Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 10:00

 

 

placard.jpg 

 

 Pour Suzâme et l'association "Poévie"  de Nanterre, à laquelle j'ai soumis ce texte le 3 octobre. Sujet: un lieu imaginaire, cabane, cachette etc..

 

J’avais pour habitude lorsque j’étais enfant

D’aller me réfugier dans la chambre des grands

Elisant pour cachette, une magnifique armoire

Où parfois je rêvais, assise dans le noir

 

Accroupie sous les robes, la tête dans leurs plis

Je frottais mon visage aux jupons d’organdi

Caressais des foulards, froissais quelques dentelles

Et m’endormais souvent, candide demoiselle

 

Je m’inventais un Prince qui n’aimerait que moi

Saurait me dénicher, et braverait le froid

Fouillerait les placards,  soulèverait la soie

Et me protègerait, de son épée de bois

 

C’était un univers, un cocon doux, ouaté

Le parfum de ma mère, si piquant et fruité

Me transportait ailleurs, dans le pays des fées

Où le temps est lenteur, chaleur, félicité

 

Parfois, pour m’amuser, j’enfilais des chaussures

Bien trop larges pour moi, de deux ou trois pointures

Je revêtais aussi le voile de mariée

Déballant un carton enfoui sous un corset

 

C’était une caverne, un théâtre, un endroit

Où l’âge que l’on a est celui de son choix

Lilliput ou Gopal, un lieu imaginaire

Que j’avais forgé là, dessous les étagères

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonjour,

J'avais lu ce texte bon comme nos souvenirs d'enfance heureux;
J'avais enfilé les chaussures trop grandes, trop larges
pour sauter par dessus les années moi aussi et me suis retrouvée au milieu de ces mots, assise la tête enfouie dans le bonheur des plis d'une robe.

Très joli texte qui m'a littéralement transportée.
Merci beaucoup;
mariecapucine, une bergère un peu poète un peu clown
Répondre
M


Merci pour ce commentaire très agréable, et merci aussi de vous dévoiler un peu, bonne journée.



C
un bonsoir rapide ! je reviendrai te lire quand je serai dans le calme et le silence..
Répondre
M


Oh, alors ça swingue chez toi, à bientôt Catiechris!



É
Waouh ! Que c'est beau ! J'imagine bien la scène, les parfums, les découvertes, et la chaleur du placard. Bisous
Répondre
M


Merci à toi, toute une atmosphère enfantine m'est revenue en mémoire...



C
Mansfield au pays des merveilles : toute la magie de l'enfance dans votre poème.
Répondre
M


Je redevenais enfant en l'écrivant, ceci explique peut-être cela...



S
Une jolie poésie et une bien belle cachette, douce, parfumée, propice à la rêverie.
Répondre
M


Merci à toi, à bientôt



M
Bonjour ma chère Mansfield
C'est avec un plaisir renouvelé que je relis ce superbe poême
Je te souhaite une bonne soirée mon amie
Bisous
Méline
Répondre
M


Merci Méline, je suis touchée vraiment que tu prennes le temps de me relire...



M
Plein de charme et assez sensuel avec ce froissement de soiries, d'étoffes
douces et de dentelles avec le parfum suranné des dames élégantes et belles !
Bises Mansfield
Répondre
M


Merci Marine, ce côté moelleux et sensuel est resté très présent dans mon souvenir...



M
L'univers des enfants où l'on se réfugie et vit dans un autre monde, magnifique ton texte.
Répondre
M


L'enfance est un monde à préserver au fond de son coeur, alors quand il faut se souvenir, c'est un vrai plaisir, à bientôt Mireille



J
Une cachette si bien décrite qu'on s'y sent transportée en toute légèreté. Et là, la magie se crée. Belle journée. Joëlle
Répondre
M


Merci Joëlle, je suis toute fière d'avoir crée de la magie! Merci encore



F
Elle doit avoir énormément de secrets partagés avec toi, cette armoire. Bonne journée
Répondre
M


Merci Fethi, des rêves surtout... A bientôt chez toi



J
c'est vraiment très beau et très agréable à lire , bise
Répondre
M


Merci à toi, à bientôt.



M
joli récit
me souviens enfant d'un placard
ou j' allait quand il n 'etait pas fermé à clé
je sent encore l odeur , des vetemenns c 'était une penderie
et j aimais la pénombre
bonne soirée Mansfield
kénavo
Répondre
M


Ah j'ai soulevé un peu de ton enfance aussi, alors bienvevue au club, Monica



S
Chère Mansfield,
Heureuse de relire ton poème ici. Ton armoire ouvre ses portes à la mémoire et tout déborde jusqu'à nous qui l'avions trop rapidement refermée. Merci de ce beau partage. Suzâme
Répondre
M


Merci Suzâme, à bientôt pour d'autres partages en textoésies



M
Bonjour ma chère Mansfield
C'est extraordinaire comme je me suis mise dans la peau du personnage,.....de toi!
C'est écrit de telle sorte qu'il est facile de s'y glisser, Merci mon amie pour cet instant de rêve que tu m'as donné
J'adore ce poême, tu as une magnifique plume, merci de m'en faire profiter
Bonne journée
Bisous
Méline
Répondre
M


Merci Méline, je suis heureuse que mes vers te plaisent, à bientôt



C
J'avais déjà lu ton poème puisque j'en ai posté un aussi.
Je trouve que tu as vraiment bien traité le sujet, pas "abstraitement" comme moi, et l'écriture est très fluide, rythmée aussi en même temps.
Répondre
F
Très beau poème qui raconte avec nostalgie ces moments extraordinaires de l'enfance où le rêve se mêlait à la réalité .
On aime bien les cachettes et les talons des mamans lorsqu'on est enfant !
Répondre
L
C'est un vrai bonheur chez toutes les petites filles d'enfiler des robes de dame et des escarpins trop grands !
Répondre
A
Bonjour Mansfield,
On s'y croirait dans cette armoire ! C'est vraiment bien écrit, j'adore !
Belle journée
Albireo
Répondre
M


Merci à toi Albiréo, heureuse d'avoir réveillé ton âme d'enfant!



T
Douce et délicieuse atmosphère où l'on retrouve intacts le rêve et la magie de l'enfance. Bonne journée Mansfield, si toutefois tu es sortie du placard pour affronter les réalités de la vie
d'adulte. Très bon début de semaine à toi, à bientôt.
Répondre
M


Jamais, la vie d'adulte je la regarde avec beaucoup de recul, je garde en moi ma bulle d'enfance, celle qui préserve le grain de folie... Merci Thaddée, quoique toi avec les fêtes foraines, tu n'es pas loin...



J
Bonjour mansfield... Un lieu sans doute interdit, si maman avait su, mais rusée enfant tu y a fait ton royaume d'Alice au pays des merveilles ! J'aime beaucoup... et entre nous mon truc, soulever
les cartons à chapeaux pour les essayer ! Clin d'oeil de jill
Répondre
M


C'est tout à fait ça, une bulle d'enfance et d'insouciance, Merci Jill..



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens