Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 14:18

 

20-janvier-2013-4474.JPG

 

Exercice proposé cet été par Michel sur le site de E-criture et  auquel je participe avec un peu de retard, et après une rentrée qui a démarré sur des chapeaux de roue mardi. Atterrissage depuis la Guadeloupe à sept heures et hop au boulot à quinze heures, avec six heures de décalage au compteur….

 

Pour cet exercice, il vous est demandé d'utiliser pour écrire un texte au moins dix mots parmi les quinze de la liste ci-dessous. Vous pouvez conjuguer les verbes, et utiliser le pluriel et le féminin si cela vous aide.

 

Entendre, possible, souple, lancer, fiable, début, tourner, source, matière, rapport, compagnon, oeil, beaucoup, événement, familier

 

 Je ne sais pas ce que vos YEUX voient, ce que vos oreilles ENTENDENT. Ce décor nous est tellement FAMILIER, que mon COMPAGNON et moi n’y trouvons plus MATIERE à nous extasier. Un ciel capricieux LANCE un arc  au loin dans la mer des Caraïbes. Il est fugace et si peu FIABLE, que nous lui TOURNONS le dos avec mépris. En quoi est-ce un EVENEMENT ?

Ah, ces vacanciers blêmes au DEBUT, et couverts de piqûres de moustiques, ont BEAUCOUP d’enthousiasme en débarquant de l’aéroport. Il faut supporter leurs exclamations. Le ciel est bleu, le temps au beau fixe, l’eau à vingt-neuf degrés… Et alors ! Ils viennent chauffer leurs articulations rouillées sur notre belle toile SOUPLE, sans aucune honte. Et plongent dans notre piscine le soir après de belles expéditions dans nos forêts tropicales comme pour se rafraîchir dans l’eau de nos SOURCES. Ces jours-là bien sûr, ils ne se sont pas vautrés au soleil, sur nos plages de sable blond ou noir et n’ont pas batifolé avec palmes, masques et tubas le long du rivage. 

A l’heure où le jour se lève, les grenouilles cessent de chanter et il n’y a personne. Pas un bruit si ce n’est le clapotis des vagues au loin. Est-ce POSSIBLE ! Goûter ce calme, ce silence sans RAPPORT avec l’hystérie des soirées d’été  parasitées par des gamins hurleurs, éclaboussant nos pieds de bois ou de plastique. Ah vivement que les cyclones s’installent, faisant fuir tous ces affreux. On nous abritera gentiment sous un carbet, d’où nous aurons droit à des vacances bien méritées! 

                                      

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

écureuil bleu 26/09/2013 20:36

Cette photo me fait penser à Gosier. Il y a 23 ans j'ai passé une semaine dans une résidence face à l'ilet de Gosier. Il y avait une piscine exactement comme celle-ci. Les couchers de soleil
étaient magnifiques. Bisous

mansfield 29/09/2013 12:12



Merci à toi, ici il s'agit de Bouillante dans la Basse Terre, mais c'est tout aussi magnifique!



Maous d'Autriche 26/09/2013 18:01

Je ne sais pas qu'en dit la piscine, A entendre ces deux là pleurnicher, elle doit se déboucher de rire.
Je m'étais promis de revenir lire ton texte pour e-écriture.
Je ne suis pas déçue.
J'ai simplement été un peu déroutée avec le débarquant de l'aéroport, j'aurais préféré un ici. Ne me demande pas pourquoi, c'est mon esprit qui a mis les mots avant que la phrase soit finie.
A bientôt pour de jolis textes
Bien amicalement, Maous

mansfield 29/09/2013 12:14



A bientôt chez toi, dans tes verts pâturages!



Cendrine 21/09/2013 01:29

Une plongée dans la poésie des mots et une évocation très réussie des turbulences touristiques... Le calme et la sérénité reviennent comme les scintillements de l'écume, heureusement!
Bon courage suite à cette vrombissante reprise, gros bisous!
Cendrine

mansfield 22/09/2013 21:01



Il faut bien que la rentrée se fasse en douceur, alors je la fais traîner dans l'été!



marine D:0019: 18/09/2013 13:32

Dis donc ce devait être bien la Guadeloupe mais ça fait un sacré décalage, oups, la journée fur sans doute difficile et un peu dans le flou !

mansfield 22/09/2013 21:06



Oh oui, mais ça y est, c'est déjà loin!!!



c'est l'ami Gegouska 17/09/2013 07:53

Bon retour de voyage gros bisous

mansfield 17/09/2013 12:40



Merci Gegouska, c'est parti pour une nouvelle année!



Mireille 16/09/2013 21:51

AH le tourisme fait vivre l'économie mais combien épuisant par contre !! toujours aussi belle ta plume et ta photo est d'une belle douceur.

mansfield 17/09/2013 12:41



Merci Mireille, heureuse de te retrouver avec ton bel optimisme!



Catheau 15/09/2013 18:54

Bon atterrissage, en douceur quand même, je l'espère !

mansfield 17/09/2013 12:42



Merci Catheau douceur et fraîcheur bien sûr, à très bientôt!



aimela 15/09/2013 11:17

Cela fait du bien quand les touristes partent, on peut enfin " respirer"

mansfield 17/09/2013 12:42



N'est-ce pas, ces deux-là ont l'air d'apprécier, à bientôt!



Carole 15/09/2013 00:48

En tout cas je vois que tu t'es replongée dans le grand bain des mots ! Du soleil dans ton texte, ça fait du bien !

mansfield 17/09/2013 12:43



Merci Carole, et te lire me fait aussi beaucoup de bien, alors, je me laisse porter!



jill bill 14/09/2013 17:53

Bonjour Mansfield, certes le touriste fait vivre mais à quel prix côté tranquilité... sourire, vive le hors saison et les pensionnés plus calmes, bien à toi...

mansfield 17/09/2013 12:44



Merci Jill, ça repart, à bientôt chez toi.



flipperine 14/09/2013 17:06

les touristes viennent tjs troubler le calme des habitants c'est sûr mais ils font vivre le village ou la ville mais ils ne doivent pas détruire les beaux paysages et salirent la nature

mansfield 17/09/2013 12:45



Très juste, il faudrait parfois placarder tes mots sur leur front!



lizathenes 14/09/2013 15:13

Au moins pas le temps de réfléchir tu es tout de suite dans le bain (pas celui de mer hélas!) ...

mansfield 17/09/2013 12:50



C'est vrai, mais le soir, il n'y a plus personne!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens