Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 10:00

Le casse-tête cette semaine chez Sherry est : Femmes

 

Guillaume a choisi. Sa vie est en Tchéquie. Pour les yeux bleus et la longue natte balayant les reins d’une belle  fille de l’est. Ils se sont connus à Paris dans le cadre du programme Erasmus. Lui venait de Picardie, elle de Prague. C’est en partageant le gîte et le couvert  qu’ils se sont découverts. Un peu comme dans l’Auberge Espagnole, avec des fous rires, des pleurs, et des soirées passées à refaire le monde. Guillaume a obtenu son diplôme, un master en musicologie, la musique est son autre passion. Les chœurs dans les églises, les cours dans les collèges. Les premiers ne nourrissent pas son homme, les deuxièmes vous font détester les ados boutonneux. De toute manière Guillaume a raté le CAPES… Mais Guillaume est heureux.

 

Ela a fait de belles études commerciales mais elle n’est pas française et avec Guillaume, ils ne veulent pas se marier. Alors tous les postes intéressants lui passent sous le nez. Mais Guillaume est heureux avec Ela.

 

 

images--41-.jpg

 

Alors puisque les perspectives en France étaient réduites, Guillaume a suivi sa belle en Tchéquie. Ils ne mangent pas toujours à leur faim, beaucoup de légumes, peu de viande. Prague est une belle ville et Guillaume y a trouvé un travail chez Air France. Il parle français toute la journée et son tchèque reste approximatif. Il n’a pas de couverture sociale, ne cotise pas pour sa vieillesse mais il est merveilleusement heureux.

 

Avec Ela ils ont acheté un appartement.  Ela a un bon job, elle progresse dans sa boîte, son salaire aussi. Guillaume lui, stagne un peu. Il a monté une chorale dans son quartier, c’est sa bouffée d’air et son orgueil.  Et le bonheur n’a pas de prix. Le jeune couple ne compte pas revenir en France, d’ailleurs quand Guillaume  nous rend visite, c’est toujours rapide, en passant. En France, il est perdu.

 

 

images--40-.jpg

Prague: la vieille ville.

 

 

Je ne sais pas si l’amour  d’une femme mérite ce renoncement, si c'est un renoncement, je ne sais pas si Guillaume regrettera un jour. Lui ne se pose aucune question. Je ne juge pas, je m’interroge. Je suis un peu jalouse aussi. Je connais peu d’hommes qui mettent leur carrière, leur avenir entre parenthèses ; qui se contentent de vivre au jour le jour. A qui aimer une femme suffit. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Renée 13/03/2012 18:08

J'ai adoré tout ce que j'ai lu...Cet article mais aussi sauf que(belle leçon) Zorro et les petites ailes....et je me suis rendu compte que je n'étais pas inscrite a ta news, c'est chose faite alors
au plaisirs de te lire plus souvent...Bisess

mansfield 13/03/2012 22:28



Merci Renée, à bientôt sur ton blog.



un soir bleu 11/03/2012 22:15

L'amour est toujours un bon choix, devrait-on dire. Soit ! Et c'est vrai ... tant qu'il dure ! Longue vie à cet amour-là, qui rend jaloux, oui, oui ...

mansfield 12/03/2012 22:15



Je suis un peu comme toi, admirative et légèrement sceptique...



Suzâme 11/03/2012 21:43

Un récit d'amour qui nous interroge parce que c'est l'homme qui suit sa princesse en son pays d'origie. Jusqu'à nos moeurs d'aujourd'hui, même nous les femmes, nous acceptons preque naturellement
que l'amoureuse suive son amant. L'homme mène la barque de la vie mais la femme porte l'eau de la vie. Si cette histoire est inspirée d'une situation réelle, c'est la famille de Guillaume qui doit
se sentir abandonnée. Parfois, il suffit d'une région, d'une ville...Un fils se détache plus qu'on ne s'y prépare... A bientôt. Suzâme

mansfield 12/03/2012 22:11



C'est vrai, ses parents se sentent un peu abandonnés et Guillaume ne se sent quasiment plus français. Je lui souhaite de ne jamais rien regretter et surtout que cet amour reste vraiment fort.



kawan 11/03/2012 20:08

Guillaume a bien raison de vivre son amour, de s'installer dans un autre pays. Chaque jour il s'enrichit même s'il gagne peu d'argent. Aurions nous le courage de quitter notre pays, notre confort
et nos certitudes pour vivre l'aventure loin d'ici ?

mansfield 12/03/2012 22:06



Peu d'entre nous oserons c'est vrai, c'est pourquoi j'admire Guillaume et lui souhaite beaucoup de bonheur



Coucou c'est l'ami "Gégouska" 11/03/2012 08:32

De gros bisous dominicaux

mansfield 11/03/2012 14:43



A bientôt Gegouska pour un beau poème



Llanafan Llan 11/03/2012 06:39

Choix numéro 1, choix numéro 2, choix numéro 56, obligation numéro 1...

mansfield 11/03/2012 14:44



Veux-tu dire que la vie conditionne nos choix? c'est vrai en grande partie!



lena 10/03/2012 20:46

Au moins il aura vécu. quelque soit ce que l'on vit l'important est d'assumer ses choix.
il y en a combien qui a 50/60 ans, qui regardent en arrière et qui se demande ce qu'ils ont fait de leur vie...à part s'insérer dans un système qu'ils n'ont pas vraiment choisi sans se poser de
questions parce que c'est ce qu'il convient de faire.

mansfield 11/03/2012 14:47



Oh oui, tout à fait d'accord avec toi. Ce qui compte c'est d se sentir pleinement heureux et vivant, à chaque instant de sa vie. Merci pour cette remarque.



ecureuilbleu 10/03/2012 20:33

C'est difficile de se mettre à la place des autres. Tant qu'ils sont heureux il faut qu'ils en profitent...

mansfield 11/03/2012 14:50



Tout à fait, l'important est d'être heureux dans ses choix, de vivre sa vie pleinement...



catiechris 10/03/2012 13:51

moi je pense que cet homme est rempli de bonheur !
il a suivi sa passion jusqu'au bout !
pourvu que ça doure pourvu que ça doure
parce que parfois le vent de l'amour....

mansfield 11/03/2012 14:54



C'est vraiment ce à quoi je pense et tu es la première à m'en faire la remarque. Comme quoi, l'amour est magique et fait oublier que le temps est parfois cruel...



bruno 10/03/2012 12:30

Un beau roman, une belle histoire; C'est vrai que nous les parents, on s'inquiète pour notre progéniture, mais l'essentiel n'est il pas qu'ils soient heureux? C'est ce que je leur souhaite à tous
les deux

mansfield 11/03/2012 14:57



Nous devons laisser les jeunes vivre leur vie et ne pas influer sur leurs choix, ils ont de belles leçons à nous donner quelquefois! merci de ton passage.



Jeanne Fadosi 09/03/2012 19:51

Ils écrivent leur vie au présent. qu'elle aurait été leur vie en France de toutes manières ? la musique en collège il en aurait peut-être perdu jusqu'à son goût pour la musique et le temps pour
progresser ou au moins ne pas perdre ses acquis.
Faire confiance au futur n'est pas facile mais où est la raison ?
Moi, je dis bravo !
bises

eva 09/03/2012 17:23

le bonheur , c ' est essentiel,et apparemment, il l' est, et profite de cette perle rare(le bonheur) si c ' est ton fils, je comprend que tu sois un peu jalouse, Prague n' et pas trop loin, mais on
n' y va pas tous les matins, je te l' accorde, mais la ville est si belle....

mansfield 09/03/2012 19:55



Non, ce n'est pas mon fils, (qui m'a plutôt l'air d'un Tanguy par contre) mais un cousin de mon mari. Il est si confiant dans son choix, si heureux qu'il touche quelque chose en moi.



writings2 09/03/2012 11:39

Une belle histoire. La situation inverse semble normale à tous... Elle compte pourtant autant de renoncement quand c'est la femme qui suit l'homme qu'elle aime...
Je souhaite simplement beaucoup de bonheur à ce joli couple.

mansfield 09/03/2012 19:52



C'est très vrai, le cas inverse passe mieux dans notre société, c'est pourquoi le choix de Guillaume me touche.



jill-bill.over-blog.com 09/03/2012 10:52

Bonjour mansfield.... Par Amour majuscule, laissons-les s'aimer.... j'espère moi aussi toute leur vie ! C'est un beau roman, c'est une belle histoire, clin d'oeil de JB

mansfield 09/03/2012 19:51



il faut une dose dose d'optimisme et beaucoup de foi en l'avenir, ça doit marcher!



Nina Padilha 09/03/2012 10:51

Je n'ai jamais regretté d'avoir suivi mon mari au Brésil.
Je regrette d'être revenue...
Bisous !

mansfield 09/03/2012 19:50



Ah la la, les raisons de chacun sont des mystères, le principal est de trouver son équilibre...



lizagrèce 09/03/2012 10:08

Quitter son pays c'est une façon aussi de s'enrichir : on apprend une autre langue, d'autres coutumes, une autre cuisine, de nouveaux paysages .... C'est passionnant et quand il y a l'amour en plus
c'est le paradis

mansfield 09/03/2012 19:49



C'est toujours enrichissant, mais il ne faut ressentir aucune frustration, je pense. Et c'est le cas ici!



Malika 09/03/2012 10:06

L'amour plus fort que la raison.

mansfield 09/03/2012 19:48



Et oui, pourvou que ça doure...



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens