Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 22:01
Fumer tue

 

 

C’est ce qu’ils disent. Ils sont lucides, ils savent, les dents noircies, la gorge  enflammée, les poumons tachés, les toux catarrhales. Ils admettent, ils conçoivent, ils haussent les épaules. Et sourient, désabusés. Parce que malgré tout ce qu’on entend ça ne les fera pas changer d’avis. Ils vont continuer. Le prix du paquet ? Et alors, ils se priveront d’autre chose. Le texte imprimé au bas ? Ca décore, ça ne fait pas peur. Aujourd’hui, il y a les images. Sensées choquer, écoeurer. Mais le geste, le papier qu’on froisse, la cigarette roulant sous les doigts, le briquet et la flamme, la fumée. Rien ne remplace le geste. Ca ils me le disent, à moi qui ignore tout de cette sensualité là.

Alors les images ne créent pas le malaise, le doute. Elles renforcent l’interdit tout au plus. La transgression, le tabou, rien de tel pour susciter le désir.    

 

Quel miracle leur ferait écraser la clope sous le pied ? Certainement pas la maladie qui les pousserait presque  à tirer sur les mégots, en pompiers. C’est qu’elle s’y connaît la perverse. Les raisonnements tordus, elle pratique à fond. Puisque c’est peine perdue, autant profiter de chaque bouffée comme du jour qui vient.

Certainement pas les amis ou les patchs, les gommes. Les uns débitent de beaux discours lénifiants, les autres apportent un certain « confort », comme les coussins sous les fesses. Ce qui compte vraiment c’est la volonté, c’est dans la tête, quand ça s’impose comme respirer, boire ou manger. Quand se passer de, c’est vivre. Quand vivre c’est décrasser chaque pore de sa peau et se découvrir léger, aérien. Pour cela il faut que l’existence soit douce, calme. Le stress de la vie moderne, hélas, ne le permet pas.

Il y en a qui font du yoga, tentent les massages ou se rendent au hammam. D’autres se mettent au sport, à l’acupuncture. Il y a ceux qui ont testé tout ça et ont renoncé. Qui fument.  Dont la volonté est de ne pas avoir de volonté. Et dont le corps se révolte, nausées, tremblements, vomissements, quand ils essaient.   

 

Ils font comme ils peuvent, ils s’arrangent avec eux-mêmes. Comme nous tous au fond. A chaque étape dans la vie, on compose, on a des petites combines. Pas toujours jolies. C’est humain, on essaie. Et tant qu’on ne nuit qu’à soi-même...

 

    

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

bruno 06/03/2011 09:42


C'est pour celà que j'ai arrété de fumer depuis plus de 20 ans


mansfield 07/03/2011 14:31



Super, j'admire à postériori la détermination qui a dû être la tienne.



Fanorise 28/02/2011 13:04


Ceux qui fument ont beaucoup de mal à arrêter et malgré beaucoup de choses, tu as raison, ils ne peuvent le faire . J'ai vu chez ma fille ce que cela a pris comme temps pour la faire arrêter
...............Il a fallu d'un choc pour qu'elle le fasse !


mansfield 28/02/2011 20:07



Tout cela est cérébral, donc bien mystérieux!



lizagrèce 22/02/2011 11:43


Très juste, seulement quand on parle de volonté à ceux qui voudraient bien arrêter de fumer ça les panique.


mansfield 28/02/2011 20:00



EH oui, mais je reconnais que moi la première, j'aurais énormément de mal, si j'étais fumeuse et devais arrêter.



Tata Tounette62 21/02/2011 18:50


A 16 ans, par curiosité, comme beaucoup d'ado, j'ai voulu "goûté" une cigarette si je puis dire ! Une taffe et beurk beurk beurk !!! quel goût horrible ! ce fut la première et dernière fois que
j'ai touché à une cigarette !
Mon père a fumé pendant longtemps et il y a une 30aine d'années, lors d'une visite médicale au travail, une tâche suspecte s'est révélée aux poumons ! Il est rentré à la maison, a jeté tous ces
paquets de cigarettes et n'a plus jamais fumé !
La volonté y est quand même bien pour quelquechose !
Je ne comprends pas qu'avec tout ce qu'on entend, les campagnes de prévention, les gens continuent de se pourrir la vie avec cette cigarette ! et malheureusement commencent de plus en plus jeunes
!!!!
Le mieux n'est-il pas de ne jamais commencer !!!!
Bises, bonne soirée, à bientôt


mansfield 22/02/2011 10:43



Je vois que tu es très concernée par ce sujet et en colère. Je crois qu'on ne peut pas rester indifférente, et la société moderne de performances et de résultats avec tout le stress que cela
occasionne, est responsable de cette addiction. Je n'évoque ni l'alcool, ni la drogue ni les antidépresseurs mais je pense que tout est lié.



Frieda 21/02/2011 13:26


Bonjour Mansfield
Se prendre pour une cheminée
fait fumer... Et tue!
Bon lundi
Frieda


mansfield 22/02/2011 10:37



Un bon résumé de mon texte, merci.



lizagrèce 21/02/2011 12:05


Je suis une ancienne fumeuse. j'ai arrêté comme ça, d'un coup, sans problèmes aucun, un jour où je me suis dit:" ça suffit". Avant j'avais tout essayé : patchs, gommes, acupuncture,
auriculothéraphie, hypnose ... TOUT ..; A chaque fois je refumais. j'avais un travail stressant. Quand j'ai arrêté de fumer j'avais aussi cessé de travailler ... Bizarre non ? ...
Quand on doit arrêter ce n'est pas une question de volonté. Dire ça, c'est faire peur d'avance aux fumeurs qui voudraient arrêter et qui ont peur du manque; c'est les mettre directement en
situation d'échec
Quand on arrête, parce qu'un jour on est en accord avec soi-même, on n'a pas peur et donc on ne prend pas de kilos, on est pas de mauvaise humeur et on ne serre pas les dents en se répétant toute
la journée: " pas fumer ... ne pas fumer. "
On a décidé d'arrêter, on peut même voir les autres fumer autour de soi. On se dit: c'est fini. Comme avec un vieil amant que l'on ne supporterait plus.


mansfield 22/02/2011 10:30



Très juste ton propos qui vient d'une personne concernée par l'expérience, mais j'ajouterais que la volonté c'est aussi une manifestation d'un accord avec soi même.



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens