Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 10:00

 

Casablanca-001.jpg 

 

La gare est le noyau de toutes les artères

Ils s’y rendent, ils en sortent  et mordent la poussière

Comme des coccinelles affriolées de sève

Ponctionnent les nervures dès que le jour se lève

 

On s’entasse, on se pousse, on s’écrase en cadence

Sur des sièges éventrés, de la tôle en souffrance

On se dit en en riant que ça vaut bien le tram

Et qu’on ira partout, pour seulement cinq dirhams

 

Place des Nations Unies, quartier du Belvédère

Des circuits, des trajets, et laissez-vous donc faire !

Vous dépayseront,  l’aiguille de la Mosquée

Non loin de la Corniche, est une Belle très prisée

 

Casablanca 024

 

 

Et si vous leur plaisez, et s’ils sont  un peu fous

Les chauffeurs sauront mettre la ville à vos genoux

 Offrent un thé à la menthe, une corne,     aux gazelles

Car c’est  le nom qu’on donne, ici, aux demoiselles

 

Si vous le souhaitez,  vous mèneront à Rabat

Dans les parfums fruités, au cœur des Oudayas,

Des abords feutrés aux marbres du Mausolée,

De ces Princes Alaouites qui règnent au Palais

 

Pour s’oxygéner retourneront à la gare

Envers d’autres touristes auront bien des égards

Gourmands, ils  se nourrissent de globules, du sang frais

De délicieux oisifs qu’il fait bon promener

 

 Casablanca-045.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Je vis à Rabat. Casa, j'y vais très très rarement car ça me fait un peu stresser! !trop de monde, de circulation! j'imagine comme cela à dû changer depuis les années 70! en 15 ans, Rabat a été
métamorphosée! heureusement généralement dans le bon sens! Ca reste une ville à échelle humaine!
bises
Répondre
M
Je comprends mieux en relisant mon 1er com, pourquoi je me suis mal fait comprendre!! faute de conjugaison, grrrrrr!!
Où je parlais....! n'importe quoi!! moi qui tente de ne point trop écorcher la langue française,... une faute grossière! sourire!
Répondre
M
Bonjour Mansfield, ce n'est pas encore au stade de la nostalgie pour moi! j'y vis actuellement encore et depuis 15 ans bientôt. l'épisode que j'évoquais c'est quand je vais en France voir ma
famille et les copines pour les vacances.
pour l'anecdote, le parc de taxis, c'est fort amélioré ces deux dernières années! Fiat Punto flambant neuves! bises
Répondre
M


Ah je comprends mieux, mais tu vis à Casa ou ailleurs au Maroc? Je pense  de toutes manières qu'il ne s'agit pas du Casa que j'ai connu dans les années soixante, soixante dix, qui était tout
de même plus francophone! Mais ma ville de naissance, alors j'éprouve pour elle beaucoup d'attachement. A bientôt, Majorelle.



M
Bonsoir Mansfield!
Pas un hasard, si Majorelle, s'arrête devant la gare à Casablanca!! J'aime ta manière de raconter, de faire rêver le chaland! alors qu'ils sont bien rebutants ces "petits taxis" parfois!! Bleus à
Rabat! Mais comme tu le sais, ils font partis du paysage au Maroc! Et maintes fois, je me suis repris en France lors de discussions, où je parlais de ma vie au Maroc, "et que je te prends un taxi
par ci, et que je te prends un taxi par là", les copines me regardant avec des yeux ronds, se demandant si je n'avais pas gagné au loto sans leur dire! alors je précisai qu les petits taxis
marocains vous transportent pour une petite course pour ce qui est l'équivalent d'un ticket de bus en France! J'adore ce moyen de transport, je n'ai jamais conduit à Casa, j'y vais en train et
ensuite .. hep taxi!! Amitiés du Jardin!
Répondre
M


Je vois que le Maroc te laisse un beau parfum de nostalgie comme à moi. Alors nous sommes sur la même longueur d'ondes, bien agréable tout ça!



K
Les taxis, je connais ceux de Tanger où j’ai habité six mois. Grands taxis blancs (beiges, en fait) pour aller loin, petits taxis bleus pour rester à l’intérieur de la ville. Sur le rond-point de
la Ligue Arabe, une véritable marée bicolore. J’en ai pris un une fois pour me rendre dans une pharmacie. La petite chienne que je venais de recueillir avait été traitée contre la gale par le véto,
mais moi, quelques jours après, j’ai commencé à me gratter. Alors VITE, VITE trouver de l’Ascabiol et que je te badigeonne PARTOUT.

Trois mois après mon arrivée, il a fallu que je prolonge mon visa. Rien de plus simple : il suffit de prendre n’importe quel bateau jusqu’en Espagne, de passer une nuit sur place et de revenir le
lendemain. La traversée du détroit de Gibraltar est magique. On voit des dauphins à bâbord et à tribord. Puis on arrive au port d’Algesiras, on rassemble ses souvenirs de cours d’espagnol, on
trouve un petit hôtel (minable, avec beaucoup de charme). On se promène un peu, on mange du thon a la plancha, on boit, On regarde tout et on observe, et on se lève tôt le lendemain pour reprendre
le bateau. Mince, brusquement, ça me manque.
Répondre
M


Tu racontes une part de mon enfance sans le savoir, je quittais Casa à la fin de l'année scolaire puisque j'habitais là-bas. Casa, TAnger, Algésiras en prenant le bateau, l'Ibn Batouta, je me
souviens de son nom, les dauphins dans le delta, Madrid, Andorre, Foix puis Toulouse où habitaient mes grands parents. Alors comme toi, je dis nostalgie, nostalgie...



C
Ces taxis "organiques" m'emportent dans un voyage insolite, rythmé par les pleins et les déliés de ta remarquable poésie! C'est une véritable ruche en action!
Gros bisous et excellente soirée
Cendrine
Répondre
M


Le sentiment d'activité de la ruche est vraiment celui qui domine. tu as raison Cendrine, tu es revenue? Il est temps que je me faufile chez toi.



C
Tu joues subtilement avec les mots, la musicalité et j'aime beaucoup ta manière de dire! Merci à toi. chloé. A très bientôt!
Répondre
M


A bientôt.



S
Tu nous offres un vrai dépaysement. Cette foule de taxis rouges comme des oiseaux abonnés à un lieu accueille les tourismes égarés sous le soleil. Même si cette gare doit être bruyante et polluée,
leur attente des voyageurs reste humaine. Ils sont les guides de la simplicité. A bientôt. Suzâme
Répondre
M


C'est cette simplicité que j'ai voulu faire comprendre, il y a un accueil très chaleureux au Maroc! Bise à toi Suzâme



M
Bonjour Mansfield, ah c'est vraiment impressionnant tous ces taxis !! et cela fait différent des taxis jaunes de New York :)) tes mots reflètent bien le quotidien du taxi !
Répondre
M


Rien à voir, les taxis de Casa sont des rebuts sur roue, mais c'est ce qui fait leur charme! Bise à toi.



A
Oui je comprends,
le marché des taxis est très important
pour se faire une renommée
(par exemple VW en Chine).

Bonne journée,
Amicalement Votre Vincenzo
Répondre
M


si tu voyais les taxis, tu ne dirais pas ça, ce sont des poub....es. Mais tout le monde s'en fiche, et surtout les touristes! A bientôt Vincenzo



F
Une jolie manière de raconter ce voyage dépaysant ! J'aime bien ! Bonne journée
Répondre
M


Merci Fanfan, bonjour à ton île si belle!



C
Bonjour, je viens te souhaiter une bonne journée gros bisous
Répondre
M


Bonne soirée Gégouska!



É
Je n'ai jamais été à Casablanca. La file de taxis est impressionnante. Bonne soirée
Répondre
M


C'est vrai, la gare est pratiquement séquestrée mais ça reste bon enfant! A bientôt



R
Comme il fait bon se promener à travers tes photos et tes mots qui nous entraine dans ce pays lointain qui nous semble plus proche grace à cette description imagée que tu en fait. On sent l'amour
que tu ressens pour cette terre et de ce fait tu rapproches sans le savoir des gens d'horizon différentes : c'est ainsi que tu contribues à rétablir la paix, amener la peur de l'inconnu à l'envie
de découvrir et de comprendre; Mieux de partager et vois tu cela c'est une qualité magnifique que tu possèdes sans le savoir...
Bisous et un grand merci
régine
Répondre
M


Je suis vraiment touchée Rosinda par ton commentaire et te remercie vraiment, tu as l'air d'être très sensible ce qui rend ton témoignage particulièrement intéressant, merci encore.



L
J'avais fait ça avec ma fille qui avait 5 ans à l'époque elle en a gardé le goût du voyage
Répondre
M


Très important d'éveiller les enfants à la curiosité et à la découverte du monde. Je te rejoins dans ce sens.



A
Belle évasion poétique !! merci, belle journée
Albiréo
Répondre
M


Merci Albiréo, à bientôt.



C
Ton éloge de "Casa", je l'entends souvent dans la bouche de mon frère, que sa femme marocaine emmène tous les ans en vacances dans cette ville. Mais chez toi, c'est en vers, et c'est bien joli,
rythmé comme cette ville animée.
Répondre
M


Merci Carole, Casa est la ville de mon enfance, quand je l'ai retrouvée en 2008, elle n'avait pas perdue son charme car je la revoyais avec des yeux d'enfants. Mais je ne sais pas si je pourrais
y vivre aujourd'hui...



J
Des lieux pittoresques mis en lumière par tes écrits ! Bon séjour. Joëlle
Répondre
M


Merci Joëlle, à bientôt avec tes belles photos!



M
bonjour
il y à trés longtemps j 'ai visité Casa j' étais venu par bateau et je n ai pas pu visiter d autres villes escake trop courte ...
une belle ville blanche , mais pour entrer dans le port une barre assez longue , j ai été malade loll
bonne journée pour toi kénavo
Répondre
M


Merci Monica pour ces souvenirs, à bientôt pour de belles balades dans ta Bretagne que tu observes avec un vrai regard de poète! 



L
Je connaissais les "petits taxis" jaune, mais pas les rouges. J'adore le Maroc, merci pour la balade, Mansfield.
Répondre
M


Merci Louv à Casa en centre ville ils sont partout, impossible d'y échapper! Biz



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens