix partagée... ah, heureusement que la minouchette aura bientôt un
nouveau compagnon.
Bizz
Répondre
M


Ca y est c'est fait mais Minette fait un peu le gros dos, laissons-lui le temps!



E
ça y est, je pleure! Tu écris trop bien!
Répondre
M


Oh ça me fait plaisir et j'ai de la peine aussi, mais au fond j'aime ces sentiments contradictoires.



M
Bonsoir ma très chère Mansfield
J'ai presque cru en cette histoire tant elle est bien écrite, je souffrais pour la minette
Magnifique poême! J'adore
Je te souhaite une très agréable fin de dimanche
Gros bisous
Méline
Répondre
É
Superbe poème ! Mes chats seraient perdus l'un sans l'autre même si parfois ils se chamaillent et s'arrachent les poils. Bisous
Répondre
M


Ah je vois, cette harmonie, c'est du vécu!



J
bon dimanche , moi je ferai le chat cet aprem !
Répondre
M


Il faudra que tu m'expliques: tu ronronnes sur le canapé?



C
la sophrologie agit quand on en fait un parcours, comme je te l'ai dit vois avec une sophrologue elle te conseillera et te guideras..
Répondre
M
Bonjour ma très chère Mansfield
Merci pour ce magnifique poême

Un coucou vite fait je reçois du monde aujourd'hui

Bonne journée

Gros bisous

Méline
Répondre
M


A bieentôt Mel, j'espère que ta journée a été agréable!



C
est-ce que je peux parler de notre rencontre, j'attends de tes nouvelles, mon cerveau fourmille de pensées.
Et n'oublie pas si tu le souhaites pour voir les bateaux de l'armada nous serons heureux de vous recevoir dans notre petite demeure. A bientôt ! l'Armada prend fin le 16 juin.
Répondre
M


Tu as tout à fait le droit d'évoquer notre rencontre, d'autant que c'était vraiment très agréable. J'en parlerai aussi dans un article dès que j'aurai un peu de temps. Pour l'Armada c'est un peu
juste, je n'ai pas un WE de libre, mais je suis sûre qu nous trouverons d'autres occasions. Porte toi bien et raconte-moi ton cheminement. Je tenterai une séance de sophrologie, il me semble que
ça me sera bénéfique. A bientôt.



C
tu n'es plus seule je suis là !!!

quelle vie la vie Parisienne, venons de rentrer dans notre Normandie si verte !

je suis heureuse de t'avoir rencontrée, dommage je me dévoile et toi si peu ! enfin le temps était bien court !

la formation de ce jeudi a été merveilleuse pour moi !
je ressens un vrai bonheur à faire cela, suis aux anges !
bon week end,il va faire beau et chaud, nous avons bien transpirés...
Répondre
M


Je n'ai pas eu le temps de beaucoup te parler, et tu as une qualité rare, savoir parler librement et sans réserve, j'aime cette spontanéïté qui est si peu présente chez les parisiens. A bientôt,
bises.



F
Comme c'est touchant! La pauvre,il doit lui manquer en effet !J'aime beaucoup cette photo
Répondre
M


Amusante hein ,je la garde avec beaucoup de nostalgie.



J
Difficile la vie en solitaire quand on l'a connue accompagnée que ce soit pour les humains ou les chats ! Bonne journée à toi. Bises. Joëlle
Répondre
M


Oh oui, alors il faut cajoler mademoiselle!



G
Tu cliques sur gégouska en bas de com et tu seras la bienvenue sur mon nouveau bmog gros bisous à bientôt je t'attends...!
Répondre
M


Merci à toi, à bientôt



J
comme c'est joli , merci bise
Répondre
M


Merci à toi, bonne semaine.



L
On connaît les oiseaux dits "inséparables" mais il y a aussi les chats
Répondre
M


N'est ce pas, les compagnons d'une vie sont difficilemen séparables, bonne semaine à toi!



N
La solitude est parfois insupportable...
Bisous !
Répondre
M


Je te sais bien entourée et seule aussi, et je sais que les mots sont tes meilleurs amis! A bientôt Nina



L
Bonjour Mansfield. Merci beaucoup pour ton poème et ta photo, qui nous plonge dans l'univers des chats comme si nous en étions, les "maîtres" se faisant discrets observateurs, c'est très
subtilement présenté. Comment acceptera-t-elle le petit chaton d'adoption ? Je suis convaincue qu'elle a compris et qu'elle l'attend impatiemment. Bises.
Répondre
M


Je te raconterai dans un article, le chaton est arrivé hier...



C
Et deux chats s'aimaient d'amour tendre... Très joli, Mansfield !
Répondre
M


Merci à vous Catheau, à bientôt.



L
Bonjour Mansfield,

Comme c'est bien vu et si bien écrit mélancolique mais optimiste. Bien amicalement.

Henri.
Répondre
M


Merci Henri, bonne semaine à toi.



F
et quand il manque une bête on s'ennuie d'elle et les autres bêtes comme les humains cherchent après
Répondre
M


Tout à fait, c'est une question d'instinct et de manque!



A
C'est trop triste ! Heureusement qu'il y a cette note d'espoir à la fin...
Gros câlin à la minette esseulée et bonne journée à toi.
Albiréo
Répondre
M


Merci  toi, il me semble que  je n'arrive pas à aller sur ton blog en ce moment?



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens