Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 10:00

 

Un air de printemps, en textoésie chez Suzâme

 

20-janvier-2013 4381 

 

Des matins froids, des ciels pluvieux

Des nuages gris, soleil vicieux

Une  longue écharpe et un manteau

Encombrent mon cou et mon dos

Le soir venu quelques frissons

Me font déserter le balcon

A la terrasse des cafés

Les téméraires prennent le frais

Et c’est à peine si l’on pense

A prononcer le mot vacances

Pourtant les arbres ont recouvert

Toutes les branches nues de l’hiver

Des hirondelles s’aventurent

Dans ce labyrinthe de  verdure

Du sol mouillé monte un parfum

De fleurs des près et des jardins

Et les couleurs par petites touches

Maquillent la saison farouche

Qui se démène tant qu’elle peut

Refuse de jouer le jeu

De se laisser percer à jour,

Dévoilant ses plus beaux atours

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
Enfin il est venu,
vite, à nous les jambes nues
avant que ne sonne l'heure fatidique de la St Jean
où toutes les précieuses minutes d'ensoleillement
fuient par deux ou trois
vers l'hiver et ... le froid
Répondre
D
Voici une très belle description d'un printemps qui se laisse désirer!!!
Aujourd'hui c'est avec un rayon de soleil d'une grande timidité que je viens te souhaiter une douce journée.
Bisous
Domi.
Répondre
M


Merci à toi, j'espère que tu savoures les rares rayons de soleil qui se présentent, ils sont précieux!



M
Un texte très beau et qui me parle d'un printemps bien humide...

Printemps mouillé
Qui marque son absence
En gris de pluie
Répondre
L
C'est enroulé dans mon écharpe que je viens d'apporté de bon matin la chaleur de mon amitiés gros bisous
Répondre
M
Bon dimanche.
Répondre
M


Merci Malika, à bientôt.



J
nous avons rallumé l'insert !ça caille
Répondre
M


Et oui, patience!



A
Texte repris, en lien avec toi, lundi...
Répondre
S
Le printemps s'impatiente tranquillement sous nos yeux et ta plume nous montre avec délicatesse sa science à ruser l'attente d'un soleil inconstant. A bientôt. Suzâme
Répondre
M


Tout comme l'écorce des arbres s'éveille chez toin tout en douceur, au moindre souffle d'un printemps torturé! 



A
Elle se dévoile et pleure
Les larmes de la vie
Qui espèrent la chaleur
Du monde qui l'entoure
Console-toi nature
Le soleil se cache
Juste derrière les nuages
Que le vent pourchasse
Et qui lui céderont la place
La petite laine tombera
De tes épaules frêles
Et ta verdure grandira
Réjouissant nos joues blêmes
Si ce n'est demain
ce sera après-demain
Je le sais, en suis certaine
Le soleil n'est pas loin
De ceux qui t'aiment...
Répondre
M


Comme c'est joli et tendre, tu sais bien nous inciter à attendre patiemment!



F
et ce mois de mai est vraiment très spécial cette année pour nous c'est la pluie depuis ce matin
Répondre
M


Quelle tristesse, heureusement il y a nos échanges de mots pour nous réchauffer!



C
Une "annus horribilis" comme dirait sa gracieuse Majesté !
Répondre
M


Oh yes, isn't it? Bonne semaine à vous Catheau.



N
Un printemps qui s'est complètement égaré...
Et ce soleil, où est-il ?
Pffffffffffffff !
Réchauffement climatique, qu'ils disent...
Bisous !
Répondre
M


Comme quoi, il vaut mieux se le représenter en vers!



L
Ma plume toute frigorifiée affronte le vent et la pluie pour venir se poser sur ton blog poétique et te souhaiter un bon week-end...!
gros bisous
Répondre
M


Merci à toi, bonne semaine... un peu de soleil peut-être?



L
Ici avec plus de 30 + prévus aujourd'hui on y va sur les terrasses des cafés ... et on y reste !
Répondre
M


Ah que les grecs ont bien de la chance et ils savent voir où elle se trouve!



J
La nature est plus hardie que nous. Mieux vaut-il d'ailleurs car que serions-nous sans les sourires qu'elles nous offre. Amitiés. Joëlle
Répondre
M


Merci Joëlle, bonne semaine à toi!



J
Je joins mon soupir au tien... 2013 est morose en tout !!! Merci mansfield...
Répondre
M


A bientôt Jill, gardons la frite!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens