Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2019 1 13 /05 /mai /2019 08:00
J. A. Dominique Ingres, Madame de Sennones, 1814

J. A. Dominique Ingres, Madame de Sennones, 1814

Comme un billet glissé dans l'échancrure d'un décolleté, comme un papier chiffonné sur lequel on a inscrit sa liste de course, comme une blague de potache circulant entre élève d'une table à l'autre dans une salle de classe, l'avez-vous remarquée?

Eblouis par cette dame aux traits réguliers, au regard doux, énigmatique, fascinés par le drapé de sa robe pourpre, par ses dentelles, ses bijoux, la blancheur de ses mains, vous ne vous apercevez de rien.

Et pourtant figure, froissée et négligemment coincée dans un coin du cadre derrière elle, la signature du peintre qui a choisi le trompe-l'oeil  plutôt que la simple signature.

Nous sommes souvent admiratifs de l'oeuvre, du travail, de l'effort qui nous font oublier l'homme ou les hommes qui les ont accomplis.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cendrine 27/05/2019 00:44

Un vrai régal ton billet et un voyage en couleurs pour se rappeler qu'une oeuvre n'existe pas sans son créateur.
Ravissante en tous cas!
Gros bisous
Cendrine

Shana 15/05/2019 15:54

Très bel article, très intéressant et bien écrit. Je reviendrai me poser chez vous. N"hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo). A bientôt.

fanfan 14/05/2019 09:03

élégante

fanfan 14/05/2019 09:03

Effectivement, la signature est presque cachée;on ne la voit pas si on n'est pas attentif .Cette femme élagante et pleine de bijoux tape à l'oeil! Bonne journée

Albireo 14/05/2019 08:18

En effet ! C'est vraiment discret. Je ne l'avais pas vu non plus !

marine D 14/05/2019 07:31

Douceur féminine et velours rouge, cette belle personne fait pendant à la mienne et c'est un bonheur !
Sa collerette de dentelle et ses bijoux brillent de tous leurs feux ! j'aime beaucoup ce portrait, quelle grâce ! Et je n'avais pas remarqué ces détails dont tu parles !
Bonne journée Mansfield

luciole 83 13/05/2019 21:34

Coucou Mansfield
A peine visible en effet ! Il m'a fallu aller sur Wikipédia pour le découvrir... Un très beau tableau : la dame est vraiment jolie, mais alors ses bijoux et les dentelles.... les dentelles surtout ! La robe manque un peu de simplicité.... dommage !
Moi aussi, j'avais remarqué la longueur du bras étendu... Un peu comme dans une photo prise sur le côté qui met le bras en premier plan et le grossit... ou le grandit... par rapport au reste du corps ! C'est curieux !
Merci bcp pour ce magnifique partage
Bisous

écureuil bleu 13/05/2019 19:48

Si tu ne l'avais pas dit, je n'aurais rien vu... Bonne soirée

mansfield 13/05/2019 21:10

Merci de ton passage, tromper l'oeil ou l'émerveiller c'est toujours un travail d'artiste!

Catheau 13/05/2019 09:57

Etrange, en effet ! Tout comme l'est la longueur excessive du bras droit du modèle !

mansfield 13/05/2019 21:04

Je n'avais pas remarqué cela non plus, il y a toujours une part de mystère dans les tableaux!

jill bill 13/05/2019 08:22

Je n'aurais pu dire le nom de son auteur, connu, mais je ne connais toute son oeuvre, madame de... une riche vie en "rose" dont elle a pu se payer le portrait... et comme tu dis mansfield !

mansfield 13/05/2019 21:09

En effet je viens de lire un article, un drôle de personnage!

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens