Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 00:00

Pour illustrer à la fois la photo sujet de la quinzaine chez Miletune et le défi 94 parti de chez Hauteclaire nous invitant à proposer une suite pour un film qui nous a plu.

 

Frits-Thaulow.jpg

Frits Thaulow

J’ai pensé à Bruegel l’Ancien.  Parce que l’étendue blanche et les toits recouverts de neige c’est son domaine. Les arbres  filiformes qui accrochent le ciel aussi. Et les maisons posées ça et là comme de jolis cubes dans un paysage de gands espaces. Le gris, le blanc, le marron sale des montagnes, et la vie au milieu. Chez l’un des villageois patinent, chez l’autre un skieur slalome. Chez Bruegel l’Ancien on pense aux cartes postales, aux vœux que l’on échange car la neige est une fête, on y danse plus qu’on y marche et rien ne la griffe, personne n’y pèse de tout son poids. Il y a foule cependant, et l’on papote, on discute avec véhémence, en agitant les bras en tous sens parfois.  Chez Thaulow la neige est foulée, tassée, chiffonnée, vivante et nue pourtant. Comme si la foule était là quand même, muette. Le décor est posé mais un peu inquiétant, tout le monde se terre. Le soir tombe peut-être, à en juger par la teinte jaune orangée  que prend le sol à l’arrière-plan et les toits fument, c’est l’heure du dîner. Ce silence…

 

bruegel.jpg

Bruegel l'Ancien

Le décor est planté. Je pense à « Into the Wild » un film de Sean Pen où un jeune homme abandonne sa vie confortable et son brillant avenir pour affronter la vie au grand air et les neiges de l’Alaska. Il y finira sa vie seul, isolé de tous, et dans une grande détresse. Alors j’aime imaginer que ses pas le portent vers un village comme l’un de ceux-là aux toits embués, où une odeur de lard et de soupe aux choux s'échappe par les fenêtres. Il s’aventurerait d’un pas hésitant, la neige en témoigne. Il avancerait avec peine, on entendrait quelques accords de piano, plaqués comme de la ouate. Et cela résonnerait dans sa tête, au rythme de la marche, indiquant la pesanteur, les pieds qui s’enfoncent et soulèvent de la poudreuse. Le seul cri, juste avant le générique de fin serait une voix, un écho, l’accueil de la montagne relayant le skieur venu à sa rencontre pour le relever juste avant qu’il ne s’effondre : « Ohé, vous avez besoin d’aide ? »

 

wild

Into the wild

Partager cet article

Repost0

commentaires

Thaddée 29/01/2013 10:47

Changer la fin...

mansfield 29/01/2013 15:19



A sa manière et y voir un peu d'espoir...



juillet58edwige 23/01/2013 06:53

tu sais que ce film est tiré d'une histoire vraie ? bise

mansfield 23/01/2013 21:24



Non je ne savais pas, je croyais que c'était seulement l'adaptation d'un livre... Mais si l'histoire est vraie, elle a une force incroyable!



Cendrine 23/01/2013 00:33

Sur ta pellicule, au creux des espaces enneigés, je viens souffler ma joie de lire des mots où tant d'émotion respire...

Into the wild, ce film merveilleux de force, ce cri de vie qui sombre dans la mort mais la transcende pourtant, m'a envoûtée et fait verser des larmes de rage... Je ne peux songer à ce jeune héros,
si près de survivre, en les sentant monter.

Tes regards sur la neige qui dévoilent des mondes si différents m'enchantent. Merci beaucoup!

Je te souhaite une douce nuit, gros bisous

Cendrine

mansfield 23/01/2013 21:23



Merci Cendrine, je suis comme toi, submergée par l'émotion en pensant à ce film... Bonne et douce soirée à toi.



Joëlle Colomar 22/01/2013 18:33

Ton grand coeur sait trouver des issues à des situations délicates, comme celle de ce jeune-homme. Il est vrai que dans la neige et le froid on préfère imaginer tout le monde au chaud ! Belle
soirée à toi. Amitiés. Joëlle

mansfield 22/01/2013 21:23



Merci Joëlle, ce film est vraiment triste, il fallait bien que je lui trouve une fin acceptable!



Renee 22/01/2013 15:52

ça doit être un film magnifique....Je crois que je t'ai pas dit GROS MERCI pour ta carte, je ne peut pas publier mon logiciel refuse de changer le fichier en JPG mais dès que résolu sera fait.
Milles merci encore et gros bisoussssssssssss

mansfield 22/01/2013 21:25



Merci Renée, c'est un très beau film triste... Et pour la carte... Tu nous montres de tellement beaux paysages que je suis déjà bien récompensée! Grosses bises à toi!



coucou c'est l'ami Gegouska 22/01/2013 12:28

Un coucou sous la neige gros bisous

mansfield 22/01/2013 21:32



A bientôt Gégouska



flipperine 22/01/2013 12:07

c'est bien joli et vivement qu'il arrive ce monsieur pour se mettre au chaud et se restaurer de la bonne soupe

mansfield 22/01/2013 21:34



Je reconnais en toi l'hospitalité et le grand coeur de ceux qui vivent loin des grandes villes!



albireo 22/01/2013 09:46

Bonjour Mansfield,
C'est du grand art ! Pas les tableaux ( enfin, si, aussi...), mais ta façon d'écrire, qui analyse, explique clairement, simplement,avec beaucoup de poésie, et que l'on reçoit comme une évidence !
Chapeau bas ! Je suis conquise à chaque fois !
Belle journée à toi et merci pour ce somptueux partage !

mansfield 22/01/2013 21:32



Merci Albiréo, je suis vraiment heureuse que mon analyse t'ait plu, à très bientôt



Alice 21/01/2013 22:40

Très beau dans ces deux parties. Les tableaux rapprochés, où l'inspiration des peintres est différente, pour l'un le silence, l'autre, la vie. Into the wild, un film dur, .sans concession Ta suite
est infiniment plus douce, et plausible.
Bravo pour cet ensemble.
Amitiés
Alice

mansfield 22/01/2013 21:28



Merci Alice pour cette analyse qui exprime exactement ce que j'ai ressenti!



ABC 21/01/2013 16:58

On s'y croirait !!! J'aime cet atmosphère de neige, le promeneur solitaire et l'idée d'un petit village justement là où il le faut quand il le faut, le décor est très joliment planté...

mansfield 21/01/2013 17:57



Merci à toi, j'avais tellement envie que ce jeune homme s'en sorte! Bonne soirée.



mel-and-tof 21/01/2013 16:48

Bonjour ma chère Mansfield
C'est vrai c'était un grand peintre et le marron dominait dans ses oeuvres
Bravo pour la narration de ce film qui est magistrale, tu as des mots qui nous mettent de suite dans l'action j'adore te lire c'est prenant et on a envi de connaître la suite
Merci mon amie pour ce merveilleux récit
Bonne soirée
Gros bisous
Méline

mansfield 21/01/2013 17:57



Merci Méline à bientôt pour une belle plongée en images chez toi.



Hauteclaire 21/01/2013 16:33

Bonjour Mansfield
très très belle idée de poser ces deux toiles comme décor de ton script de suite. Je ressens bien l'ambiance de ces films, et le grand courant d'une solidarité simple et forte dans ce village isolé
et les paroles prononcées.
Merci de tout coeur pour ce beau moment de lecture !
Bises à toi

mansfield 21/01/2013 17:58



Merci Hauteclaire, je suis ravie que cette suite t'ait plu!



M'mamzelleJeanne 21/01/2013 15:56

C'est un beau moment cette lecture.. qui fait rêver !
Merci et gros bizouxx
Jeanne

mansfield 21/01/2013 18:04



Merci Jeanne, à très bientôt!



marine D:0019: 21/01/2013 15:43

Quel plaisir, ton texte comme ces deux belles peintures qui font voyager de différente manière Mansfield,;magnifiques, et puis l'histoire de ce jeune homme qui trouve une main secourable, alors je
suis heureuse, tout finit bien et j'ai bien rêvé !
Merci !

mansfield 21/01/2013 18:06



Merci Marine, j'aime qu'après la souffrance vienne le réconfort, or le film n'est qu'une lente descente aux enfers! Bonne soirée à toi.



fanfan 21/01/2013 12:17

Je préfère la neige chez Bruegel .
Ce serait un fin sans doute plus gaie pour ce film frisquet!
Bonne semaine

mansfield 21/01/2013 18:07



C'est vrai Bruegel a un côté festif qui irait mieux au jeune homme, merci de ton passage à bientôt Fanfan!



Carole 21/01/2013 11:08

Moi aussi je pense souvent à ce récit, "Into the wild", un des livres les plus bouleversants que j'aie lus. Le film est beau aussi, bien que moins efficace que le texte de Krakauer. J'aime beaucoup
ton idée de mettre Brueghel "au milieu", comme un passeur, du paysage tranquille à la tragédie.

mansfield 21/01/2013 18:12



Merci Carole, cette descente aux enfers m'avait bouleversée, il fallait que je l'atténue. Et ta remarque sur Bruegel en passeur me plaît beaucoup.



lizagrèce 21/01/2013 10:39

Comme je n'ai pas vu l'original c'est difficile de comprendre la suite

mansfield 21/01/2013 18:21



Dommage, il s'agissait d'un jeune homme qui s'isole  en quête d'un idéal et meurt de froid, de faim dans le grand Nord en Alaska, une lente desente aux enfers! Alors imagine comme j'ai voulu
empêcher ce cauchemar! Bonne soirée à toi.



Jeanmi 21/01/2013 09:54

Au moins à cette époque n'étaient-ils pas em... par toute une technique qui les dépassait. ADSL haut débit, dégroupement de ligne téléphonique, hot line délocalisée au Maroc et j'en passe...

mansfield 21/01/2013 18:22



N'est-ce pas, la vie passait tranquille et sans tricherie! Le progrès n'a pas que des avantages! Bonne soirée à toi.



Jeanne Fadosi 21/01/2013 09:28

une bien belle idée que cette suite et ce lien entre les deux thèmes. Je n'ai pas vu le film mais j'en ai entendu parler.
Au fond c'est aussi une quête d'idéal et de lutte contre des chimères. J'aime beaucoup l'idée et ton texte qui donne envie de faire ce film.
bises et belle journée

mansfield 21/01/2013 18:17



Merci Jeanne, cette recherche d'un idéal m'avait bouleversée dans ce qu'elle a de suicidaire, alors je l'ai rendue un peu moins parfaite et plus humaine, ancrée dans la vie. Bonne soirée à toi.



Rieux-Arnaud Sylvie 21/01/2013 07:55

Tes écrits me font penser qu'en fin de compte, tout dépend de la façon dont nous appréhendons notre vision des choses. La neige peutêtre triste, gaie, voire dangereuse...tout dépend de ce que l'on
en fait. Tout est en corrélation avec nos responsabilités...Que faisons nous de nos vies? Merci pour tes écrits!

mansfield 21/01/2013 18:14



Merci à toi pour cette réflexion très juste et proche de mes propres questionnements. Bonne soirée. 



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher

Liens