Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 08:00

 

Chez Jill Bill ce  91ème  jeudi en poésie est d'inspiration libre

 

20-juillet-2012-1874.JPG

 

Elles bordent le lac Léman

Et toisent les passants

Elles troublent  les coquettes

Se donnent des airs de fête

Accrochent à leur visage

Des sourires d’enfant sages

Des fleurs en pot, du lierre

Recouvrant chaque pierre

Elles s’offrent une jeunesse

Et s’accordent l’ivresse

Du paraître et du plaire

Abusent de belles manières 

 

 

20-juillet-2012-1899.JPG

 

 

Elles ont la majesté

Des princesses et des fées

Et dessous leurs paupières

Elles ne s’occupent guère

Des murmures de la ville

Des pas lents et tranquilles

Des regards que l’on porte

Sur les murs, peu importe

Qu’on se laisse berner

Par les ors de l’été

Le grand âge leur permet

De se mirer de près

De projeter dans  l’eau

Ces fissures dans le dos

Et d’effrayer les cygnes

En vieilles dames indignes

 

 

20-juillet-2012-1908.JPG 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

valdy 13/12/2012 21:08

:-)
je me suis avancée ... demain ou samedi je te lirai car je n'aime pas bâcler mes lectures,
Bonne soirée Mansfield

mansfield 14/12/2012 20:45



Pas de problème Valdy moi aussi j'aime prendre mon temps!



valdy 12/12/2012 22:25

Une escapade en été au coeur de l'hiver. Merci Mansfield,
Je viens demain lire la suite
Dors bien :-)

mansfield 13/12/2012 20:04



Bonne soirée Valdy et merci de ta constance sur mon blog



Catheau 09/12/2012 17:12

J'ai longtemps été en vacances sur les bords du Léman quand j'étais jeune. J'en aimais les cygnes et le bateau avec sa roue à aube. Je ne sais s'il existe toujours. Merci, Mansfield, pour cette
piqûre de rappel.

mansfield 10/12/2012 12:55



Cette magie du lac, opère toujours et pour moi, quel que soit le lac. Je m'approche, je m'arrête et j'oublie le temps qui passe. Mais cette fois ce sont les photos de ma fille qui ont apporté la
magie. Merci Catheau



Cendrine 09/12/2012 01:51

Des maisons de caractère, pleines de charme et de secrets... avec leur maquillage fleuri!
Des visages dans la pierre qui nous contemplent en passant.
Très belle inspiration. Merci pour cette promenade, je te souhaite un doux et très agréable dimanche.
Gros bisous
Cendrine

mansfield 09/12/2012 15:12



Merci Cendrine, bon dimanche à toi, je t'imagine préparant de superbes pâtisseries....



coucou c'est l'ami Gegouska 08/12/2012 08:19

bon week end gros bisous

mansfield 08/12/2012 16:32



A bientôt Gégouska!



marine D:0019: 08/12/2012 07:35

Je m'en doutais un peu !

catiechris 07/12/2012 20:57

Laissons les volets clos de nos yeux pour mieux visualiser tous tes mots qui sonnent étrangement vrai...

mansfield 08/12/2012 16:31



Comme cela est joliment dit, merci Catiechris!



emma 07/12/2012 18:23

très belle évocation de ces non moins belles maisons fleuries, la photo du cygne est magnifique

mansfield 07/12/2012 19:50



Merci Emma, je transmet ton compliment au photographe!



marine D:0019: 07/12/2012 17:24

Sont-elles indignes ? Elles sont belles ces dames blanches pour moi !
Tu parles peut-être des belles demeures qui se mirent dans l'eau , brodées de fleurs et même des vieilles masures qui à l'envers ont une toute autre allure ?
Bisous Mansfield

mansfield 07/12/2012 19:49



Indignes pas vraiment elles jouent à l'être seulement, bonne soirée Marine.



Alice 07/12/2012 16:59

J'aime cette idée de la maison-personnage, avec ce ton léger et drôle qui les fait vivre.

mansfield 07/12/2012 19:47



Merci Alice d'voir cédé à l'amusement qui est aussi le mien, bonne soirée



albireo 07/12/2012 16:54

Bonsoir Mansfield,
Une ambiance sereine pour ces maisons fleuries... Tu l'as joliment dit !
Belle soirée
Albiréo

mansfield 07/12/2012 19:48



Merci Albiréo, ces maisons photographiées en été valaient bien qu'on s'y interesse en plein décembre!



Joëlle Colomar 07/12/2012 14:56

C'est çà, je me sens tout à coup transportée à Ivoire par la magie de tes mots, c'est fabuleux, merci. Douce soirée à toi. Amitiés. Joelle

mansfield 07/12/2012 19:44



Tu as vu juste, ce sont des photos de vacances passées à Ivoire rapportées par ma fille. Merci Joëlle



chloe 07/12/2012 11:21

Vu le nombre de pièces, elles n'appartiennent pas aux communs des mortels mais il faut reconnaître qu'elles sont très belles et joliment mises en mots!Mais la beauté n'est qu'un artifice,elle peut
vous tromper et seule l'âme est importante.Passe une bonne journée.chloé

Josette 06/12/2012 19:03

les maisons nous ressemblent...parfois aussi nous sommes (fleuries) maquillées et indignes
j'aime la cadence de ton poème
bonne soirée Mansfield

mansfield 06/12/2012 21:09



Merci Josette, j'aime beaucoup ta comparaison elle est si juste!



leblogdhenri.over-blog.com 06/12/2012 18:50

Bonjour Mansfield,

Un beau poème avec des illufrations absolument magnifiques. Bravo. Bien amicalement.

Henri.

mansfield 06/12/2012 21:08



Merci Henri, à bientôt.



flipperine 06/12/2012 18:08

que de belles maisons bien fleuries

mansfield 06/12/2012 20:41



Merci Flipperine, bonne soirée à toi



Thaddée 06/12/2012 17:46

Des maisons de caractère, et si joliment illustrées. J'adore le cygne. Bonne soirée Mansfield.

mansfield 06/12/2012 20:39



Merci Thaddée, à bientôt.



Carole 06/12/2012 15:04

Les maisons, leurs yeux, leurs fissures, leur vie qui est la nôtre : sujet inépuisable en effet.

mansfield 06/12/2012 20:37



Merci Carole, et bonne soirée 



Cathy 06/12/2012 13:58

Un "contexte" particulièrement bien exprimé, Mansfield... Belles maisons et belle imagination !

Bonne journée,

Cathy.

mansfield 06/12/2012 20:34



Merci à toi Cathy à bientôt sur ton blog



lizathenes 06/12/2012 13:35

Ce sont des "indignées" tranquilles !

mansfield 06/12/2012 20:34



Tout à fait, à l'anglaise quoi, pas du tout le sang chaud méditerrannéen!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens