Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 08:00
DECEMBRE, DANS LE TRAIN, LA NUIT

Les voyages en train, la nuit, sont toujours une aventure. Ca commence dès le départ avec le bruit des rails sur la voie, un chuintement puis un ronron qui enfle et installe le sommeil dans les wagons. Ca vient doucement, chacun discute avec chacun, on crée un cocon pour affronter l’obscurité. On sait bien qu’on ne dormira que d’un œil, entre secousses, arrêts en gare, agressivité des néons trouant les fenêtres, brusque ouverture des portes.

Et puis le silence arrive. Au milieu des ronflements et des éternuements, il se fait une place. On ne dort pas, on l’écoute, les yeux ouverts. On a replié son sac sous soi et foulé son manteau à ses pieds et on s’est enroulé dans une couverture SNCF qui sent le propre sous le plastique. Quelqu’un lit au-dessus, à la lueur d’une liseuse et dans la couchette, en face, un jeune homme écoute de la musique. Ca fait badoum, badoum, en sourdine, ça accompagne le chant des rails. Malgré soi on ferme les yeux et les heures passent, cueillant le petit matin.

Le réveil est cotonneux, un jour franc s'immisce sous nos paupières, ça sent le café, des rires s’imposent dans les allées, des bagages grincent. On a la bouche pâteuse et envie de se brosser les dents, de faire pipi aussi, et c’est la queue aux toilettes. Mais l’excitation gagne, on y est enfin. A la stations de ski, où la réverbération pique les pupilles et les grand air, les joues. Dans la ville de Grand-mère qui attend sur le quai pour nous couvrir de bisous. Ou chez ce grand oncle qui, comme nous, sait que pour lui ce sera la dernière fois. Noël peut commencer.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Catheau 15/12/2014 15:17

E pericoloso sporghesi... de vieux souvenirs ravivés par votre plume voyageuse.

Mireille 11/12/2014 03:49

Bonjour Mansfield, j'adore ton texte et me voit très bien car je suis une passionnée de voyages en train :) bon jeudi à toi bises

Jeanne Fadosi 10/12/2014 19:04

un texte sensible et précis qui fait remonter d'autres souvenirs de ces voyages

Nina Padilha 09/12/2014 14:29

Très joliment narré.
Tu devrais écrire des nouvelles, un roman...
Vas-y ! Lance-toi !
Bisous !

Carole 09/12/2014 01:09

Il n'y en a plus beaucoup, de ces trains de nuit. C'était beau, aussi, de les regarder passer tout éclairés dans la nuit, lorsqu'on restait "à quai" dans sa maison, et de voyager par la fenêtre (j'habitais près d'une gare, enfant)

flipperine 08/12/2014 23:05

ah ces trains couchettes on croit tjs qu'on ne va fermer l'oeil mais à force o s'endort légèrement tout de même

lizagrèce 08/12/2014 22:08

J'aime bien les voyages en train ...

Pascal 08/12/2014 21:57

Bonsoir Mansfield,
Quel agréable retour dans mes souvenirs, tout y est, les bruits, les odeurs, les regards, les mots.
Lorsque je partais d'Agen vers 21h00 pour me rendre à Paris c'était exactement l'ambiance que vous relatez si bien.
Bonne soirée Mansfield

le boudoir de soi 08/12/2014 15:19

un sacré voyage dans le temps et l'espace à la recherche de ceux que l'on aime, malgré ce long voyage en train bruyant et mouvant !

Martine85 08/12/2014 09:34

Qu'ils sont doux les souvenirs d'enfance. J'ai toujours aimé les trains, les gares, les quais (d'où le nom de mon blog quai des rimes). Ton très beau texte me fait penser à la superbe chanson de Grand Corps Malade : les voyages en train. Belle semaine

jill bill 08/12/2014 08:16

J'image au temps de cette photo, une nuit pas de tout repos mais qu'efface bien vite le moment joyeux de l'arrivée dans sa famille pour fêter Noël à la montagne.... merci Mansfield !

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens