18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 10:00

 

compas.jpg

 

Jules Ferry est à l’honneur aujourd’hui. Il suscite la controverse aussi. Le père de l’école laïque, obligatoire et gratuite était un « colonisateur ». C’est toute l’ambiguïté d’un homme qui agaçait déjà à son époque. Le paradoxe d’un citoyen qui était franc-maçon par ailleurs. Ceci a titillé ma curiosité. Je me suis rendue au musée de la franc-maçonnerie rue Cadet à Paris. Pour y découvrir ce qu’on me donnerait à voir.

Il y a le secret qu’on ne dévoile qu’aux initiés. J’étais préparée. Des locaux dans l’ombre d’une lumière tamisée, entretiennent le mystère. Je me tiendrai à la surface, je n’aurai que les grandes lignes. Les débuts, l’Angleterre, l’arrivée  du mouvement en France à la Révolution, sa place au sein des pouvoirs  dirigeant  le pays depuis lors. Les représentants des loges et leur adaptation face aux évolutions.

 

Je détaille. Jérôme Bonaparte,  Jules Ferry, Victor Schoelcher, Abd El Kader, quelques femmes Joséphine Bonaparte, Louise Michel. De beaux portraits éclairés, des personnages importants vêtus de tabliers, cordons ou sautoirs. J’admire. Trésors du patrimoine, médailles gravées, statues, Marianne maçonnique, vaisselle. Les vitrines sont impressionnantes. Les compas, les équerres donnent le tournis. On perçoit cette notion de faste, d’exception. On imagine de grandes cérémonies, des réceptions. Au XVIIIème et XIXème siècle, cela rassurait les souverains qui pensaient les maçons occupés à ripailler, donc peu influents. La pénombre, le mystère créent l’illusion. Je participe un peu, comme retranchée derrière un lourd rideau de velours, de la fraternité qui unit ces hommes. Mais je me sens petite, inférieure. Car je n’ai pas vécu le rite, qui consiste à se défaire symboliquement de son existence pour renaître en une vie spirituelle, philosophique, tournée vers son prochain. Un passage vers l’autre monde.

 

 Louisemichel.jpg

Louise Michel

Tous nos gouvernements ont été et sont proches de la franc-maçonnerie. Les qualités d’humanisme, d’égalité, de fraternité constituent la base de la doctrine. Et la philanthropie conduit à la question sociale. L’école est laïque, obligatoire, l’esclavage est aboli, nous avons droit à la retraite, les femmes sont devenues majeures au même titre que les hommes, le divorce est légal, l’avortement aussi, nous luttons contre le racisme.. Voici quelques mesures proposées aux gouvernements par les francs-maçons au fil du temps, et adoptées.

 

 

L’exposition Hugo Pratt-Corto Maltese se tient actuellement dans les locaux. Pratt était franc-maçon et a initié son héros de bandes dessinées à la maçonnerie. J’ai aperçu des croquis magnifiques, noir et blanc, aux bulles en italien, langue de Pratt qui détestait la couleur, même s’il l’a adoptée pour ses lecteurs. L’atmosphère des loges, ces tribunaux rendus inquiétants compte tenu des cagoules portées par les membres est saisissante. Pratt lui-même avoua que c’était pour produire un effet, les cagoules ne sont plus portées à l’heure actuelle. Mais, et je terminerai ainsi, j’ai admiré des masques, des statuettes, africains, amérindiens, examiné des photos de derviches tourneurs francs-maçons. Ils ont servi de support aux expéditions de Corto Maltese.

 

images-copie-1.jpg

 

Et je me suis évadée avec lui. J’ai vu, ou compris à travers ce musée que la maçonnerie est un projet d’humanisme autant qu’une forme d’enrichissement personnel. Je rapporte cela à ma condition, pas si petite. Je ne suis pas toujours dans l’échange, j’ai besoin de solitude parfois. Et d'évasion. Mon épanouissement passe par l’écriture.

 

 

Partager cet article

Published by mansfield - dans ecriture de soi
commenter cet article

commentaires

jill bill 18/05/2012

Bonjour mansfield... Deux clichés non visibles mais merci pour ta page du jour... Les Francs Maçons qui quand j'étais petite était sujet tabou... Jill

lizagrèce 18/05/2012

Jules Ferry était colonisateur... Certes! Mais qui ne l'était pas à son époque ? Peu de personnes en effet.
Ce n'est pas une excuse, certes mais il faut remettre les choses dans leur contexte historique et politique

Violette Dame mauve 18/05/2012

J'adore tout ce qui concerne la franc-maçonnerie. ma Bibliothèque regorge d'ouvrages sur ce sujet mais aussi j'en connais aussi les rouages...
Bisous
Violette

Nina Padilha 18/05/2012

On m'a proposé d'entrer dans une loge.
J'ai refusé.
Et tes derniers mots sont les miens aussi.
Bisous !

fanfan 18/05/2012

La franc maçonnerie a toujours intrigué au fil du temps. Ils savent garder un certain mystère .J'espère seulement que l'humanisme qui est un de leur pilier , existe toujours .

écureuil bleu 18/05/2012

Il y a quand même certaines loges fermées aux femmes, encore de nos jours...

leblogdhenri.overblog.com 18/05/2012

Bonjour Mansfield.

Merci pour toutes ces explications. Tout cela était resté longtemps bien mystèrieux. Beaucoup moins maintenant. c'est vrai que Ferry a eu sa pèriode colonialiste, il a quand même fait de grandes
choses. On pouvait le mettre en valeur sans que celà provoque des polémiques stériles. A bientôt, bien amicalement.

Henri.

Maous d'Autriche 18/05/2012

C'est quand même curieux cette façon qu'on les hommes de toujours se référer au passé glorieux ou pas des grands hommes.
J'ai lu ton texte avec attention et j'ai beaucoup aimé ton humour badin.
Et comme je dessine des mandalas, je dirais "La vérité est au centre".
Bien amicalement, Maous

m'mamzelle Jeanne 19/05/2012

Je suis toujours très attirée par cette..? "secte" Faire de l'humanisme très bien... mais pourquoi tant de secrets et de rites désuets.. il faudrait je pense .. dépousièrer et désacraliser. Merci
pour cette lecture Mansfield.
Amitiés de Jeanne

Jeanne Fadosi 19/05/2012

Ce sont des sociétés secrètes (pas des sectes, même s'il y a eu des dérives, comme la loge P2, qui était d'ailleurs plus encore une association de malfaiteurs financiers) et le secret pendant de
longs siècles était tout simplement une question de survie. Cela nous a valu la magnifique Flûte enchantée de Mozart. Plus tard toutes formes de coalitions ont été rigoureusement interdites, à
fortiori quand on s'y mêlait de sujets intéressant la politique.
Un gros effort a été fait, mais on évitera jamais que des gens s'en servent comme de réseaux, et toute organisation, jusqu'aux plus anodines amicales quelquefois font l'objet d'entrisme à des fins
de récupération politique ou sectaire ou commerciale(aujourd'hui systématiquement ou suis-je naïve au sujet du passé ?)
Quant à la transparence absolue, je n'y crois pas un instant et si c'était le cas, je ne suis pas sûre que ce soit mieux (j'ai bien sûr en tête 1984 ou le meilleur des mondes).
Je n'en connais que ce qui est à la disposition du public, mais je crois qu'on peut se renseigner facilement.
C'est bien d'en parler avec ce recul.
belle fin de semaine

Danièle CHANEAC 19/05/2012

Bravo pour votre analyse de la Franc-Maçonnerie. Il n'est pas nécessaire d'être grand pour en faire partie, car le Tout n'est qu'un conglomérat de particules microscopiques. Vous pouvez contribuer
à l'agrandir. Les trésors du patrimoine ne sont que des outils, le véritable trésor est l'Homme pour peu qu'il veuille bien en être conscient...
Au plaisir.

Mireille 20/05/2012

Bonjour Mansfield, ton article est très intéressant. J'aime le recul que tu prends pour parler du sujet. J'ai beaucoup lu sur la franc-maçonnerie et j'ai été invitée à une tenue blanche sur le
thème de la laïcité. Je suis sensible à cette forme de réflexion. Mais je ne suis pas franc-maçon. Je pense que tu as raison dans ta conclusion, il s'agit d'une philosophie humaniste visant à
améliorer l'individu, les relations entre citoyens, la marche du monde... Il me semble du moins. Je ne suis pas dans le grand secret.Celui-ci était indispensable à une certaine époque,c'était une
question de survie, un coin a été levé... Toutefois, on ne peut nier certaines dérives... Quant au fait que Jules Ferry ait été colonialiste, cela était banal à cette époque. C'est le symbole de
l'instruction pour tous qui est important chez cet homme. Bises, Mireille

emmanuelle 20/05/2012

la base est saine, honorable...tu t'es évadée dans ses murs, tu as consulté l'histoire et réécrit le présent par ta plume, la solitude est salutaire si elle est le repos de l'échange qui est source
de richesse, la solitude est l'alchimie des écrivains, tu en es la représentation
merci

Cendrine 21/05/2012

Bonjour,
C'est un article fort intéressant qui nous fait cheminer vers les arcanes de mondes secrets et fascinants. La révélation des mystères est accordée aux initiés mais s'en approcher est très
gratifiant aussi.

Jules Ferry est l'expression de la complexité de l'être humain. Nul n'est parfait et chaque époque a ses façons de voir et d'appréhender l'autre. Il y a des choses non excusables mais l'accès au
savoir est un don extraordinaire, une possibilité de grandir à travers la forêt des connaissances.

Merci pour cette lecture privilégiée.

Belle journée, mes amitiés
Cendrine

valdy 24/05/2012

Je suis passée devant, j'ai vu la magnifique affiche de Corto, mais je n'ai osé entrer ... j'irai peut-être maintenant ...

Monique Macalou 04/06/2012

Bonne journée

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog