Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 08:00

 

Pour répondre au défi 90 lancé par Suzâme dans les jeudis en poésie, dont le thème est : les oiseaux.

 

CorbeauJPG.jpg

 

Comme il est difficile de bien tenir son rang

Dans cette ville connue pour les fables d’un fripon

C’est pourquoi je m’incline devant tous les passants

Et joue de mon œil rond guettant leurs réactions.

 

Car vous savez tous bien, que Monsieur La fontaine

A su moquer  mes plumes, et ma voix, mon ramage

Cru faire de cette farce, un récit, un poème

Depuis, moi et les miens en subissons l’outrage

 

C’est que je suis  très fier de surplomber la Marne

Et de vous accueillir dans mon  Château Thierry

De relever le col, en moi se réincarne

Aujourd’hui mon ancêtre, je suis là, comme  lui.

 

On n’a pas réussi à m’ôter l’élégance

La distinction innée qui sied à mon costume

Et de mes noirs envols, la grâce et  la prestance

Dans  le bec, un fromage n’est pas de mes coutumes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Bravo! Que c'est talentueusement dit! Et c'est une idée très originale!
Répondre
M


Merci Enriqueta, à bientôt



U
Pas si bête : un fromage ne se laisse pas tomber, et notre fabuliste a bien sous-estimé ton corbeau !
Répondre
M


N'est-ce pas? Alors il fallait bien que je fasse quelque chose....



M
Je te tire ma révérence à la façon des grands seigneurs, Chapeau bas Mansfield !

Par ta grâce
l'oiseau ténébreux
montre ses plus beaux atours
plus de plume moqueuse
du Castelthéodoricien perdu à Versailles
mais une âme aimante qui nous instruit
de son beau plumage soulignant son ramage.

bisous nocturnes
mariecapucine
Répondre
M


Un bel hommag de ta part, Mariecapucine, bravo et merci pour ce corbeau réhabilité



C
Vraiment son ramage est l'égal de son plumage... dans ta fable du moins !
Répondre
M


Il fallait bien que justice soit rendue, merci Carole!



R
Devant toi M. La fontaine n'as plus qu'a bien se tenir.... Bisous
Répondre
M


Oh non, il n'a qu'à sourire devant ma participation  et mes prétentions à marcher sur ses plates bandes !



M
Belle participation. Bon week-end.
Répondre
M


Merci Malika, à bientôt



J
une belle revanche que tu as écrit pour ce volatile mal aimé, et pas seulement depuis La Fontaine. Le corbeau ou plutôt la corneille fut avec le chat noir les complices inquiétants des sorcières
...
bravo en tous cas et belle fin de journée
Répondre
M


Merci Jeanne, il fallait bien que quelqu'un ose...



J
Et voilà une belle réponse à Mr de la Fontaine qui rend ses galons à cet oiseau funeste. Amitiés. Joëlle
Répondre
M


Merci Joëlle, à bientôt.



V
Et bien ma foi recevez
mes salutations,
très distinguées
cher bel oiseau,
vous - et votre plume
enchantée,
Répondre
M


Merci Valdy, Maître Corbeau est très flatté mais aujourd'hui il n'est plus aussi dupe!



N
J'aime cette réhabilitation d'un oiseau répyté parmi les plus intelligents.
Répondre
M


Comme quoi, on lui a fait une réputation érronnée! Merci Nounedeb



J
que ceci est joliment troussé !
Répondre
M


Merci à toi, et à bientôt!



H
Un oiseau mal aimé, qui sait à présent habiter les villes et démontrer son intelligence.
Merci Mansfield pour cette lecture ailée
Bises
Répondre
M


Merci Hauteclaire, il n'est plus si décrié aujourd'hui et tant mieux!



F
un bel oiseau
Répondre
M


Merci Flipperine, à bientôt.



A
Quelle belle réponse à Jean de la Fontaine, il en resterait coi ! une réhabilitation pour le plus intelligent des oiseaux, m'a-t-on dit (à la radio) :-)
Répondre
M


Ah, ah comme quoi il méritait vraiment un bel hommage! Merci Alice



A
Oh § une Jeanne
de la Fontaine...

Amicalement Votre

Vincenzo
Répondre
M


Merci Vincenzo, on fait comme on peut!



M
Bonsoir Mansfield,

Et je dis bravo , comme mes prédécesseurs. Tous les oiseaux sont intéressants, même le corbeau au bec si impressionnant.

Bises de bonne soirée
Martine
Répondre
M


merci Martine, A bientôt dans ton univers..;



S
ma prière au corbeau :
Je vous salue Monsieur Le Corbeau
si fidèle à votre plumage noir !
Même si vous n'inspirez pas l'espoir,
que votre présence évite le chaos.

Merci pour ta participation Mansfield. Bisous. Suzâme
Répondre
M


Merci Suzâme, je crois que Maître Corbeau est très fier de te lire!



C
C'en est presque "la revanche du corbeau sur une fable"... Très bien exprimé, Mansfield ! Le dernier vers est très bien trouvé aussi.

Merci pour ce beau poème.

Bonne fin de journée,

Cathy.
Répondre
M


Merci Cathy, il faut dire que rencontrer des corbeaux dans la ville de La Fontaine était un défi que j'ai voulu relever!



J
pour une fois La Fontaine a fait une erreur, le corbeau est bien trop intelligent pour se laisser prendre par une ruse du renard !
merci pour cette réhabilitation :-))
Répondre
M


Il fallait bien que ce soit fait, n'est-ce pas! Merci Josette à bientôt.



N
Mangeurs de moineaux...
A cause d'eux mon ciel a été déserté de la petite gent ailée et paf !
Plus de bande son à mes matins d'écriture...
Triste souvenir...
Répondre
M


Oups, j'ai touché la corde sensible, désolée Nina...!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens