Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 10:00

 

dessin.jpg

 

 S’affranchir du classicisme, libérer les corps

Exposer la nudité, puis la revêtir

Monotypes charbonnés ; dessiner d’abord

Couvrir de papier humide et laisser agir

 

A l’empreinte révélée, donner la justesse

Des angles,  de la chair, sans idéalisation  

Courbes réalistes, refus de la joliesse

                                     Etres  imparfaits, souci de la précision                                 

 

monotype.jpg 

 

Ombres, lampes et miroirs, oser les reflets

A l’aide d’une pointe dessiner un détail

Tub, baignoire ; afficher du siècle les progrès

Repenser les antiques et sortir du sérail

 

Scènes d’intérieur bourgeois ou prostituées,

Chevelure dénouée, pouvoir sensuel

Vérité crue exposée, abandons soignés,

Bas de soie déroulés, poses  homosexuelles

 

Un-soir-au-musee-Degas-le-corps-mis-a-nu_portrait_w532.jpg 

 

Avec le temps, ajout du pastel, de nuances,

Apport gradué de couleurs, rouges sublimés

Traits esquissés au fusain à sa convenance

Gestes suggérés, muscles visualisés

 

fusain.jpg

 

Déplacements soulignés par quelques hachures,

Choix de décor naturels, des tableaux immenses

Un intérêt particulier pour la sculpture

Etude des mouvements, des pas, de la danse.

 

      danseuse.jpg 

 

 

 

Clin d'oeil à l'exposition "Degas et le nu" qui s'achève bientôt au Musée d'Orsay     

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Tes mots donnent vraiment envie de voir cette exposition.
Bien amicalement, Maous
Répondre
M


Merci à toi, je sens pour ma part qu'une visite en Autriche à travers ton blog s'impose!



C
Grâce à vous, Mansfield, une incursion intime dans l'univers de Degas.
Répondre
M


Merci Catheau, c'est  un peintre dont les oeuvres attachantes m'ont séduite et conquise.



W
Une oeuvre superbe, sensuelle et fragile à laquelle tu apportes une petite touche de grâce supplémentaire.
Répondre
M


Merci à toi encore, mais je crois surtout que l'exposition était particulièrement bien organisée.



C
Bonjour Mansfield,
C'est un billet magnifique, une plongée fort réussie dans l'art de Degas, dans ce qui fait son empreinte. J'ai savouré ton texte, je le savourerai encore.

J'aurais aimé visiter l'exposition mais mes sorties sont limitées par de gros problèmes de santé. Mes visites sur les blogs l'ont été aussi et j'ai dû mettre mon écriture entre parenthèses pendant
plusieurs jours.

En raison de malformations de naissance (nerfs, racines dentaires, vaisseaux sanguins), j'ai des inflammations chroniques, des névralgies dentaires chroniques, de l'épilepsie que rien ne peut
endiguer, des lésions de la peau et des muqueuses et des hémorragies de la bouche (plusieurs par semaine)... J'ai des souffrances continuelles que les opiacés font décroître à peine. Ces
malformations "orphelines" ne peuvent être soignées. Je vis ainsi et mon blog m'aide beaucoup mais c'est épuisant.
Depuis une quinzaine de jours j'ai un oedème dans la tête. Il s'étend de ma joue droite à l'arrière du crâne. J'ai aussi des poches de liquide inflammatoire sur le sommet du crâne alors je ne peux
presque pas m'allonger. On ne peut pas ponctionner en raison de mes malformations. J'élimine peu à peu, il faudra du temps.
J'ai eu de très gentils témoignages d'amitié de la part des internautes qui connaissaient déjà ma situation.
J'ai heureusement repris ma plume, en douceur.

Merci encore pour ce fort beau poème consacré à Degas.
Bisous et excellente journée.

Cendrine
Répondre
M


Ceci ne change en rien le plaisir que j'ai, et d'autres avec moi, à te visiter quand je le peux, je n'avais pas lu tout ton message, je viens de tout lire et je suis vraiment  attérée de
tout ce qui t'arrive, je me demande comment tu fais pour avoir un blog aussi gai, vivant et intéressant. Il faut que tu t'oublies complètement pour t'y adonner avec autant de perfectionnisme, je
te tire mon chapeau. je ne sais pas quelle est ta formation d'origine, historienne, universitaire? Mais j'apprends beaucoup de choses à te lire, et ne m'en lasse pas. 


J'avais toujours dit que je j'avais des lacunes, que je ne connaissais peu ou mal la peinture et la musique. Avec toi j'ai déjà acquis quelques notions, et j'espère en apprendre encore davantage.
Si par nos témoignages nous t'apportons beaucoup, sache que c'est  amplement réciproque. Bise à toi. 



E
Bel hommage, bien mérité.
Répondre
M


Une exposition passionnante, j'ai adoré!



É
Très belle présentation qui donne envie de découvrir l'exposition Degas... Bisous
Répondre
M


Merci à toi, un compliment que j'apprécie!



M
Bonjour Mansfield, voilà beaucoup de pureté, de douceur et de respect dans ces nus. J'aime beaucoup tes mots qui les accompagnent, bonne journée XX
Répondre
M


Degas aimait les femmes et a su les magnifier tout en restituant leurs imperfections, c'était "un grand bonhomme". Bise à toi.



M
Je découvre ton blog avec plaisir et admiration de tes écrits dignes d'une grande plume. Les nus choisis dans cet article sont d'une grande douceur, où le pinceau de Degas oeuvrait avec pudeur et
suggestions. Merci pour cette belle page. Bon we et bizz de Mamie Claude.
Répondre
M


Merci Mamie Claude, je suis très flattée et heureuse de partager ce que je ressens.



M
Ce sont de très beaux tableaux de nus !!!! Bisous bonne soirée et bon dimanche Mansfield
Répondre
M


Merci Marie,  Degas rendait un vrai hommage aux femmes, pas toujours parfaites mais toujours touchantes.



C
Bonne fête nationale gros bisous
Répondre
M


Merci Gegouska, à bientôt.



J
Bel hommage rendu à un géant ! C'est ce que l'on devine qui attire le plus. Bises. Joëlle
Répondre
M


Un géant dont les tableaux sont en effet dans la suggestion autant que dans  la représentation, et auquel l'exposition rendait un bel hommage. Merci Joëlle.



D
Un clin d'oeil sublimé par une très jolie plume... Une étude poétique, un élan du coeur et les dessins prennent vie...
Répondre
M


Merci Danièle pour ce compliment très... Complet finalement, de quoi faire la roue...



S
Ton poème est un bel hommage aux nus de Degas et d'autres peintres attachés au modèle de la femme sublime et sublimée. J'ai pris un hors-série du peintre pour découvrir son trait de crayon, son
style certes classique mais sans arrière-pensée. Il ne semble pas juger celle qui pose quelque que soit son milieu. Elle est son sujet. La distance est là et se voit dans l'oeuvre. J'aime ton choix
des insertions de nus. Bon week-end! Suzâme
Répondre
M


Merci Suzâme, il y a chez Degas de la distance, du respect, et une fine analyse des moeurs. J'ai passé un très bon moment en sa compagnie.



P
ps : Je pensais en effet qu'il était trop tard.
Que ce n'était que jusqu'au 1er juillet.

http://www.musee-orsay.fr/index.php?id=649&tx_ttnews%5Btt_news%5D=30632&no_cache=1

http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-detaillee/article/degas-et-le-nu-30632.html?tx_ttnews%5BbackPid%5D=649&cHash=d62b49dc17
Répondre
L
Ce devait être une bien belle expo !
Répondre
M


Très, j'ai adoré, mais comme d'habitude, il y avait un monde fou!



P
Toujours superbe ce que Mansfield écrit.
Un vrai délice quant au contenu et, également, la forme dans l'exercice des rimes croisées.
Répondre
M


Merci Pierre, ravie que ce texte t'ait plu!



N
Ton texte donne envie de voir cette exposition, en tous cas.
Bravo !
Répondre
M


Merci Nina, je me suis régalée, il faut dire!



C
Bien décrit et ressenti, dommage je ne verrai pas. Tant et tans de chose à faire... Entre un dessin au pastel tiens.
Répondre
M


Merci Catiechris, si tu dessines, effectivement ça doit te démanger, et comme tu dis tant de choses à faire!



J
Merciiiii pour ton clin d'oeil mansfield... Le nu mis en scène artistiquement... sans dégât des os avec les poses, clin d'oeil de jill !
Répondre
M


Merci Jill, souffirais-tu des trucs en ose, arthrose, ostéoporose ... Et tout ce qui n'est pas rose?



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens