Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 10:00

 

20-janvier-2013 2411

 

 

C’est tout ce qu’on voit de lui en ce moment, un bref éclat, une lueur, qui n’aveugle personne, ne réchauffe pas. Une tache blanche sur fond gris, comme ces pellicules de films abîmées, qui cassent au milieu d’une projection. C’est un peu mon état d’esprit, la sensation d’être assise dans un fauteuil au cinéma, et alors que l’action se met en place, que les personnages s’étoffent, que les scènes acquièrent une intensité et qu’on touche au drame ou à l’hilarité générale, clac, ça coupe, ça fige.

Un rayon de soleil paraît, et on attend la suite, de l’or dans les cheveux, des bras nus, des clignements d‘yeux. Lézarder à la terrasse d’un café, s’asseoir sur un banc dans un jardin, cheminer dans un sous-bois. Mais là-haut quelqu’un refuse d’appuyer sur le bouton, quelqu’un se dérobe. Et coupe nos élans, nos désirs. Les manteaux s’imposent encore, les écharpes, les bonnets, les gants ? Une semaine encore, on nous assure que ça ne durera qu’une semaine de plus… Les jours allongent inutilement, parce qu’à part ce petit plus de jour disponible, ils n’offrent pas encore, ici, dans la région parisienne, la suite du film. Vous savez, la charge de la cavalerie, les indiens, les cow boys, Ian Solo et Dark Vador, le final de Alien. Et au bout la lumière, intense, impérieuse, dominante. Devrons-nous attendre l’artifice du changement d’heure pour que le printemps daigne afficher sa mine enjouée de héros vainqueur ?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
cela restera un mystère celui de notre père météo !
Répondre
M


Aïe, aïe, aïe que dolor!



V
Même pas ... on a changé d'heure hier et il fait toujours aussi froid ...
j'aime que tu mêles cinéma à la réalité du jour. Comme toi, j'ai ma carte pour mon p'ti cinoche de quartier, pour m'y réfugier, loin du soleil froid ;-)
Répondre
M


Eh oui, il n'y a plus que ça pour se réconforter!



C
Monsieur Soleil qui se fait désirer...
Avec les mots magnifiques que tu sèmes au vent de l'inspiration, son coeur d'amant va pulser de désir et irradier sur nous. Merci Mansfield!
Les bourgeons sont en pleine frénésie, je les ai vus tout à l'heure, nous attendons notre héros pour les faire grandir, qu'il fasse vite son entrée en scène!
Gros bisous
Cendrine
Répondre
M


Merci Cendrine, notre héros fait sa Diva, comme tous les grands acteurs!



C
Oui, il se fait attendre. Mais il est déjà dans les arbres et les fleurs. Petites lumières terrestres, en attendant le grand éclat céleste et la suite du film qui s'en va vers l'été.
Répondre
M


Oh , tu nous entraînes vers la voie lactée, humm... j'ai hâte de te suivre!



M
Mais oui, ça va venir Mansfield , c'est promis !


http://deuxailes.overblog.com/deux-pâquerettes
Répondre
M


Merci pour ton bel encouragement!



M
Bonjour Mansfield,

Comme tu décris bien cela. C'est tout à fait ça. J'en parlais justement à mon mari au petit déj'. L'automne, l'hiver et le printemps: que de pluies et neige pour certains départements. Je pense que
maintenant les nappes phréatiques doivent être à bloc!
Dès que j'aurai posté mon compte-rendu sur mon week-end à Toques et clochers, je te posterai une belle image riche en lumière! Promis! :)
Bise de bon courage
Martine
Répondre
M


Oh j'attends cela avec impatience, merci Martine, à bientôt!



J
alors , tu te dis que le film va être réparé et que tu pourras bientôt savourer , bise et haut les coeurs
Répondre
M


J'espère que tu le penses aussi! Bonne soirée à toi.



C
Un soleil à la pâleur maladive, comme nous...
Répondre
M


Tout à fait, s'il pouvait nous mettre un peu de rouge aux joues!



M
Bonjour ma très chère Mans field
Heureuse de ton retour parmi nous
N'est-ce pas un éternel recommencement, hier sera demain mais demain sera hier, Quoi de neut "docteur"
Bonne journée mon amie
Bisous
Méline
Répondre
M


Mais c'est qu'elle est en forme notre Méline! Bonne soirée à toi.



L
Ici , pas de cow-boys ni d'indiens ni de charge de cavalerie ... Juste du ciel bleu à la manière du film "Mama Mia "
Répondre
M


Mais je crois que je vais mettre un peu de scotch sur ton blog, pour le faire taire!



N
Un printemps bien paresseux, cette année...
Il est venu sourire à ma terrasse, pour mon anniversaire, et puis plus rien.
Nom d'un petit bonhomme !
Répondre
M


Eh , c'est qu'il t'a fait honneur, veinarde va!



A
Il reviendra en douceur sans parader et saura se faire apprécier dés qu'il sera en fleurs !
Répondre
M


Ah comme tes paroles sont paroles d'Evangile!



C
Il sait au moins faire durer le suspens... Un bon film, non ?

Trêve de plaisanterie, il est vrai qu'il exagère ce printemps ! Ici, couche de neige depuis hier. Les fleurs sont sous une couette blanche !

Courage et bonne humeur, Mansfield !

Cathy.
Répondre
M


Merci Cathy à très bientôt.



F
et aujourd'hui pour nous toute la journée du gris et de la pluie
Répondre
M


Eh voilà, qu'est-ce que je disais!



L
Pour trouver un vrai printemps ... Suffit de venir en Grèce / 322 jours d'ensoleillement par an ...
Répondre
M


Chut, tais-toi vilaine!



J
Bonsoir mansfield, tu l'as dit bouffi...Une année où la branche ne verdit pas, mon décor reste nu dans la ramure, la balancelle au jardin encore sous housse... Hier les flocans dansaient, Adamo
s'il te plaît cesse de chanter tombe la neige... Samedi prochain en avant... heure de printemps, s'il est gourmand il viendra, c'est Pâques !!! Bonsoir mansfield.... merci !
Répondre
M


Merci Jill, ma fille passe le WE de Pâques à Bruxelles, elle sait déjà qu'il fera moche!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens