Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 08:00

 

C’est Betty que je vois. Avec sa grande bouche et ses dents écartées, ses seins aguicheurs et ses fesses comprimées dans un bleu de travail.  Elle se prélasse à Gruissan, sur la plage, laissant des traces de pas ennuyés sur le sable. Elle en a marre d’attendre Zorg ou de l’aider à repeindre des bengalows en rose et bleu pour des clopinettes. La vie ce n’est pas ça, un boulot idiot, du temps perdu et un patron qui se fiche de toi. La vie ce n’est pas se pavaner, le torse luisant dans un marcel et  un rouleau  à peinture à la main. Après des journées passées à se frotter l’un à l’autre, à se repaître de la peau de l’autre et de son odeur, à ne pouvoir décoller son corps du sien,  comme des poissons morts, comme des brins de paille entrelacés  par le vent et les embruns, on a besoin de respirer.  

 

images--49-.jpg


Taillons la route, une camionnette à vive allure, vers n’importe où, n’importe quoi, autre chose. Le sel de l’existence, une explosion des sens, un feu d’artifice. Le jour se lève, et le soleil joue entre les arbres, éblouissant. Un sentiment de liberté intense, la vie dans l’urgence, abandonner sa sandale en plastique dans le sable. Et s’en moquer, se défaire de ces attributs de l’enfance, de même qu'on ne joue plus avec une pelle et un seau. Entrer dans la lumière comme un insecte fou chanterait Patricia Kaas. Monopoliser la scène comme elle, les spots de l’avenir braqués sur soi.


Trente-sept degrés deux, le matin. Comment empêcher la fièvre de grimper et de s’installer,  jusqu’à la folie ?

 

 

Défi 77 chez Nounedeb: d'après photos:

 

 

2011 Arnèche traces-copie-1

 

 

 

Chaussure-bleue-copie-2.JPG

 

 

Poisson

 

 

Projos-copie-2.JPG

 

 

Feu d'artifice

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Bonjour Mansfield , si chaud de bon matin ... bel amalgame entres les photos et le film on lâche tout sous cette température, un vent de liberté chez toi !! bon lundi :0)
Répondre
M


Merci tricotine, à bientôt, je suis en train de réfléchir au défi et j'en vois de toutes les couleurs!



C
Un texte fou comme Béatrice ! On sent la touffeur de l'air !
Répondre
M


C'est vraiment ce que j'ai voulu insuffler merci!



B
remarquable utilisation des photos pour une prose très poétique, bravo !!!
Répondre
M


Merci à toi, à bientôt sur ta page.



L
Changer tout et s'en étourdir? Changer tout et s'en réjouir? Continuer, il le faut, à jouer avec une pelle et un seau même si l'on est devenu une grande personne. Qu'est-ce que la folie? Superbe
texte qui soulève bien des questions.
Répondre
M


Oh, je vois que tu es prête à sauter le pas avec Betty, comme le printemps nous emporte!



E
J'ai lu le livre, vu le film et apprécié les deux, tout comme ton article. Bonne soirée
Répondre
M


Merci à toi, bonne journée sous le soleil



H
Bonsoir Mansfield
belle improvisation sur toile après les photos ...
Foncer, sans savoir où, mais foncer.
Merci pour cette lecture
Bises
Répondre
M


Merci Hauteclaire d'adhérer à mon trip de voyages et de liberté... Le printemps arrive alors... 



U
Fichtre ! il fallait y penser ! Superbe, vraiment ...
Répondre
M


Merci à toi, à bientôt sur ton blog. 


 



L
Une interprètation inattendue...pour nous emmener, étourdis, jusqu'à la folie?
Répondre
M


Enfin vers celle de Betty dans le film... Mais chez nous ce sera une folie douce.



A
ya urgence... de vivre ! merci pour ce texte plein de peps !
Répondre
M


Merci Alice et profitons à fond de ce beau printemps qui arrive!



M
Belle participation.
Répondre
M


Merci Malika, à bientôt.



J
je me souviens bien de ce film que j'ai bien aimé.
Se départir de son enfance ? la manière dont ils font de l'action de peindre un jeu m'évoque le contraire ...
belle façon de relever le défi
Répondre
M


C'est vrai, le film montre une fille plutôt déjantée et pas très mature, mais j'ai lié tout ça à ma sauce perso!



A
Suivre le désir, jusqu'à l'explosion, oui-oui !
Répondre
M


Un beau programme, n'est-ce pas?



V
Pour ce défi ET pour les 2 articles précédents qui m'ont beaucoup parlé : merci !
Voilier
Répondre
M


Et merci de ton passage sur mon blog, à bientôt!



N
Où l'urgence du désir explose comme un feu d'artifice. Bravo et merci, Mansfield.
Répondre
M


Un beau commentaire que j'apprécie comme une pétarade!



F
Une vie qui va peut-être changer ...
Répondre
M


ou mal finir comme dans les films!



M
Betty a bien raison de fuir en plantant là ses pinceaux, le bleu de travail n'est pas vraiment son truc!
Les images du défi son bien agréablement interprétées.
Répondre
M


Merci à toi, eh oui, difficile de ne pas céder à l'appel de la liberté...



L
Bonjour Mansfield,

Bravo et honte à moi qui n'ai pa cherché l'inspiration pour ce défi que tu as si bien relevé. Félicitations et à bientôt Bises amicales.

Henri
Répondre
M


Mais tu as d'autres articles tout aussi intéressants et c'est tant mieux!



M
Une belle histoire de la vie d'aujourd'hui pour crtains !!
Bon début de semaine
Monelle
Répondre
M


Eh oui, tout envoyer valser et vivre au jour le jour...



N
Très occupée par cette dernière ligne droite.
Je passe vite, profitant d'une pause.
Bisous !
Répondre
M


A bientôt Nina, tu prendras tout ton temps quand tu auras fini...



J
Bonjour mansfield, la belle se rebelle.... Clin d'oeil de jill
Répondre
M


Oh chez moi c'est plutôt un pétard mouillé sauf en écriture...



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens