Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 10:00

Le tour de Guadeloupe, au mois d’août c’est sacré. Les mordus s’installent sur les bas-côtés de la route. Des tabourets, des pliants, des couvertures à terre. On attendra les champions toute la journée s’il le faut. Les voitures sont garées de guingois, mordant la route et la terre. Des passionnés, harnachés de casques et de genouillères, piaffent, faute de courir. Les femmes ont prévu bouteilles d’eau et Kways. Il pleut, normal en août. Les gendarmes, blancs pays ou appelés, portent des shorts bleus sur leurs guiboles velues. De grandes capes leur chatouillent le mollet. La route de la Traversée offre une belle vue sur la montagne et la température a faibli de 33 à 26° depuis Gosier. De grosses gouttes chaudes s’écrasent sur les feuilles immenses des siguines blanches et sur nos bras quand nous baissons la vitre de la voiture.

 

112-1252 IMG

 

Nous atteignons la ferme aux ouassous. Le parc aquacole est immense. Constitué de bassins étagés, il permet l’élevage des ouassous, ces délicieuses crevettes de Guadeloupe. L’eau s’écoule de bassin en bassin et se jette dans la rivière. Les ouvriers pêchent les ouassous au filet.

 

112-1223 IMG

 

On apprend à distinguer les mâles dominants, les femelles porteuses d’œufs oranges ou marron foncé. Les œufs éclosent si l’eau est salée à 35 pour mille.

 

112-1225 IMG

 

Le visiteur peut pêcher le rouget si le cœur lui en dit. Mais la partie est cocasse, les pêcheurs rient aux éclats, une radio allumée déverse ses commentaires sur le tour, le soleil tombe dru sur nos têtes, une libellule volète de ligne en ligne et le voisin s’écrie, moi j’en ai un ! tandis que sa ligne remonte mollement, dédaignée par un rouget vicelard.

Pause repas. Tit punch, ça s’impose. Ouassous, sauce au court bouillon, succulent ! Riz, salade, sorbet coco, café. Un bain de mer avant la digestion. Imprudent ? Et puis zut ! Un petit somme sous les flamboyants.

 

112-1238 IMG

 

Au retour la route est mouillée et fume, la montagne aussi. Ah, ce sentiment de voler à travers les nuages, comme le père Noël sur son traineau…. Avons-nous rêvé cette journée ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

valdy 17/05/2012 21:38

On sent le bonheur à l'état pur (et l'odeur de la bonne cuisine créole)
:))
Valdy

mansfield 18/05/2012 12:17



Oh j'ai débusqué une gourmande!



écureuil bleu 15/05/2012 22:24

J'ai déjà mangé des aouassous, en Guadeloupe et je condirme ce que tu écris si bien : C'est délicieux ! Bisous

mansfield 16/05/2012 18:37



A bientôt, pour de nouveaux échanges culinaires ou non...



Monique Macalou 15/05/2012 18:03

merci pour la féerie de tes mots alliant beauté de la nature, et les papilles gourmandes. Merci Mansfield

mansfield 16/05/2012 18:20



Un commentaire qui me touche, Merci Monique.



Renée 13/05/2012 16:18

suis toujours en pause mais bises amicales

mansfield 14/05/2012 12:06



A bientôt Renée, profite bien...



lizagrèce 13/05/2012 12:48

Il me plaît bien ce petit menu

mansfield 14/05/2012 12:06



Ah , je reconnais la gourmande!



lizagrèce 12/05/2012 13:23

Tout ceci ;e rappelle de bons souvenirs. J'ai séjourné à Goyave il y a très longtemps

jill-bill.over-blog.com 12/05/2012 11:20

je l'espère que non mansfield, mais nous tu nous emportes dans lieu magique.... Ah depuis Gosier ça donne soif ! Merci à toi... Belle journée, jill

mansfield 12/05/2012 12:16



Je vois, le tit punch t'est monté à la tête...



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens