Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 10:00

 

 

 

volage.jpg

 

 

 

Comment se rapprocher, lui glisser à l’oreille

Les phrases du moment, les morsures de l’instant

N’exposer que des mots, éviter les merveilles

Dans ses yeux  doux voir brûler un feu crépitant

 

S’être rendu esclave de son corps disponible,

Et l’espionner de loin lui devenait pénible

Désir de s’étourdir et de se perdre en elle

Sans toutefois promettre de lui rester fidèle

 

Caresser ses cheveux d’un blond si voluptueux

Un élan, une douleur, un besoin impérieux

Et dans le soir couchant quand pointent les étoiles

En dérouler la soie, s’en saisir comme d’un voile

 

S’interdire la ruse,  les formules falsifiées

Les scénarios tout prêts, beaucoup trop galvaudés

Réinventer la vie, créer deux personnages

Comme  ceux que l'on en fabrique en scrutant  les nuages

 

Qui gonflent, approchent, se fondent, s’effilochent enfin

Les suivre du regard, la prendre par la main

Et tandis qu’elle frissonne, qu’une ombre passe, cruelle

Se convaincre qu’elle savait ce qu’il attendait d’elle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Un bien joli poème,
à lire lentement,
tout en savourant.
Répondre
M


Merci à toi encore, à bientôt.



C
Don Juan ne meurt jamais ! "Cachez vos rouges tabliers !"
Répondre
É
C'est très beau, Mansfield...
Répondre
M


Merci, j'apprécie vraiment ton commentaire!



C
Bonjour Mansfield,
L'art de la séduction éphémère qui pourrait prendre à sa propre glu le séducteur invétéré...
Une poésie riche, talentueuse et qui se savoure comme une gourmandise. Bisous charmés!
Cendrine
Répondre
M


Merci Cendrine, ce que j'admire c'est ton art du commentaire, chez moi comme chez d'autres, chaque mot est juste et pesé... Merci à toi.



M
Belle poésie. Bon jeudi.
Répondre
M


Il est parti en 1994, et c'est sa soeur donc ma belle-soeur qui le maternait, et qui en a le plus souffert.



J
sans équivoque et très sobre très beau , merci
Répondre
M


Merci, à bientôt pour d'autres partages



D
Bonjour Mansfiel, c'est un magnifique poème qui décrit si bien les douleurs de l'amour, les envies et les désillusions... J'adore, c'est trop beau !!!
Répondre
M


Merci Danièle, je suis très touchée par ton enthousiasme.



C
Amicales pensées du matin
à bientôt
Répondre
M


A bientôt Gégouska



C
Le jeu de l'amour et de la séduction. Mais le paysage, en arrière-fond, lui donne un sens et une profondeur qui pourraient bien, un jour, rattraper les acteurs de ce petit jeu - qui n'en est
peut-être pas un...
Répondre
M


Tout à fait, tel est pris qui croyait prendre! C'est le sort qui attend tout séducteur à plus ou moins longue échéance. Bonne journée Carole.



R
ça, c'est l'effet Eté :-)
La séduction a embrasé ta plume poétique!
Bonne soirée Mansfield
Rose
Répondre
M


Merci Rose, mais elle seulement, le dragueur ne m'aurait pas eue! Ou plus... aujourd'hui.



M
C'est de saison! Beaucoup vont jouer à ce jeu du désir et de la séduction. Quelques frissons en perspective... Tu en parles très bien dans ce joli poème.
Répondre
M


L'été et ses désillusions, cela valait bien un clin d'oeil! Bisou Mireille



T
Que dire ? - J'aime, j'aime, j'aime !
Répondre
M


Hum, merci Thaddée!



N
L'été sera chaud !
Bises !
Répondre
M


N'est-ce pas Nina, mais ce n'est pas toujours très folichon!



M
Bien envoyé mais est-ce cela qu'elle attendait ?
Répondre
M


Ah, là est la question? Est-elle trop romantique?



A
Un très beau texte.
Bonne fin de journée
Amicalement
Ara
Répondre
M


Merci Ara, bon après-midi, à bientôt sur tes pages.



A
Séduction, amour de vacances, beau gosse et poème talentueux... Bravo!
Belle soirée
Albiréo
Répondre
M


Merci Albiréo, à bientôt pour partager les tiens.



R
Un bien joli poème Mansfield et une bien jolie photos enfin hihihi un beau mec quoi! Bisous enfin de retour sur la blogo..
Répondre
M


Merci Renée à bientôt sur tes pages.



F
C'est l'art de la séduction!
Répondre
M


Oh oui, mais pas forcément pour longtemps! A bientôt Fanfan



J
Bonjour mansfield... Désir brûlant, soleil d'été, la posséder et puis en désirer une autre, voilà le volage des plages... mesdames ! Je te le laisse mansfield.... Jill
Répondre
M


Ne t'en fais pas, je le regarde c'est tout... A bienôt Jill 



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens