Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 08:00

 

lampe.jpg

 

Défi 114 chez Jeanne Fadosi pour les croqueurs de mots cette semaine : le génie de la lampe d’Aladin me permet d’exaucer trois vœux…

 

Ce n’était pas une simple lampe mais un soliflore qu’on m’avait offert lors d’un dîner organisé à la maison. Il avait d’abord contenu une rose et de l’eau, trôné sur la table au début du repas puis fini sur un guéridon au dessert. Et je l’avais oublié. Ce furent les pétales étalés sur le bois qui m’alertèrent tout d’abord. Et le gargouillis au fond de l’eau croupie ensuite. J'étais en train de rincer le vase quand j’entendis une voix, rauque, mâle, déterminée, surgie du col :

-          Fais donc trois vœux, je les exaucerai !

J’avais d’abord souri, moquant mon imagination fertile. Mais la voix insistait, monotone, comme un message de répondeur. Puis elle se fit cajoleuse, persuasive. Je m’inventai un Prince au physique irrésistible tel Alain Delon dans La Piscine. Et tout naturellement je demandai :

-          Montre-toi, c’est mon premier vœu !

Il  y eut un rire tonitruant, un rire de gorge. Et l'autre de répondre que c’était impossible, je devais me creuser la cervelle, quoi, il n’y avait rien qui me tentait ? Je venais de gaspiller un vœu, il ne m’en restait que deux.

Je  trouvais ce vase moins sympathique soudain. C’était un objet tout bête en verre filé, sa place était sur le guéridon. Il se mit à chanter, à siffler : fais un vœu, fais un vœu…. Je me bouchai les oreilles :

-          Tais-toi donc !

-          Si tu y tiens mais il  te reste un... dernier vœu, penses-y, c’est ta seule chance.

Je m’étais assise dans le canapé à côte de lui. Je le fixai un instant, de la buée perlait sur le verre, on eût dit qu’il respirait. Je réalisai que c’était la première fois que je me tenais ainsi, n’écoutant que mon souffle calme. J’étais en paix, détendue. Je fermai les yeux, laissai pendre mes bras contre mes cuisses. J’entendais le ronronnement de la machine à laver, et  le chuintement des voitures dans la rue. Je m’endormis. Ce fut la lumière vive et clignotante de la guirlande accrochée au lampadaire devant ma fenêtre, à l'occasion des fêtes de fin d'année, qui me réveilla à la nuit tombée. Je sursautai et renversai le guéridon. Un rayon de lune  balayait les bris de verre au sol.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
chouette interprétation de cette consigne, bravo !
Répondre
M


Merci à toi, à bientôt!



L
Souvent c'est de la simple maladresse !
Répondre
M


Eh eh, il n'y aurait donc pas de hasard!



M
Héhé.. joli conte fait avec éclats !
Il y a longtemps que nous ne nous sommes croisées, c'est agréable de te lire.. J'espère que tu vas bien.
Je t'envoie un big bizou
Répondre
M


Merci à toi, bonne semaine!



C
Il t'a inspirée, ce soliflore vivant, qui t'a soufflé le voeu de vivre, en paix avec toi-même, sans plus faire de voeux, sans plus dire "je veux".
Répondre
M


Exactement, et quel bien ça fait.... Bonne semaine à toi, Carole



T
Oh c'est beau quelle belle histoire. Comme quoi on n'a pas besoin de magie pour se sentir bien. Bonne soirée Mansfield, merci pour cet instant de rêve.
Répondre
M


Merci à toi, à bientôt. Je n'arrive pas à poster de message sur ta page, immpossible de cliquer sur envoyer; Y a t il un Problème?



C
un beau rêve ! mélange de réalité et d'impossible.
Finalement en y réfléchissant pas besoin de faire de voeux la vie sait nous remplir de bonheur... quand on oublie son porte monnaie ! j'aime toujours te lire, cela m'inspire le calme la plénitude,
la paix.
Répondre
M


Oh merci à toi, à nous deux on devrait ouvrir un cabinet pour dépressifs, ce serait toujours plein



J
coucou de jeudi
Répondre
E
Pas de regret pour le 3e voeu?
Répondre
M


Oh non, les voeux, tu sais...



J
en tout cas j'aime bien ton vase
Répondre
M


Il est éphémère, c'est peut-être ce qui te plaît!



M
C'est vrai que la soupe maison et une bonne idée, et je ne sucre pas !!!! Bisous bonne semaine Mansfield
Répondre
M


Tu vois, tu vas y arriver, persévère!



F
pauvre vase il a eu une triste fin
Répondre
M


Il fallait bien faire taire ce génie plutôt collant!



H
Bonjour Mansfield,

Bravo ! Voila un défi magnifiquement relevé. Un bien joli texte. Bises bien amicales.

Henri.
Répondre
M


Merci Henri, à très bientôt chez toi.



J
ben oui , c'est toujours comme ça , le temps qu'on réagisse et les voeux sont partis !!!
Répondre
M


Ainsi va la vie!



P
Bonsoir Mansfield,
Quel plaisir de vous lire, vous savez nous captiver en quelques phrases inspirées. Y a-il plus beau voeu que celui de donner la liberté, même si c'est en rêve c'est merveilleux.
Non, malheureusement ce n'est pas moi qui publie dans mille et une.
Bonne soirée et merci
Répondre
M


Dommage! mais comme Catiechris, j'apprécie vos commentaires qui savent si bien nous encourager.



M
C'est super ce que tu as écrit, il faudrait tellement lui en demander au Génie !!!! Bisous bonne semaine Mansfield
Répondre
M


Exactement et nous sommes tellement nombreux qu'il risque de faire une crise de nerfs!



M
Bonjour Mansfield, toujours aussi beau et agréable te lire, je passe te faire un petit coucou. Magnifiquement bien écrit ^^ bonne journée
Répondre
M


Merci Mireille, à très bientôt... sur ta banquise... non je plaisante, bien sûr!



F
Il est difficile de trouver des voeux dans l'instant... Un rêve un peu agité tout de même!Attention aux vases!
Répondre
M


Merci Fanfan, un de mes voeux est de retourner en Corse, celui-là se réalisera forcément!



J
libérer le génie en soi, un bien beau voeu à l'issue d'un bien joli texte ...
Répondre
M


Merci Jeanne, il faut dire que faire un voeu m'a toujours mise mal à l'aise!



R
Ho mince alors tes voeux gaché mais, une sieste réparatrice à tous les coups! Bises je viens de m'abonner.
Répondre
M


Exactement, la sieste rien ne vaut ça! A très bientôt Renée!



J
J'aime Mansfield ta manière de concevoir ces voeux... et le dernier est le plus beau, tu as libéré le génie
bravo
Répondre
M


Merci Josette, faire un voeu est tellement périlleux!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens