Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 10:00

 

528225-280805-jpg_360295_434x276.jpg

Helen Churchill Candee était un écrivain américain de cinquante trois ans. Elle était à bord du Titanic lorsqu’il a fait naufrage. Son carnet de trente-six pages manuscrites est aujourd’hui exposé au Musée des Lettres et manuscrits de Paris. Il a servi de support au film de James Cameron.  Elle y parle des journées, des soirées à bord, de ses voisins, de l’équipage, du commandant et de la terrible nuit.  C’est un carnet au papier jauni. L’écriture est large, légère et  s’envole un peu sur les lignes. Cela s’accorde bien à l’allégresse qui régnait à bord au départ d’une traversée annoncée sans orage. Une sorte de griserie, l’appel du large et le progrès en marche pour un paquebot dit insubmersible. Le ton semble badin au départ, je ne déchiffre que quelques mots, Helen Churchill Candee se fait narratrice pour l’écho des gazettes. Elle parle d'un jeune homme, de moustaches, de présentations. De l’effervescence qui règne à l’approche des soirées. Et dans ma tête des images, le film bien sûr, et d’autres encore. Je vois de grands chapeaux, de belles manières, des livrées, un commandant en tenue, des révérences. Et je me dis que c’est un peu cela que l’on recherche encore aujourd’hui quand on s’exclame : je pars en croisière.

 

 

Je pars en croisière signifie je voyage dans le temps. Montaigne disait : je sais ce que  je fuis quand je voyage, je ne sais pas ce que je cherche. Pourtant en croisière on recrée forcément Titanic dans sa tête. Le grandiose, le faste, l’aventure, et le dîner de gala. Même si les boutiques, la piscine, les salles sport, le cinéma…. Même si le monde moderne s’invite à la table du commandant, je me vois en costume marin courant à perdre haleine dans les coursives. Et les mouettes rient, accompagnant mes hoquets. Une goulée d’air iodée, une bruine d’eau salée et la réverbération  du soleil sur les vagues. Des clapotis contre la coque, je me penche un peu, il y a des pirates qui attaquent. Une main en visière, je guette la chute du gros ballon rouge au loin, dans la grande violette. De l’autre main, je colle mon béret à pompon contre mon crâne. Je suis fière du pompon. J’ai  cinq ans, je ne pense à rien, penser c’est pour les grands.

 

images.jpg


Car c’est aussi un retour dans le passé les croisières. Dans mon passé c’est Martine en bateau, La croisière s’amuse, Deux  ans de vacances, Le loup des mers. C’est Michel Le Royer. Et les romans de  flibuste qu'on lit moelleusement lové dans sa couchette. C’est Pirate des caraïbes aussi. C’est tout ça mélangé.

 

916271

 

Mais... Me voilà de nouveau devant la vitrine au musée. Je distingue les couleurs délavées, l’encre devenue verte, les lettres qui bavent. Helen Churchill Dundee a découvert  la souffrance, le courage, l'héroïsme à bord du Titanic. La lâcheté aussi. L’humanité toute nue et glacée dans l’océan. Ce n'était certainement pas ce qu'elle cherchait. Elle allait rejoindre son fils aux Etats-unis. Son manuscrit s’achève ainsi : "Bouillonnant au-dessus de la surface de l'eau, j'aperçois la divinité de l'homme et le triomphe de l'esprit. Je me réveille sur le Carpathia alors qu'une main pleine de bonté verse un verre de whisky dans ma gorge". Elle a découvert que dans certaines ciconstances l'homme peut approcher Dieu.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

m'mamzelle Jeanne 08/06/2012 18:59

Belle traversée.. que celle de la vie !
J'ai aimé lire ton article sur Helen Churchill Dundee Merci !
Bizouxx de Jeanne

mansfield 09/06/2012 14:19



Merci Jeanne, à bientôt pour d'autres articles.



Mireille 05/06/2012 03:34

Désolée pas reçu :(( je vais t'envoyer via formulaire contact blog mes coordonnées et tu m'envoies les tiennes en retour ! tu ne te trompes pas de Mireille?? nous sommes 3 ou 4 je crois :))

mansfield 05/06/2012 12:57



Je ne me trompe pas puisque je prends le contact à côté de ton comentaire mais je vais lire mes mails et te répondre. Bise. 



Monique Macalou 04/06/2012 12:55

Merci pour ce partage

Mireille 03/06/2012 22:23

Bonjour Mansfield, tu as déjà envoyé ton mail?? si oui j'ai pas reçu :( sinon je vais attendre bisous

mansfield 04/06/2012 16:13



Bizarre je vais recommencer, à bientôt Mireille. 



Mireille 03/06/2012 01:18

Bonjour Mansfield, un bel article sur son manuscrit. Une femme qui a survécu à une des pires tragédies et qui le revit au travers ses mots... je suis fascinée par le Titanic et cela reste encore
incroyable que ce magnifique et gigantesque bateau ait sombré ainsi en plus dès son premier voyage. J'ai des cartes postales souvenirs pour le 100e anniversaire du Titanic, si tu aimerais en avoir
une tu peux me donner tes coordonnées je fais des échanges cartes postales et ce serait un plaisir pour moi de t'en faire parvenir une. Bon WE

mansfield 03/06/2012 14:03



Merci à toi, A bientôt Mireille pour de nouveaux échanges. Je t'ai fait parvenir mon adresse mail, s'il te faut d'autres coordonnées fais-le moi savoir. Je ferai certainement un article sur la
carte que tu vas m'envoyer.



écureuil bleu 02/06/2012 18:58

J'aime beaucoup faire des balades en bateau, et j'ai déjà fait des croisières sur un catamaran et sur une goëlette, mais jamais sur un grand paquebot. Bonne soirée

mansfield 03/06/2012 13:56



Cet appel du grand large est très agréable mais côté croisières... je ne sais pas, j'ai encore beaucoup de réticences.



writings2 01/06/2012 21:46

Quelques mots sur des feuilles jaunies, un contexte quasi mythique et l'imagination s'envole...

mansfield 02/06/2012 16:06



C'est vraiment ça, il suffit d'un rien pour partir loin!



Kri 31/05/2012 19:53

Ce carnet doit être très intéressant et surtout émouvant

mansfield 01/06/2012 15:30



Je pense oui, c'est un formidable témoignage..



camille 31/05/2012 00:52

très intéressant merci

mansfield 31/05/2012 14:17



Merci Camille, à bientôt.



valdy 30/05/2012 18:02

Plus je te lis, plus j'aime te lire Mansfield :)
Un très bel article entre ton voyage intérieur, celui que tu prêtes (témoignages écrits à l'appui) à Helen Candee. Candee... comme l'enfant candide que tu as su garder au fond de toi... le temps
d'une page, un voyage avec toi,
Valdy

mansfield 31/05/2012 14:20



Comme ce commentaire est agréable. je me sens analysée et appréciée. Très flatteur, merci à toi encore.



Cendrine 30/05/2012 14:59

Bonjour, c'est un très beau voyage, terrible, poétique et poignant que tu nous proposes à travers le récit de cette dame et tes souvenirs d'enfance entremêlés...
Tu m'as charmée, merci beaucoup!
Bisous et excellente journée
Cendrine

mansfield 30/05/2012 16:49



Merci Cendrine, j'ai hâte de continuer à parcourir Paris et sa région avec ton blog.



Catheau 30/05/2012 14:22

Une réflexion rêveuse et lucide. Et dire qu'après le naufrage du Concordia, on vient encore de mettre à l'eau un des ces infatués géants des mers !

mansfield 30/05/2012 16:53



Le goût pour les croisières me laisse perplexe aussi, mais je crois profondément à ces clichés qu'on ne s'avoue pas. Si certains sont satisfaits, pourquoi pas? 



Alice 30/05/2012 14:14

J'aime la juxtaposition du journal et des souvenirs d'enfance,bravo pour cette retranscription de l'exposition que j'ai vu celle-ci, j'admire ta prose.

mansfield 30/05/2012 16:56



Merci Alice. Je suis heureuse de voir que tu as compris ce sentiment complexe qui m'anime quand je pense "croisière".



Nina Padilha 30/05/2012 14:01

Je suis partie au Brésil, en voyage de noces, en paquebot.
Pas un instant j'ai pensé "naufrage"...
Bisous !

mansfield 30/05/2012 16:58



C'est évident Nina, on ne pense surtout pas à ça. Et heureusement! Je crois au souvenir inoubliable que ça entraîne, pourtant quelque chose me retient de franchir le pas. Moi les grandes villes
sur l'eau...



lizagrèce 30/05/2012 13:00

Et la main de l'homme a été aidée par l'eau de feu ...

mansfield 30/05/2012 16:59



Bien dit, bravo Liza!



jill bill 30/05/2012 10:13

Bonjour mansfield ! Ah le Titanic qui a fait couler pas mal d'encre et pour cause un naugrage hors du commun ! Cette dame rescapée a vécu l'aventure de sa vie sans nul doute ! Merci de nous
présenter cette page manusrite de sa main.. Bien amicalement, jill

mansfield 30/05/2012 17:01



Merci Jill Bill, mais avec ton blog on part souvent en croisière dans des contrées imaginaires pas besoin de paquebot!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens