Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 08:00

 

Dali.jpg

 

Pour illustrer le thème proposé par Brunô en ce 105ème jeudi en poésie: le Peintre

 

Quand le jour à grands flots entre par les verrières

Quand les blés dans les champs attrapent la lumière

Le peintre se révèle, l’artiste se dévoile

Emprisonne les sens qu’il jette sur la toile

 

Et quand du bout des ongles  il palpe la matière

Son pinceau virtuose peut restituer le verre

Quand sa main frôle, anime, et caresse la soie

Glissée dans le tableau, l’étoffe vit et chatoie

 

A l’heure du crépuscule quand l’orange bouscule

Les ormes, les passereaux, les frêles campanules

L’homme trempe les crins de son outil fidèle

Dans l’or et le vermeil, Dieu lui greffe des ailes

 

Quand dans son atelier la muse pose en silence

Allongée, dévêtue, immobile indécence

Exhibant de la chair, une main sur les hanches

Il transcrit le désir,  la pulsion, l'avalanche

 

Il est victime du plomb et du blanc de céruse* 

Les couleurs se dérobent, il peaufine sa ruse

Travaille en noir et  blanc, porté par cette foi

Qui définit le monde, avec son cœur, ses doigts

 

 

*allusion à Goya

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
J'aime bien et particulièrement la dernière strophe.
Répondre
M


C'est bien ce dont je me suis aperçue!



C
Peintre démiurge, amant des couleurs et des formes...
Magnifique poème, il m'a emportée!
Gros bisous Mansfield
Cendrine
Répondre
M


Merci à toi, à très bientôt!



G
Magnifique ce poeme.............
Répondre
M


Merci Ghislaine à très bientôt!



J
c'est dimanche qu'il te soit doux
Répondre
M


Merci à toi, bon après midi que je te souhaite ensoleillé!



P
Bonjour,
Voilà un thème parfaitement illustré, bravo !
Et la version prose du tableau est également plaisante. Double plaisir de lecture donc pour moi ce matin !
Anne
Répondre
M


Merci, ravie d'avoir su te plaire



J
Les doigts en poils, aussi agiles que leurs pensées et leurs sensations les retracent à jamais sur la toile. Chaque peintre a bien son style, tout comme le poète. Belle journée à toi. Amitiés.
Joëlle
Répondre
M


Bonjour Joëlle, peinture et photographies ne sont-elles pas les reflets des personnalités et des talents, ce qui s'applique à  ton cas aussi, alors...



M
Belle ode au peintre, et je pense à mon fils Arnaud qui longtemps a tutoyé le Noir& Blanc...et dérivés...
Bisous Mansfield

http://dans-les-voiles.over-blog.com/article-arnaud-tes-arbres-ronds-47684603.html
Répondre
M


Merci Marine, à bientôt sur ton blog.



F
très joli texte à la gloire des peintres et sculpteurs !
Répondre
M


Merci Fanfan, alors ce tour, pas trop éprouvant!



J
oh lala que c'est beau !!!
Répondre
M


Oh merci à toi, je t'imagine disant cela avec un croissant dans une main, un café dans l'autre!



G
Quel joli poème sur la virtuosité du peintre Bonne journée gros bisous
Répondre
M


Merci Gegouska, à bientôt, je cours te lire.



C
Une belle et juste évocation de l'artiste. Un écho aux "Phares" de Baudelaire ?
Répondre
M


Même pas! Mais le fait que tu y aies pensé me fait très plaisir!



C
et elle n'a pas de crampe ??
Toujours une belle description qui m'a filé des frissons, oui j'aime la constance et suis fidèle !
Répondre
M


Enthousiaste et dynamique vive notre future sophrologue!



L
Tout simplement magnifique, Mansfield. Merci beaucoup.
Répondre
M


Merci à toi, une raison de plus de divaguer grâce à ce thème!



L
Je crois que le peintre ne voit même pas le modèle comme tel il se laisse emporter par sa propre vision
Répondre
M


Ce qui est très juste et cela démontre un réel talent!



C
"Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne..." J'espère que le peintre est mithridatisé.Une belle analyse.
Répondre
M


Merci Catheau, peinture et poison ne vont pas bien ensemble, alors oui tout venin a son antidote, aujourd'hui heureusement, on ne s'empoisonne plus en peignant!



F
l'homme peut être un véritable artiste
Répondre
M


N'est ce pas ce qui le rapproche un peu de Dieu!



J
J'admire autant le modèle que le peintre, là la pose mérite bonne paie... pas simple de la tenir en longueur ! Merci Mansfield, bon jeudi...
Répondre
M


Merci Jill, à très bientôt!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens