Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 08:00

 

      Défi 98 chez Quichottine: jeudi en poésie, sujet libre

 

20-janvier-2013-4326a.png 

 

Quand l’obscurité tente de couvrir  la neige

Le sol repousse encore les ombres de la nuit

C’est une lutte d’amour, une conquête, un siège

Car le doux manteau blanc résiste tel un étui

 

Il capte du crépuscule tous les rayons bleutés

Dans un dernier sursaut éblouit les passants

Transforme la fureur en sons confus, ouatés

Et la ville s’emmitoufle  dans son fourreau  d’argent

 

C’est alors que s’allument ensemble les réverbères

Déversant de l’or pâle comme de gros boutons

Cousus dans le paletot de l’infernal l’hiver

Qui refuse de céder sous mars et ses bourgeons

 

L'on s'aperçoit aussi que la saison est en peine

Car malgré sa rudesse,  elle sait émouvoir

Des larmes de glace coulent le long d’étranges  gaines

Forgées dans le métal des yeux de la nuit noire

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
Il est magnifique, ce poème ...
Répondre
M


La photo m'a particulièrement inspirée...



E
Il est temps, quand même, que la neige cède sa place.
Répondre
M


N'est-ce pas! Mais le froid revient cette semaine!



M
Bonsoir ma très chère Mansfield
Merci pour ce merveilleux poême
J'espère que tu vas bien
Bonne journée
Gros bisous
Méline
Répondre
M


A bientôt Mel, ravie de voir que ton bras fonctionne de nouveau, ne force pas trop.



M
Mais j'ai le froid qui m'envahit à l'idée que le mois de mars vous fait encore frissonner dans la belle ville de Paname, ou tout du moins plus vers le nord, ici il fait doux et j'aimerais bien
t'envoyer de cette douceur même si le ciel est souvent capricieux... C'est quand-même joliment exprimé Mansfield...
Bisous et bonne soirée
Répondre
M


Merci Marine, comme je t'envie!



R
Comme ce poème est magnifique et il vous prend et vous berce comme une chanson... J'ai adoré te lire jusqu'au dernier mot. Félicitation, car je n'ai pas ce don de l'écriture aussi recherchée et
surtout aussi vraie.
Continue de nous éblouir et merci
bisous
régine
Répondre
M


Oh merci Rosinda, ton commentaire me flatte comme souvent. Bonne semaine à toi.



J
c'est drôlement joli et l'image est captivante
Répondre
M


Merci à toi, bonne semaine Edwige



A
Salut

il est magique comme ta poésie.

Amicalement Votre

Vincenzo
Répondre
M


Merci Vincenzo, à bientôt dans ton cher Toulouse!



L
Bonjour Mansfield,

Tu as été fort bien inspirée pour ce jeudi en poèsie, ton poème est absolument magnifique Bien amicalement.

Henri.
Répondre
M


Merci Henri, ravie que ça t'ait plu! à bientôt chez toi



N
Mazette que c'est joli !
Bisous et bravo !
Répondre
M


Merci Nina, à bientôt chez toi.



C
Quelle merveille, ce poème, Mansfield ! Je suis sous le charme. Tes métaphores sont des plus belles.

Bravo.
Cathy.
Répondre
M


Merci Cathy, ton commentaire me fait très plaisir.



F
et heureusement qu'il y a les réverbères la nuit pour se repérer
Répondre
M


Merci Flipperine, tu as raison, vive l'électricité!



C
Un hiver qui pleure à travers vos mots.
Répondre
M


Merci Catheau pour ce partage



Q
Magnifique poème !
Merci, Mansfield, pour ce jeudi croqueur de réverbères. :)

Passe une douce journée.
Répondre
M


Merci Quichottine à bientôt.



J
Ce retard du printemps vous pèse et combien je vous comprends mais cela éveille en toi un bien joli poème. Amitiés. Joëlle
Répondre
M


Merci Joëlle à bientôt chez toi



L
La neige t'a inspirée autant que la nuit !
Répondre
M


Merci Liza, c'est la photo surtout (prise par mon mari)  qui m' a beaucoup plu!



J
Avec le tit cachet tu devrais glisser ta poésie dans la boîte... clin d'oeil de jill... Sous peu avril, ne pas te découvrir d'un fil, certes mais j'espère que lui au moins nous donnera le
sourire... Merci mansfield !
Répondre
M


Merci Jill, ce n'est pas une mauvaise idée ma foi....



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens